Bienvenue

Forum RPG Pokémon. Pas d'âge limite mais potentiel contenu mature. Personnalisation poussée avec les shinies et les Fakemon.

Liens utiles

Effectifs

Progressus x ... membre(s)
Mirabilis x ... membre(s)
Civils x ... membre(s)
Pokémon x ... membre(s)

Rumeurs

♦ Nous sommes en hiver !
Il semblerait que les boulangers d'Oniria soient vraiment tentés de rejoindre la Fondation Progressus... Affaire à suivre.

Membres du mois

Code par MV/Shoki - Never Utopia
1 2 3
Pokémon OveRevolution
Bienvenue sur le forum d'OveR ! Forum RPG basé sur l'univers de Pokémon qui se veut très permissif. Shiny, couleurs anormales, Fakemon... On peut jouer des Pokémon, des légendaires ou des humains !



 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Sit still, or else your steel will be steal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Osgiliath
avatar
Pokémon de Rosalina
Messages : 28
Date d'inscription : 30/08/2017
Dévoiler le secret

Identité
Rang/Talent: Pokémon capturé
Equipe:
Revenir en haut Aller en bas
Sit still, or else your steel will be steal
Dim 17 Déc - 12:18
Sit still, or else your steel will be steal

Les arbres dansaient, verdures chatoyantes ou sombres, jouant des perspectives et des couleurs. Les cimes se balancent comme autant de ballets, sous un vent murmurant de douces mélopées. Le ciel azur, caché par la magnificence de l’endroit, n’as que pour seul messager les rayons de l’astre solaire qui éclaire par endroit. Les feuilles cachent sous leurs grâces, les Pokémon qui se réfugient sur leurs branches. Ils chantent pour certains ou gazouilles joyeusement, s’en donnant à cœur joie de leurs vocalises charmantes. Le bruissement de l’herbe au sol semble entré en accord avec la musique naturelle qui se joue en ses lieux tranquilles. Harmonie et paix règne en se lieu, ou chacun vaque à ses occupations sans se soucier de l’autre. Les bêtes paisible et placide, bourdonnent et batifoles dans cette place que rien ne perturbe.

Pourtant lentement, mon ombre se profile dans les bois, silencieuse et pourtant là. Les chants se taisent, les Pokémon se terrent, quelque chose de monstrueux approchant. Maître des lieux, même sans en être sur mon territoire, ils savent me craindre et fuir sous mes pas. Griffes noires luisant comme l’onyx, elles sont aussi aiguisées que des lames d’épées. Reniflant l’air cherchant proie, je sens l’odeur de métal tant rechercher. Contrairement aux croyances populaires, même si nous mangeons des minerais, l’acier est pour nous aussi, une source de nourriture inévitable. Toutes créatures en portant est une cible, toutes cible est un repas désignée à mes yeux. Sur le tapis naturel, mon avancée, contre le vent, pour ne pas effrayer le Cizayox que je visais. Se croyant puissant et inconscient du danger que je représente, il reste là attentif mais pas sur ses gardes. C’est avec rapidité et une charge puissante, qu’il s’écrase brutalement contre un arbre. L’immense chêne craque et gémis, des glands tombent et à l’impact, les os et carapace brisé, l’insecte de métal s’affaisse lourdement à terre tué sur le coup.

Un repas vite acquis, mais là est la différence entre expérimenté et débutant. Je ne faisais que des coups de maître et ce Pokémon me servirait de récompense et de repas goûteux, comparer a la froide nourriture que l’ont me sert habituellement. Sortis pour me changer les idées, mais aussi pour trouver quelque chose de plus agréable à manger, le corps chaud de se Pokémon me donnait déjà envie et ainsi, sans attendre je m’attaquais à sa carapace. Je ne pus malheureusement pas continuer bien longtemps mon dîné improvisé. Une odeur d’acier me fit relever la tête. Elle n’était pas celle d’un congénère, car trop faible et pas assez faisandé. Je relever ma tête vers le ciel, cherchant l’odeur, avant de me mettre face au vent et de chercher l’appartenance de pareille senteur. Etant un prédateur, mon odorat c’était développer à cet effet, passant ma langue sur mes naseaux pour que mes récepteurs soient plus sensible.

