Pokémon OveRevolution
Bienvenue sur le forum d'ORE ! Forum RPG basé sur l'univers de Pokémon qui se veut très permissif. Shiny, couleurs anormales, Fakemon... On peut jouer des Pokémon, des légendaires ou des humains !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Des nouveautés sont à prévoir, restez connectés ! De plus, un recensement a lieu en ce moment-même. C'est le moment d'actualiser vos comptes !

Monsters in the black street | Akutabe R. & Elias H.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Lieux RP: Arc-En-Polis :: Zone Commerciale :: Crimson Camellias
avatar
Chef Aqua
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Date d'inscription : 16/05/2017
MessageSujet: Monsters in the black street | Akutabe R. & Elias H. Mar 16 Mai - 17:35



Le jeune homme était assis à une table, tout près de la scène où se déhanchaient des femmes presque nues. Mais lui n’était pas là pour se rincer l’œil, contrairement à la plupart de ses homologues masculins. Et même féminins. Non, Elias Hawkins était là pour une raison plus simple et beaucoup plus directe. Pourquoi perdre son temps à essayer de séduire une créature aussi inutile, pour vendre ainsi son corps au premier venu ? Le brun ne le comprendrait jamais. Il y avait pourtant des beaux hommes par ici mais ils étaient autant hétéros qu’était sexiste le richard. De toute façon, ce n’était pas si grave pour le jeune. Il n’était pas là pour rencontrer un amant ou quoi que ce soit qui se rapporte à l’amour et au sexe. Elias n’avait pas besoin de cela, au moins pour le moment. Son âme réclamait autre chose d’une voix tonitruante. Quelque chose de moins banal, de plus excitant. Couleur pourpre. Le Chef de la Team amoureuse des océans repéra sa victime après quelques minutes d’observation. La femme n’était pas sous le feu des projecteurs, elle devait être débutante dans le domaine du corps. Bien, c’était une proie un peu facile, il fallait l’avouer, mais elle suffisante. Alors Elias garda ses yeux inquiétants pointaient sur la créature féminine, jusqu’à ce que cette dernière, lassée, ne quitte la scène. Elle se dirigea naturellement vers les loges et c’était le bon moment pour le brun d’entrer en action.

Il s’approcha tranquillement de sa proie et lui offrit un sourire carnassier. La pauvre fille ne savait même pas ce qui allait lui tomber dessus. Il fallait dire que le riche était assez attirant, alors dans ce genre d’endroit, on ne faisait pas forcément attention. Les yeux rouges de l’homme ne la quittaient pas, ils étaient verrouillés. Hawkins s’accouda ensuite au mur de la loge et envoya un regard de braise à la dame presque entièrement dénudée. Cette dernière se mit alors à rougir, visiblement heureuse qu’un homme ou qu’une personne s’intéresse enfin à elle. Le piège était tendu et le petit lapin allait tomber droit dedans… Le brun lui tendit une liasse de billet et les yeux de la femme se mirent à briller d’envie. Cela coûtait réellement au Boss Aqua de lui offrir un peu d’argent, lui qui tenait tellement à sa fortune. Mais les Hommes avaient la fâcheuse habitude de perdre leurs moyens quand on leur présentait des beaux papiers de valeur, alors c’était une technique très facile. Surtout pour un riche tel que lui. Bref, Elias logea l’argent dans une des mains fragiles de la dame et il lui fit un signe de la tête pour que cette dernière le suive.

Il était temps d’en faire plus. Ils sortirent tout deux du café et allèrent dans une ruelle sombre. Le schéma classique mais pour l’Aqua, cela n’était pas si grave. En effet, la mise en scène l’inspirait peu… Ce qu’il voulait se trouver à l’intérieur de sa victime, le décor était secondaire. Une fois en place, l’homme attrapa une Pokéball à sa ceinture et de l’objet sortit un magnifique Hyporoi chromatique. Celui-ci luisait un peu dans le noir de la nuit, c’était très beau à voir. Même la victime était époustouflée, et heureuse de recevoir un tel traitement de faveur. Mais elle allait déchanter rapidement. Le dragon d’eau se tourna vers son propriétaire, tandis qu’il flottait sans les airs. Elias caressa alors ses écailles avec une tendresse rare. Son équipe était très précieuse à ses prunelles sang. Puis l’hippocampe attendit l’ordre qui scellerait le sort de la prostituée. Ce ne fut pas long car Hawkins se mit à rire avec hystérie avant de murmurer un « Entrave », tandis que la dame commençait à prendre peur. Mais il était trop tard. Elle ne pouvait plus bouger à cause de l’attaque de l’Hyporoi, qui matérialisait un fil pour l’empêcher de se mouvoir. Prise au piège, c’était la fin pour cette personne.

