Bienvenue

Forum RPG Pokémon. Pas d'âge limite mais potentiel contenu mature. Personnalisation poussée avec les shinies et les Fakemon.

Liens utiles

Effectifs

Progressus x ... membre(s)
Mirabilis x ... membre(s)
Civils x ... membre(s)
Pokémon x ... membre(s)

Rumeurs

♦ Nous sommes en hiver !
Il semblerait que les boulangers d'Oniria soient vraiment tentés de rejoindre la Fondation Progressus... Affaire à suivre.

Membres du mois

Code par MV/Shoki - Never Utopia
1 2 3
Pokémon OveRevolution
Bienvenue sur le forum d'OveR ! Forum RPG basé sur l'univers de Pokémon qui se veut très permissif. Shiny, couleurs anormales, Fakemon... On peut jouer des Pokémon, des légendaires ou des humains !



 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Un matin pluvieux [Libre 2 places]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Rouky
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 01/04/2018
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Un matin pluvieux [Libre 2 places]
Sam 14 Avr - 10:20
Instinct. Il est difficile d'expliquer ce ressenti, cette certitude qu'une chose va se produire ou qu'il faut agir ainsi. Parfois, sans en connaître la raison, une petite voix nous pousse à dire que quelque chose va se passer.

La journée avait pourtant été agréablement douce et sèche, parfaite pour une sieste. Je dois avouer qu'elle fut d'ailleurs très agréable en plein soleil sur une douce pelouse dans un coin tranquille. J'ai ensuite chassé quelques rongeurs jusqu'à la fin d'après midi. Au crépuscule, le ciel était toujours clair. Tout indiquait que la lune allait bercer le monde de sa douce lumière jusqu'au matin mais mon instinct me disait tout autre chose. Les humains vagabondaient toujours autours de l'institut ne se doutant de rien pourtant je savais que cette nuit il allait pleuvoir.

Patient mais surtout méfiant, j'ai attendu que la nuit soit assez avancée pour que les humains se soient repliés dans leur chambre. Déjà la lumière de l'astre lunaire se voilà par d'épais nuages qui approchaient. Courage fuyons : queue et tête basse, je me dirigeai vers le bâtiment principal. Doucement, attentif, je poussais la porte du Grand Hall avec mon museau et jetai un œil à l'intérieur. Tout était calme et silencieux alors j'entrai. Rapidement, le plus furtivement possible et sans prendre la peine de refermer la porte, je me réfugiai sous le grand escalier. Quelques minutes plus tard les premières gouttes tombèrent, une heure plus tard la pluie tombait avec force et jusqu'au matin elle arrosa le monde sans perte de puissance.

Je dormis d'un sommeil léger. Je n'étais pas rassuré sous cet escalier : il y avait beaucoup trop d'humains dans ce bâtiment et je me sentais coincé à cause de cette pluie qui représentais pour moi un obstacle. Pourtant je savais qu'il allait bientôt falloir que je sorte, que j'en serai obligé : une envie de plus en plus pressante de lever la patte s'emparait de moi. A l'aube, lâchant un couinement plaintif, je m'approchai de la porte pour regarder dehors. Il pleuvait toujours et je trouvais le monde affreux. Tout n'était que boue, nous n'était qu'eau. Quel horreur. Je commençai à dansoter malgré moi. Je ne pouvais pas lever la patte à l'intérieur les humains seraient furieux... J'hésitai de longues minutes puis finalement je me précipitai dehors.

Ah j'aime pas, j'aime pas, j'aime pas ! En quelques secondes à peine ma fourrure fut trempé. Je me précipitai au coin du mur et levait la patte dessus. J'en ressenti immédiatement du soulagement mais en même temps je tremblai tellement je n'aimais pas être sous la pluie. C'était trop long ! Beaucoup trop long ! Aussitôt terminé, je regagnai le Grand Hall queue entre les pattes. Je n'étais resté que quelques minutes dehors mais j'étais dans un état lamentable : La fourrure trempé et dégoulinante, une abondante flaque grossissait autour de moi. Je n'osais pas m'ébrouer pour ne pas me faire disputer, j'avais de la boue sur les pattes, le poitrail et le ventre. Réfugié dans le coin le plus éloigné de l'entrée, dans un endroit ou il ne semblait rien avoir, ou les humains ne passait jamais, je restai là, assis et l'air infiniment malheureux. Oreilles basses, mon port de tête fier et majestueux était bien loin. Même ma queue était lamentablement posée sur le sol. Personne ne s'occupait de moi. Ou es-tu maitresse ? J'ai tellement besoin de toi. Oh que je me sens malheureux ce matin...
Voir le profil de l'utilisateur
Un matin pluvieux [Libre 2 places]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un matin pluvieux... rime avec ennuyeux...[Libre]
» La rosée du matin sur un air de poème [Libre]
» Cours de dissection [Pv : Libre mais nombre de places limité]
» Ce matin, un lapin ... [libre]
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon OveRevolution :: Lieux RP: Institut :: Grand Hall-