Me redressant complètement de ma position accroupis, je regardais autour de moi, mon œil aveugle luisant sinistrement dans la pénombre.

Codage par Libella sur Graphiorum


I speak in : #990099

Hear my roar :
My theme song :
Voir le profil de l'utilisateur
Valeran
avatar
Fakemon Sauvage
Messages : 54
Date d'inscription : 12/06/2017
Dévoiler le secret

Identité
Rang/Talent: Pokemon sauvage
Equipe:
Revenir en haut Aller en bas
Re: Sit still, or else your steel will be steal
Mar 19 Déc - 15:34
Ah bah, tu as l'air fine maintenant Valeran. On aurait dit une tortue qui, ayant perdu sa carapace, s'en serait fabriquer une autre. Apres avoir echapper a la fourrière, tu t'étais enfuie a la plage ou par la suite, tu étais aller retrouver ton stock de pièces métallique piquer dans un cimetière de bateau. Après l’épisode avec ton nouvel ami ecolo, tu t'es dis qu'il fallait se faire oublier et tu as bien raison.
Donc il te fallait emporter tout ton stock de pièce mais comment? C'était trop volumineux pour transporter tout d'un coup et ton nid dans les montagnes était que trop loin pour faire moult aller retour. Ta seule solution était donc de tout manger, de faire fondre le métal en toi et de le ressortir sous forme de lingot et de le coller a ton corps, l'empilant dans un équilibre précaire mais qui marchait quand même.
Pour cela, pour supporter un tel poids, tu pris ta forme la plus lourde, la forme Platine. Et tu te mis au travail. Ce fut long et fastidieux car il y'avait beaucoup de matière a traiter. Mais avec tout ça, avec sept épaisseur de lingot sur tout le corps, tu en a bien pour 2 a 3 mois de réserve de nourriture. Effectivement, de quoi se faire oublier. Ensuite, d'un pas plus lent qu'habituel, la Ferali s'était mise en route et en était environ a 75% de son trajet quand une odeur de métal lui vint au nez. Une odeur trop forte pour une foret et le silence qui régnait ne lui disait rien qui vaille. Reprenant sa route, Valeran continue de surveiller et cette odeur s’éloignait, signe que cela se trouvait derrière elle. Mais au moindre signe de danger, elle ferait face. Pas question de laisser toute cette nourriture a quiconque.
Voir le profil de l'utilisateur
Osgiliath
avatar
Pokémon de Rosalina
Messages : 28
Date d'inscription : 30/08/2017
Dévoiler le secret

Identité
Rang/Talent: Pokémon capturé
Equipe:
Revenir en haut Aller en bas
Re: Sit still, or else your steel will be steal
Mar 19 Déc - 20:54
Sit still, or else your steel will be steal

L’odeur alléchante de pareil acier était forcément trop gouteuse pour que je reste indécis bien longtemps. Laissant choir le cadavre du Cizayox aux autres Pokémon. Beaucoup dirait que c’est du gâchis, notamment les Hommes, mais seul en font, car dans la nature tout est consommés, transformés, utilisés. Donc, c’est en temps que prédateur, suivant l’odeur qui semblait plus éparse qu’au départ, que silencieux mais toujours attentif, je commençais à trottait sur le tapis d’herbe et de feuilles, étouffant en partie le bruit que j’aurais pus faire. Malgré ma taille et mon poids, j’étais une créature faite pour la rapidité et l’attaque physique, je devais donc pour ça être silencieux. J’avais appris à mes dépends que rater sa cible ou sa proie, s’avérait être dangereux.