Elias s’approcha donc de sa victime avec une lenteur calculée, et il sortir une lame de sa veste onéreuse. Le couteau brilla lorsqu’il rencontra un rayon de Lune. Le Boss commença ensuite son travail macabre, l’acier rencontre la peau claire de la femme qui n’avait voulu qu’une bonne soirée. Les iris profonds de l’homme brillaient d’excitation, tandis qu’il parcourrait le bras de la pauvre créature. Il tranchait les veines sur la longueur et le sang s’échappait abondement. L’autre ne pouvait que crier, mais cela un peu trop gênant pour l’amoureux des poissons. Il plaça ainsi sa main libre avec violence sur la bouche de l’entravée et continua ses affaires. Hawkins s’amusait également à sortir des ligaments de la chair, exposant cela à la nuit. L’expérience devait être terriblement douloureuse, et pourtant l’humain prenait son pied, sous le regard amusé de son Pokémon. Soudain, alors que la prostituée était en train de se vider de son sang, Elias entendit quelque chose dans son dos. Il se tourna légèrement pour faire face à celui ou celle qui osait troubler son petit jeu très divertissant. L’hippocampe géant et mauve était là, se tenant prêt à tuer ou au moins à frapper.

_________________
♦ Boss Aqua ♦

Elias vous examine en #990000

Recap comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 16
Date d'inscription : 09/04/2017
MessageSujet: Re: Monsters in the black street | Akutabe R. & Elias H. Mar 16 Mai - 20:47
La nuit venait de débuter, et pourtant Akutabe semblait déjà s’ennuyer, il n’avait aucun interrogatoire intéressant de prévu, ses cibles ayant donné toutes les infos dont il avait besoin voire même plus lorsque les sbires de la Team Rocket sont venus les récupérer… Le chef n’avait donc rien à faire de sa soirée, et décida d’aller boire un verre pour oublier. L’homme se décida donc à quitter la base, afin d’aller trouver un Bar/Café intéressant, après bien des minutes de recherche, le brun tomba sur un bar dénommé le Crimson Camélia, intrigué le boss Rocket s’y engouffra, et se trouva une place dans ce qui s’avérait être un genre de bar à Strip-tease. Ne voyant aucun problème dans le lieu, l’homme au costume noir commanda un verre et scruta la salle. Il voyait bon nombre de jeunes femmes s’exhibant et se déhanchant dans des tenues très légères, et parfois sans la moindre tenue, toutefois ce ne fut pas une des danseuses qui intrigua Akutabe, mais bel et bien un des hommes présents ici. Ce dernier semblait comme tout à fait étranger à ce qui se tramait ici, comme s’il ne portait aucun intérêt à ce genre de frivolités, tout comme Aku. Soudain sa « cible » se déplaça et commença à tourner autour d’une des danseuses, n’importe qui ici présent aurait pensé que le jeune homme en voulait plus, mais cette idée ne traversa même pas l’esprit du Rocket, il n’avait aucune idée de ce que ce jeune comptait faire, mais à la vue de son sourire, après l’avoir suivi de loin, cela vaudrait la peine de jeter un œil.