La forêt était plongeait soudainement dans un mutisme presque lourd, comme si même les bêtes les plus téméraires savaient qu’il ne fallait pas broncher. Ils avaient depuis longtemps appris à me fuir et fuir mon odeur et seul les nouveaux nés et parfois les plus vieux ne fuyaient pas sous mon arrivait de faucheuse sans pitié. Chez les Hommes, j’aurais probablement était un assassin, une sorte de mélange entre prédateur et chasseur, alliant la force des armes et la furtivité du prédateur. Alors oui, j’étais confiant dans ma traque de ce métal qui se déplaçait bien qu’il ne ressemble à aucune odeur que je n’avait sentis auparavant. Un mélange puissant, alliant cette odeur neutre de l’acier plat et cette senteur animale et sauvage d’un Pokémon.

Me servant de l’ombre des arbres pour rester discrets et du vent pour suivre à la trace ma nouvelle cible, je mis sans aucun doute demi-heure, avant de sentir l’odeur réellement se rapprocher, devenir envahissante dans mes narines. Je me sentais déjà salivé à l’odeur, mais désormais je repris un pas plus calme et lent, économisant mes forces pour un potentiel combat et surtout pour essayer de prendre ma proie par surprise. Etant donné que le vent tirer plein Sud pour l’heure, il serait plus difficile pour ma future cible de me repérer. C’est de très longues minutes qui passèrent, avant que j’arrive à entrapercevoir le physique de l’étrange créature. Et rien en effet, ne correspondait à se que j’avais vu autrefois. Un Pokémon de se pays ? Jamais rencontrer, mais alors, beaucoup d’espèce c’était éteinte depuis que l’Homme était arrivait. Ca ne m’étonnerais pas que ce Pokémon si, soit rare ou en voie disparition, comme la mienne l’était.

Cependant cela ne changeait pas mon objectif premier, affronter la bête. J’avais, en premier lieu, décidais de la tuer comme un faucheur. Mais… Si elle était si rare, je lui ferais l’honneur de ma présence. Si elle cherchait à fuir, j’aurais tôt fait de la rattraper. La palpitation de la chasse, se faisant sentir dans mes veines. Sortant de l’ombre d’un arbre ou je me trouvais, c’est sans me cacher que d’un pas lourd je m’avançais en direction de mon adversaire, un œil écarlate, fixant d’un air d’envie et l’autre, fixant le vide, aveugle depuis longtemps.

Codage par Libella sur Graphiorum


I speak in : #990099

Hear my roar :
My theme song :
Voir le profil de l'utilisateur
Valeran
avatar
Fakemon Sauvage
Messages : 54
Date d'inscription : 12/06/2017
Dévoiler le secret

Identité
Rang/Talent: Pokemon sauvage
Equipe:
Revenir en haut Aller en bas
Re: Sit still, or else your steel will be steal
Sam 23 Déc - 12:49
Valeran poursuivait sa route sans un mot, surveillant cette odeur qu'elle sentait se rapprocher. Elle doutait que ce soit un congénère, les Ferali étant une espèce rare, quand ils parvenait a se trouver, c'était la fête. La non, cette odeur, ce Pokemon la suivait mais restait cacher, comme si il voulait l'attaquer, comme un prédateur. Valeran n'était pas une bagarreuse mais elle savait se défendre et si attaqué elle était, elle saurait montrer qui elle est.
Valeran n'était pas idiote, avec le poids qu'elle transportait, elle ne pouvait fuir. Mais elle avait assez galérer pour lâcher tout et laisser toute cette nourriture comme ça. Elle avait aussi appris qu'un prédateur reconnaissait toujours une proie comme tel car une proie fuit le prédateur. Ce comportement était inscrit dans les gènes de tout prédateur comme de toute proie. Aussi, elle se retourne alors face a l'arrivé de ce pokemon qu'elle ne connaissait pas mais dont elle ne doutait pas de ses capacités de prédation. Son petit nez remua pour sentir l'odeur de ce nouveau venu, elle y sentit toute les effluves différentes de métal, les différenciant comme on tourne les pages d'un livre, une a une. Et se fendit d'un grand sourire avant de dire en guise de salut.