Après avoir pris le temps de sortir par la grande porte, et cela après avoir fini son verre et payé la note, Akutabe arriva dans une ruelle pour le moins sombre, et ce qu’il vit, enfin du moins pu apercevoir, semblait très amusant. Le jeune avait à ses côtés un Hyporoi, enfin ce qui semblait y ressembler, ce Pokémon semblait avoir des écailles légèrement différentes de ses congénères. Et juste devant l’homme qui affichait un visage que le chef Rocket connaissait bien, se trouvait la prostituée, en s’approchant un peu plus le criminel put voir que la demoiselle était maintenue par une attaque du Pokémon, mais ne saurait dire quelle attaque, mais surtout que l’autre criminel sembait prendre un plaisir malsain à la faire souffrir, lui ayant sorti quelques morceaux de chair depuis son bras. Le spectacle qui s’affichait devant lui était des plus plaisants hélàs sa présence semblait déranger le monsieur qui travaillait. Akutabe ne bougea pas, et prit dans sa main 1 de ses Pokéballs, il choisit sans trop d’hésitation Blobbish son Avaltout, il souhaitait plonger le Pokémon de son adversaire dans un profond sommeil histoire d’éviter d’avoir trop d’ennuis avec le dragon. L’Avaltout apparue, elle resta à proximité de son dresseur, attendant patiemment ses ordres. Akutabe se força donc à user de sa voix pour calmer la tension :

« Ecoute gamin, ton jeu à l’air plutôt amusant, je ne suis là que pour me divertir, alors pourquoi ne pas partager ? Nous savons tout les deux qu’en face à face tu ne ferais pas le poids, et un seul geste de ma part, et ton petit hippocampe ira faire de beaux rêves le temps qu’on ait une petite explication… Alors qu’en dis-tu ? Prêt à partager, j’dois avouer ne pas avoir torturé de personnes depuis quelques temps, et ça me manque cruellement…  Au passage, révèle m’en plus sur toi, tu sembles doué pour la dissection, tu dois être habitué de faire ça, toi aussi …»

Le visage d’Akutabe avait complètement changé, dans ses yeux on pouvait lire une profonde envie de faire du mal, et cela semblait lui importer peu de savoir sur qui il allait étancher cette envie irrésistible. Il fixa donc son interlocuteur, un sourire carnassier identique au sien devant la prostituée quelques instants auparavant, et attendait patiemment de savoir ce qu’allait faire le jeune homme…

_________________
Don't pray for your lives, it's too late...

Akutabe vous méprise en #000033
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chef Aqua
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Date d'inscription : 16/05/2017
MessageSujet: Re: Monsters in the black street | Akutabe R. & Elias H. Mar 16 Mai - 22:36



Le brun s’était tourné de trois quarts pour voir la personne qui osait, insistons bien sur le mot, troublé sa partie de plaisir en solitaire. C’était une grave erreur, d’autant que le riche ne pouvait pas vraiment se permettre de laisser des témoins en vie après ses actes. C’était un manque de chance pour l’homme qui venait d’arriver dans la rue, mais honnêtement, le Boss Aqua s’en fichait bien. Une vie en plus d’arracher n’était que plus de plaisir, alors il fallait en profiter. Pourtant, l’inconnu ne semblait pas avoir peur du plus jeune, comme s’il ne savait pas à qui il avait à faire. Dans la pénombre, c’était peut-être normal après tout… En bref, Elias s’apprêtait à ordonner à Drache son Hyporoi de maintenir l’homme en place mais ce dernier se mit à parler. Avec la confiance qu’il dégageait, le brun décida d’écouter avant de faire une erreur potentielle. L’inconnu avait beaucoup de cran pour lui demander ce qu’il voulait. Partager la victime d’Hawkins ? Jamais il n’accepterait une telle chose. Dans cette ville, il n’y avait pas souvent de bons moments pour pouvoir disséquer quelqu’un, alors il fallait en profiter. Bien entendu, avec sa richesse, l’Aqua pouvait s’y prendre autrement pour avoir des corps à sa disposition. Kidnapping, ou même attirer les rats dans son antre grâce à l’appât du gain… Mais dans ces cas-là, la partie chasse était inexistante, ce qui enlevait du charme au crime. De toute façon, avec la Ligue Neo qui l’entourait, ce n’était pas prudent. Si des policiers parvenaient à trouver le QG, Elias ne donnait pas cher de sa peau.

Donc l’homme semblait parfaitement croire en la situation, pensant qu’il était supérieur au plus jeune. Cela eut pour don d’irriter ce dernier, qui n’aimait tout simplement pas qu’on le prenne à la légère. Hawkins ne voulait courber l’échine devant personne. Personne. Ce n’était pas un inconnu parfait qui débarquait par hasard qui le ferait changer d’avis. Surtout qu’Elias n’était pas n’importe qui, il était très puissant. Alors le riche se mit à sourire de plus belle et à ricaner dans sa barbe. Il écoutait en même temps les plaintes de la pauvre femme qui agonisait dans sa propre douleur. Elle voulait que l’autre homme la sauve mais c’était peine perdue. Oh non, le Boss ne pouvait tout simplement pas laisser une proie si délicieuse à son ennemi. Elias allait crever la confiance qu’il avait comme un ballon de baudruche. Le brun aux yeux rouges se permit même de reprendre les caresses sur la peau reptilienne de son ami de l’océan, avant de répondre à l’autre personne.