* A votre odeur j'en déduis deux choses. Que vous aussi, vous êtes un épicurien du métal et que vous appartenez a un humain. *
Voir le profil de l'utilisateur
Osgiliath
avatar
Pokémon de Rosalina
Messages : 28
Date d'inscription : 30/08/2017
Dévoiler le secret

Identité
Rang/Talent: Pokémon capturé
Equipe:
Revenir en haut Aller en bas
Re: Sit still, or else your steel will be steal
Sam 23 Déc - 14:09
Sit still, or else your steel will be steal

Pour un Pokémon aussi faible et petit, il en avait une grande bouche, c’était certain. Moi, appartenir à un humain ? Non jamais. J’étais libre de mes actes et de mes actions, en côtoyer et vivre avec ne signifiait une appartenance. J’avais mes propres chaînes relié à ses derniers, mais en rien ils n’en étaient mes maîtres ou même à me commander. En assumé autrement était dangereux, très dangereux. La créature était sans doute fière de sa déduction, croyant là qu’elle pouvait y avoir un prédateur qui s’ennuie de son dresseur ou bien d’un Pokémon ayant accepté des chaînes. Ce n’était pas le cas.
- « Ne t’en déplaise, je n’appartiens à personne d’autre qu’à moi-même. Côtoyez ses bipèdes pathétiques est une obligation pour moi, pas une appartenance. » Ma voix grave tranchais avec celle de ma proie.

A vrai dire, quand bien même j’étais désigné comme le Pokémon de Rosalina, elle n’avait aucune possibilité de me forcer à faire se que je ne voulais pas, j’avais choisis de m’enchaîner à elle, se qui était ma liberté d’entrave, mais surtout, cela n’en voulait pas dire que j’étais à elle. Parce que vous êtes un esclave, vous appartenez à quelqu’un. Je ne esclave que de moi-même et de mes noirs cauchemars, pas de Rosalina chef de la Team Skull.
- « Et je ne suis certainement pas un épicurien. »
Si j’étais tel que ceux-là, j’en aurais depuis bien longtemps décidé de terminer ma vie. Je me serais achever ou bien laisser mourir de faim. Parce qu’il n’existe rien de la tranquillité de l’âme et de l’esprit et quand bien même je cherche la paix, je ne trouverais jamais complètement toutes ses choses. Le mieux que je pouvais espérer, était tout au plus, d’apprendre à vivre avec, sans lutter éternellement contre mes propre existence.

- « Tu devrais te méfier de tes paroles et de se que tu sens, la déduction est un art volatile. »
Et plus encore quand un prédateur se tiens en face de soi. Je ne considère pas une proie comme tel parce qu’elle fuit, ou bien parce qu’elle à peur de moi. Une proie est une proie quand je décide qu’elle l’est, peu importe que sa désignation naturelle soit un prédateur ou un chasseur. C’est désignation ne me concerne pas. L’Homme malgré tout ses défauts, m’a montré que rien n’est acquis dans la Nature et pire, que se que l’ont croit vrais et parfois faux. Et dans le grand jeu d’échec et de meurtre des Pokémon, j’ai appris qu’il n’existait ni proie, ni prédateur. Seulement un mélange des deux. Les prédateurs peuvent autant servir de proie, que les proies de prédateur. Tout dépend du point de vue que vous abordez.
- « Ton nom tout comme ton odeur m’échappe. Qui es-tu et d’où est-ce que tu viens ? »
J’avais envie de jouer un peu avec elle. Elle ne me craint pas ? Tant mieux ! Sa rendait la chose plus amusante encore.