« Qu’est-ce que j’ai là ? La débilité humaine en personne. Je n’ai pas vraiment de temps à perdre avec quelqu’un comme vous, laissez-moi finir mon travail et puis je m’occupe de votre cas. »

Personne n’avait dit que le richard était doux dans ces moments-là.

« Mais je sais que vous ne lâcherez pas le morceau. Peut-être trop peureux pour vous trouver votre propre proie ? En tout cas, vous ne sortirez pas de cette rue. Drache, je t’en prie. »

L’Hyporoi n’attendit rien de plus. Il se plaça devant son propriétaire et planta son regard vif et luisant dans les yeux de l’inconnu puis dans ceux de son Pokémon gluant. La créature violette n’attendit pas que le dresseur dise quelque chose et lança une capacité Dracochoc avec violence. Il ne restait plus qu’à l’Avaltout d’encaisser l’attaque. Autrement, le prétentieux pourrait bien finir avec quelques blessures.

_________________
♦ Boss Aqua ♦

Elias vous examine en #990000

Recap comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 16
Date d'inscription : 09/04/2017
MessageSujet: Re: Monsters in the black street | Akutabe R. & Elias H. Mer 17 Mai - 20:49
Akutabe n’avait décidemment pas de chance ce soir, tout d’abord on lui faisait comprendre qu’il aurait mieux fait d’aller voir ailleurs s’il y était, en plus de ça, il se faisait insulter, et dénigrer par ce moins que rien. Mais le pire dans toute cette situation arriva quelques instants après quand l’Avaltout du chef Rocket se prit de plein fouet un Dracochoc assez puissant, en même temps venant d’un Dragon/Eau cela pouvait paraître normal. Toutefois ce fut un bon électrochoc pour le criminel, il avait mésestimé son interlocuteur, et cela lui retombait sur le coin du nez. Blobbish, après avoir avancé, quelques secondes après l’impact semblait avoir subi quelques dégâts, mais n’en montrant rien se contenta d’enchainer le plus rapidement qu’il lui était possible les attaques Toxik, et Piège de Venin. Le Pokémon réussit à lancer avec succès ses deux attaques qui touchèrent l’hippocampe, mais c’est à ce moment que l’Avaltout montra des signes de faiblesse, l’attaque avait dû être plus efficace que prévu initialement, et Akutabe fit revenir sa Pokémon Poison. Le chef Rocket était quelque peu irrité, et cela se laissa entendre dans le ton du criminel :

« Alors comme ça, le petit microbe est plus costaud qu’il ne le laisse supposer, c’est parfait ma foi, pour une fois qu’aucun de mes sbires n’est là pour me ralentir, ou pour me contenir, je vais pouvoir me donner à fond. Alors donne-moi ton meilleur jeu, si tu ne veux pas devenir le prochain cobaye de la Team Rocket… »

Akutabe déposa même sa précieuse veste sur un couvercle de poubelle qui ne semblait pas trop sale. Puis avant de faire autre chose, le dresseur choisit parmi ses Balls, la seule qui se différenciait car étant une Masse Ball. De cette dernière sortit un énorme Tauros, ce dernier comprit rien qu’en voyant le visage de son propriétaire, il allait se battre, et n’aurait pas à se limiter dans sa violence. Le pokémon attendait de voir la réaction de l’interlocuteur, commençant déjà à fumer des narines, Torrak n’attendait qu’une chose, frapper, et par frapper, il fallait comprendre frapper avec force, avec intensité, et surtout, avec l’intention de voir le sang de ses adversaires couler abondamment. Akutabe prit même quelques instants pour toiser sa cible, il voulait continuer au corps à corps ce combat afin de laisser parler ses tripes, et surtout son envie de voir le couteau utilisé par Elias finir planté dans le corps de ce dernier.

La tension entre les deux était plus que palpable, Torrak ne bougeait pas, le Tauros connaissait les directives à suivre, et le moindre signe de tête d’Akutabe lui permettrait d’agir d’une manière certes violente mais différente selon le mouvement. Le chef Rocket quant à lui était sur le qui-vive, son interlocuteur n’avait toujours pas bougé et l’Hyporoi semblait commencer à ressentir les effets du poison, bien que mineurs après si peu de temps. L’attente avant de pouvoir décider quelle stratégie adopter ne devrait plus être très longue…

_________________
Don't pray for your lives, it's too late...

Akutabe vous méprise en #000033
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chef Aqua
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Date d'inscription : 16/05/2017
MessageSujet: Re: Monsters in the black street | Akutabe R. & Elias H. Mer 17 Mai - 21:30



Comme il l’avait prévu, le Pokémon Poison absorba le souffle draconique de l’Hyporoi pour protéger son dresseur. Elias eut un rictus en voyant le spectacle, le gros blob semblait déjà en mauvais posture. Pour qui se prenait-il cela là, avec son beau costume ? A cette pensée, le richard prit un peu plus de temps pour détailler son adversaire mentalement. Effectivement, l’homme était bien habillé, avec une tenue élégante et sobre. Comme s’il était dans les affaires ou quelque chose comme cela. Détail qui, bien sûr, ne plût pas au jeune avec les cheveux corbeau. Il n’aimait pas avoir devant lui une personne plus imposante, plus charismatique ou mieux habillée. Le garçon avait en effet pour mauvais habitude de juger quelqu’un à partir de ses vêtements, et dans le cas de l’inconnu, c’était plutôt mal tombé. Ce dernier n’était pas un pauvre clochard perdu et c’était un problème pour le Chef Aqua. L’homme semblait également coriace puisqu’il ne broncha pas lorsque son Pokémon encaissa le coup durement. A la place, l’Avaltout réussit à déverser son poison de deux façons différentes. Drache fut évidemment touché et cela énerva l’humain aux yeux rouges. Ainsi, la vermine pouvait également frapper. Néanmoins la créature mauve succomba à ses blessures et dû battre en retraite. C’était une petite victoire pour Elias Hawkins et cela ne lui arracha même pas un sourire de satisfaction. Mais l’inconnu n’avait pas donné son dernier mot. Il rappela son Pokémon et déclara des phrases qui n’avaient pas de sens pour l’Aqua. Mise à part la dernière tirade.

Ainsi, l’homme faisait partie de la Team Rocket. Bien, en fait, ils étaient alliés. Enfin, ceci était un bien grand mot car le jeune homme n’avait pas pour habitude d’aider. En effet, pour lui, il n’y avait que deux Teams pour susciter son intérêt. La sienne et celle de James Moriarty, son ami. Toutes les autres pouvaient aller voir ailleurs… A moins d’avoir de bonnes raisons ! Là, ce n’était pas le cas, puisque le Rocket voulait simplement torturer la proie du Boss. Elias tenta d’ailleurs de mettre un nom sur l’énergumène mais rien ne lui vient à l’esprit. Au moins, à en voir la résistance de l’Avaltout, ce gars devait être bien placé dans la hiérarchie. Un admin peut-être ? Il fallait mettre cela au clair. De toute façon, Hawkins n’avait pas le choix car son adversaire libéra un autre monstre de poche. Cette fois, ce fut un Tauros. Elias ne connaissait pas très bien ces Pokémon-là, tout comme le blob d’avant. Son domaine était celui de la mer et des poissons après tout. En tout cas, le bovidé semblait prêt à en découdre et cela arracha un sourire au Boss Aqua. La violence était l’un de ses péchés mignons… Mais cela voulait dire que ses Pokémon devaient souffrir, ce qui était déjà moins facile à avaler. Pourtant le jeune ne pouvait pas reculer contre l’autre en costard. Il ne voulait pas être soumis à ce dernier et lui offrir sa victime. Il était le plus riche et le plus fort ici. Ce n’était pas discutable… N’est-ce pas ?