Codage par Libella sur Graphiorum


I speak in : #990099

Hear my roar :
My theme song :
Voir le profil de l'utilisateur
Valeran
avatar
Fakemon Sauvage
Messages : 54
Date d'inscription : 12/06/2017
Dévoiler le secret

Identité
Rang/Talent: Pokemon sauvage
Equipe:
Revenir en haut Aller en bas
Re: Sit still, or else your steel will be steal
Mer 3 Jan - 21:19
* La deduction est fille de la logique...a l'odeur, vous sentez le metal, vous etes donc comme moi, vous mangez du metal. Cela vous dit un petit dessert? Dites moi ce que vous voulez et je vous donne un ou deux lingots? J'ai du fer, du cuivre du platine du laiton de l'etain et je dois avoir quelque part de l'or. *

Il ne restait plus qu'a atteindre que sa rencontre fasse sa commande. Valeran n'était pas stupide, elle savait que son interlocuteur n'était pas un bisounours mais elle savait aussi qu'avoir la paix, cela se negocie. Et si cela devait lui couter deux trois lingots, ce ne serait pas grave.

* Les humains ne sont pas tous detestable, il y'en a des biens...comme nous d'ailleurs. Moi je vis a l'état sauvage mais les humains laissent trainer et jete tellement de nourriture que me nourrir est d'une facilité risible quand je m'aventure dans les villes. Je m'appelle Valeran et je suis une Ferali. J'ai fait une tres grosse recolte et la, je repart chez moi pour me faire oublier quelque temps et vivre sur les reserves que je fais depuis quelque temps.*
Voir le profil de l'utilisateur
Osgiliath
avatar
Pokémon de Rosalina
Messages : 28
Date d'inscription : 30/08/2017
Dévoiler le secret

Identité
Rang/Talent: Pokémon capturé
Equipe:
Revenir en haut Aller en bas
Re: Sit still, or else your steel will be steal
Mer 3 Jan - 21:55
Sit still, or else your steel will be steal

Déduction, descendante de la logique ? Peut-être, je n’étais pas du genre à faire cela. Pour autant, un parent peut avoir un enfant à tare et la déduction était pour moi, un art approximatif qui n’était que peu ressemblant à la réalité ou même la vérité. Constaté des faits hasardeux qui peuvent être prouvé autrement et sans faire de frivolités étaient préférable à mes yeux. Quel intérêt y avait-il à faire pareille chose, de toute manière ? Je n’en voyais aucun, cela dit, la bête en face de moi ne semblait pas très intelligente ou du moins, était d’une innocence à couper le souffle. Si tous ses comparses étaient du même acabit, je comprenais qu’ils soient rares. Après tout, je foulais cette terre depuis plus de trente ans et jamais je n’avais vu pareille chose.

- « Si les êtres humains étaient si bon, se monde n’en serait pas se qu’il est aujourd’hui. Ils ne sont que vermine putride, envahissant les terres qui n’ont ni leurs noms ni leurs ne sont leurs possessions. Ils s’attribuent des droits qu’ils n’ont pas et emprisonne des êtres innocents pour s’en servir comme d’armes. »
Quel genre de créature considérerait cela comme "bon" ? Ce pauvre Pokémon était tombé sur la tête. Ah, j’aurais aimé en croiser des Homme si gentil, sauf que curieusement, aucun n’a croisé ma route. Le bon ou le mauvais n’est qu’un point de vu subjectif, qui dit que se Ferali à raison ? Personne. Et quand bien même, son point de vue n’est pas le mien. Les êtres humains dans toutes leurs intelligences, n’ont jamais su faire autrement que par la force pour avoir se qu’ils souhaitent.
- « Ils ne sont que nécrose à se monde et comme telle, ils méritent d’être excisés. Tu te sers de leurs restes comme source de nourriture, tant mieux pour toi. Cela n’en fait pas d’eux des créatures de bon alignement. »
A vrai dire, cela n’en faisait que des pollueurs rien de plus.

- « Je n’ai que faire de ton offre, je ne suis pas un quémandeur. »
Que pouvais-je bien faire de ça, vraiment ? Je chassais pour manger certes et je ne cracherais pas sur cette nourriture. Si elle avait était trouver par moi. Pour se qu’il en était, je n’avais fournis encore aucun effort et je n’avais encore rien fait pour mérité pitance. Je n’avais rien contre jouer les charognards, mais je n’avais là, nulle raison de le faire. Cette petite créature était-elle en train de chercher à négocier sa fuite ? Ou bien peut-être qu’elle était trop lourde pour faire autre chose ? Après tout, vu tout le métal qu’elle dit transporter – bien que je ne vois nulle part les dits métaux – ça doit être proche de l’impossible de courir longtemps pour échapper à qui que se soit avec le poids.
- « Tu dis transporter du métal, mais je n’en vois nulle part sur toi, cela-dit. »

Codage par Libella sur Graphiorum


I speak in : #990099

Hear my roar :
My theme song :
Voir le profil de l'utilisateur
Valeran
avatar
Fakemon Sauvage
Messages : 54
Date d'inscription : 12/06/2017
Dévoiler le secret

Identité
Rang/Talent: Pokemon sauvage
Equipe:
Revenir en haut Aller en bas
Re: Sit still, or else your steel will be steal
Sam 20 Jan - 0:44
* Je n'ai pas dit le contraire, les êtres humains ne sont pas tous fréquentables, ils se croient tout permis. Je dis juste que dans le lot, il y'en a qui malgré leurs défauts, sont animés de bonnes intentions. Je n'en ai pas encore rencontrer et je devine que ton expérience avec les humains est loin d’être heureuse. Mais si jamais tu rencontre ce type d'humain au cœur bon et généreux, tu comprendra alors ce que j'ai voulu dire. *

Valeran était d'accord sur nombre de point que développait son interlocuteur mais elle savait aussi que la violence ne résout pas grand chose.

* Et non en effet tu n'es pas un quémandeur mais dois t'on forcement quémander pour obtenir quelque chose de quelqu'un? Si je te le propose spontanément, c'est que cela ne me gène pas de te donner quelque chose. Il ne faut pas croire que tout don est un piège destiné a te faire donner quelque chose en retour. *

Cherchant parmi les lingots accrocher a ses flancs, elle en détache deux de fer , un de cuivre et un de platine. Du platine, elle en avait peu, c'était néanmoins ses préférés, ils ont un gout incroyablement doux et sucré. De vrai petits bonbon. Du coup, cela rompait l’équilibre de son chargement et la Ferali se résolut a tous les détacher pour ensuite en refaire une pile équilibrer autour de son corps.
Elle allait recommencer a les empiler autour de son corps quand le sol se mit a trembler, un tremblement qui venait vers eux. A n'en pas douter, une grosse créature venait vers eux et ce n'était pas moins qu'un Ronflex. Celui ci leur demanda de s'en aller de suite de son territoire d'un ton autoritaire, ce qui ne plut pas a Valeran.


* Qu'est ce qui nous prouve que c'est bien chez toi ici ? De toute façon, vrai ou pas, je n'avais pas l'intention de rester. Je charge mes affaires et je m'en vais. *
* Je ne crois pas, tu laisses tout ça ici, c'est a moi. Et estime toi heureuse que je ne te prennes pas aussi comme ma possession. *

Valeran vit rouge. Jamais on ne lui avait parler sur ce ton et ce Ronflex se croyait vraiment tout permis. Jamais elle ne se laisserait voler son métal, jamais. Si il voulait se battre, il venait de trouver a qui parler. Elle était sous sa forme Platine, sa forme la plus lourde et la plus résistante aux coups et même ainsi, elle se savait plus rapide que le Ronflex.

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Sit still, or else your steel will be steal
Sit still, or else your steel will be steal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Gade impérial de la Steel legion
» Arceus-Acier / Arceus-Steel
» Besoin d'aide pour choisir une base!
» Shawn Michaels Vs Randy Orton
» Of steel and blood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon OveRevolution :: Anciens RPs :: RPs à terminer-