Alors Elias répliqua en changeant également de fer de lance. Son pauvre Drache souffrait du poison, inutile de le laisser plus longtemps sur le terrain. L’homme attrapa alors une Pokéball à sa ceinture et la fit tourner entre ses doigts, tandis qu’il jaugeait son adversaire de loin. A ses côtés, il y avait toujours la femme. Dans quelques minutes, elle sera morte.

« Ne perdez pas votre sang-froid. En plus, vous divulguez votre identité alors que vous faites partie de la Team Rocket ? Ssh, quelle erreur. »

Hawkins s’amusait comme un petit fou à provoquer ainsi son adversaire. Et paradoxalement, lui aussi perdait son sang-froid. Il ne se sentait plus dans son corps, ni nulle part ailleurs. Il était sujet à des délires de dépersonnalisation en ce moment-même. Il ne se reconnaissait pas et semblait prêt à commencer le combat sans grande réflexion. Son immense sourire sadique le prouvait et c’était même inquiétant. Ses yeux brillaient d’excitation et de malice sombre. Le jeune lança ensuite l’objet dans les airs et celui-ci révéla un autre hippocampe.

« Moi aussi je peux jouer au toxico ! Aller Tanga, je t’en prie ! »

Le Kravarech lâcha un cri avant de bondir sur le type Normal, queue en avant. Celle-ci luisait de mauve, empoisonnée et allait s’abattre à tout moment contre le Tauros.

_________________
♦ Boss Aqua ♦

Elias vous examine en #990000

Recap comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 16
Date d'inscription : 09/04/2017
MessageSujet: Re: Monsters in the black street | Akutabe R. & Elias H. Sam 20 Mai - 23:35
Le combat battait son plein, l’Hyporoi venait d’encaisser la combinaison d’attaques de l’Avaltout qui venait de se faire remplacer par Torrak, et le moins qu’on puisse dire c’est que le poison faisait particulièrement bien son travail. C’est alors que le Pokémon fut rappelé à son tour, son interlocuteur s’amusa même à le critiquer une fois de plus, mais quelque chose avait changé dans sa façon d’agir, un sourire sadique venait de se dessiner sur le visage du criminel, et de sa pokéball sortit un autre Hypocampe, celui-ci semblait être un Kravarech, et il s’apprêtait à lancer un Queue- Poison, Akutabe fit signe à Torrak de se reculer, le taureau réagit au quart de tour, et esquiva l’attaque. Toutefois l’attaque ne toucha pas dans le vide, en effet un Gallame chromatique prit sa place, et encaissa l’attaque, par chance le Pokémon ne fut pas empoisonné. Le chef de la Team Rocket se sentit insulté par ce qu’il venait de voir, le criminel qu’il lui faisait face utilisait ses propres attaques contre lui, le chef ne put se retenir de lancer une pique :

« Bah alors on se sent obligé de puiser dans les techniques de l’autre parce que déjà à court d’options, comme c’est pathétique, il aurait mieux valu fuir dans ta situation. Et tes petits hippocampes ne vont pas tarder à le découvrir, Ragna, Coupe-Psycho, mais avant full power…  Il est trop tard pour fuir, minus, maintenant pleure … »

Akutabe déclencha la gemme sésame qui se trouvait sur le substitut à son dernier bouton de chemise, cette dernière réagit avec la Méga-gemme portée par Ragna, ce dernier méga-évolua donc avant de lancer un terrible Coupe Psycho, nul doute que si l’attaque touche, celle-ci causerait d’immenses dégâts, mais le leader Rocket s’en fichait bien, il ne souhaitait plus qu’une chose, faire mal, et voir la souffrance se lire sur le visage des Pokémon de l’autre homme, et ainsi lire sa détresse à l’idée de voir ses Pokémon dans de piteux états. A cette pensée, un sourire semblable à celui d’Elias auparavant venait de se dessiner sur son visage, il avait une soif de sang naissante, et l’envie se faisait de plus en plus grande aussi dans l’équipe d’Aku. C’est ainsi que Ragna se plaça en posture de combat, et fixa son adversaire droit dans les yeux, faisant écran devant son dresseur, Torrak quant à lui se plaça à côté de son camarade de toujours, il avait compris que son tour n’était finalement pas arrivé.

Akutabe était excité, ce combat lui donnait de plus en plus envie de faire mal, de voir les visages se tordre, et se déformer sous la douleur, et Ragna laissait comprendre que les dégâts de l’attaque Queue-Poison l’avaient plus qu’énervé, il était blessé à la fois au corps, mais aussi dans son ego, et le Pokémon rancunier n’attendrait pas longtemps avant de le faire payer au dragon/ Poison…

_________________
Don't pray for your lives, it's too late...

Akutabe vous méprise en #000033
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chef Aqua
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Date d'inscription : 16/05/2017
MessageSujet: Re: Monsters in the black street | Akutabe R. & Elias H. Jeu 29 Juin - 11:12



Le combat continuait son chemin. L’attaque Queue-Poison de Tanga avait raté sa cible après que le Tauros avait entendu son dresseur lui crier d’esquiver. Cependant, sans qu’Elias ne puisse comprendre pourquoi, l’homme en noir avait aussi appelé un Gallame. Un switch ? Certainement. Le jeune n’imaginait pas son adversaire utiliser deux Pokémon à la fois, cela aurait été trop injuste. Bien que pour le chef Aqua, cela ne faisait aucune différence… Mais cela aurait pu être un moyen d’insulter le Team Rocket, alors il était plus judicieux pour ce dernier de ne pas faire du deux contre un. Pour en revenir au Gallame, celui-ci venait de ce prendre l’assaut de l’hippocampe empoisonné. En même temps, cela était inévitable quand on faisait mal ses changements de créature. Toutefois, le Type Combat ne s’en sortait pas trop mal, il ne fut pas empoisonné par le coup. Une chance qui ne saurait persister. Elias n’aimait pas que l’on soit plus chanceux, plus riche, plus important que lui. Et ce n’était pas ce Chef Rocket qui lui ferait penser le contraire. Cet homme ne semblait pas trop savoir ce qu’il faisait, un peu comme le plus jeune en ce moment-même. Hawkins était prêt à en découdre.

Puis l’homme qui lui faisait face pensa qu’il était bon de se moquer de l’Aqua. Il se sentait bien le vieux avec sa méga-évolution. Il osait dire qu’Elias copiait ses techniques alors que ce n’était pas le cas… Il ne devait pas avoir l’expression « combatte de feu par le feu » dans son vocabulaire celui-là. Enfin, à la vue du personnage, ce n’était guère étonnant. Mais donc, il y avait maintenant un Méga-Gallame sur le terrain. Pas de quoi effrayant l’enfant du mal qui se mit même à sourire en voyant le Pokémon évolué. Le Coupe-Psycho fut lancé mais comme le gentil Rocket avait pris la peine de prévenir avant de faire résonner son type Combat avec sa gemme, l’hippocampe violet eut tout le temps du monde pour esquiver. Néanmoins, il reçut quelques dommages à cause de l’impact mais rien de grave. Elias n’allait pas manquer de le faire remarquer à son ainé. Pour le moment, il voulait s’assurer que son Pokémon aille bien et aussi pour provoquer son adversaire. Le jeune aux yeux rougeoyants de sadisme s’approcha donc de son partenaire aquatique, laissant tomber le corps de sa pauvre victime. Il toucha doucement les écailles abîmées par le combat de son compagnon Pokémon et lâcha un grand sourire à l’attention du Rocket en noir.

« Ooh cette attaque était terrible. Si seulement  vous n’aviez pas perdu du temps à faire votre show, vous auriez peut-être mis cette belle créature au tapis. Et la Team Rocket vous garde comme chef après ça ? Que vous êtes minables. »

Elias n’en manquait pas une.

« Mais je vois que votre SUPER Pokémon Méga-évolué veut en découdre. Allez-y, je vous laisse mettre K.O. Tanga. Cela devrait faire plaisir à votre Gallame, hmm. »

Tanga ne comprit pas d’abord pourquoi il devait servir de punching-ball. Mais le Pokémon réalisa ensuite qu’il pouvait faire confiance à son dresseur. Certes, l’attaque serait difficile à encaisser et aurait certainement raison de son énergie… Mais si c’était pour faire plaisir à son humain, alors il le ferait. La créature marine se positionna devant son propriétaire et lança un regard de braise au type Psy. Qu’il en soit ainsi.

Elias Hawkins perdait certainement un peu les pédales pour ainsi offrir une victoire à son adversaire…

_________________
♦ Boss Aqua ♦

Elias vous examine en #990000

Recap comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 16
Date d'inscription : 09/04/2017
MessageSujet: Re: Monsters in the black street | Akutabe R. & Elias H. Dim 2 Juil - 18:41
Le combat était passé à un tout autre niveau, il était devenu psychologique avant d’être un combat de Pokémons. Aucun des deux chefs de team n’étaient prêt à lâcher le morceau, cela pouvait se lire dans le regard que les deux se portaient, une envie de faire mal à l’autre était palpable de chaque côté. En cela les deux criminels se ressemblaient bien, puis le plus jeune des deux fit une grave erreur, il détourna son attention de sa victime et la laissa tomber au sol, afin de s’assurer que son hippocampe violet aille bien. Akutabe comprenait un peu cette attitude étant pareil avec Torrak, après tout les deux avaient vécu complice depuis toujours. Mais le chef Rocket comptait bien profiter de cet instant pour riposter avec bassesse et fourberie. Puis le dresseur fixa Aku et son Gallame, le provoquant ainsi, et lui offrant même son Kravarech, cela ne plaisait pas à l’homme au costume, il devait prévoir quelque chose, et cela ne pouvait être toléré.

Akutabe regarda donc Torrak et Ragna successivement, Torrak avait parfaitement compris ce qui allait arriver, lorsqu’il vit son propriétaire s’approcher de lui. Ragna attendit patiemment que le signal lui soit donné, et ce-dernier arriva quelques secondes plus tard lorsque le Tauros vit grimper Akutabe sur son dos, et commença à ruer droit devant. Le Gallame Chromatique se lança alors devant le Taureau et asséna un puissant Coupe Psycho, ce coup-ci rien ne laissait présager cette attaque, et l’instinct du Pokémon lui disait qu’il ne raterait pas sa cible ce coup-ci. L’impact fut assez brutal et rapide pour permettre au Tauros de jouer son rôle, il fit reculer Elias contre le mur le plus proche, et fit en sorte de le bloquer. Ses cornes étaient clairement placées juste devant le torse de ce-dernier, Akutabe en profita pour aller récupérer la victime, mais elle venait de rendre l’âme, il la lâcha alors, ne lui trouvant désormais plus le moindre intérêt. Le chef Rocket retourna alors son attention sur le jeune homme, et fit signe à Ragna de surveiller le Dragalge, si ce Pokémon avait encore un poil de force, il devrait s’en occuper, puis parla à sa nouvelle cible :

« Eh bien, eh bien, on dirait que tu m’as un peu trop sous-estimé gamin, maintenant tu vas être bien gentil et me dire ce que je veux savoir, autrement dit, qui es-tu, et pour qui bosses-tu. Et ne m’oblige pas à te torturer, quoi qu’en fait, si force moi à te torturer, cela m’amusera un peu plus, comme je te l’ai dit, cela me manque, alors divertis-moi, et évite de bouger si tu ne veux pas finir avec un poumon perforé… »

La lueur de sadisme dans le regard d’Akutabe s’embrasa, il s’amusait vraiment en cette soirée, et rien ne semblait pouvoir arrêter son plaisir, pas même cet avorton qui quelques minutes auparavant le provoquait. Chose que le chef Rocket n’avait pas oublié si bien qu’il ne put résister bien longtemps à l’envie de lui décocher un bon crochet du gauche en plein dans le visage. L’homme prit bien soin de viser juste dans la joue pour minimiser les blessures, après tout il ne fallait pas trop l’amocher, pas tout de suite du moins, l’envie était pourtant fortement ancrée, mais il ne fallait pas céder à la tentation. Aku attendit alors quelques instants de voir ce qu’allait faire Elias avant de potentiellement lui décocher un second crochet, plus vers la temps ce coup-ci…

_________________
Don't pray for your lives, it's too late...

Akutabe vous méprise en #000033
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Monsters in the black street | Akutabe R. & Elias H.
Revenir en haut Aller en bas
Monsters in the black street | Akutabe R. & Elias H.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» New codex black templar
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» Eleksyonaval March 20th: Street Gangs Vs Suite Gangs - Le même chose!
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» Petit travail au black

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon OveRevolution :: Lieux RP: Arc-En-Polis :: Zone Commerciale :: Crimson Camellias-
Sauter vers: