1 2 3
Pokémon OveRevolution
Bienvenue sur le forum d'ORE ! Forum RPG basé sur l'univers de Pokémon qui se veut très permissif. Shiny, couleurs anormales, Fakemon... On peut jouer des Pokémon, des légendaires ou des humains !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Des nouveautés sont à prévoir, restez connectés ! De plus, un recensement a lieu en ce moment-même. C'est le moment d'actualiser vos comptes !

ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Lieux RP: Arc-En-Polis :: Usine d'Objet
avatar

Identité
Rang: Dresseur
Inventaire: Seulement objets spéciaux + rubans + badges
Equipe:
Hacker Professionnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 32
Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 18
Localisation : [ERREUR DONNEES CORROMPUES]
MessageSujet: ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran] Dim 22 Oct - 19:23

ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran]


Chapitre 1-1 L'usine




Spoiler:
 

Pour se faire de l'argent il faut parfois aller se salir les mains et au sens propre du terme. Mon travail nécessite que je fasse de l'espionnage industriel afin de pouvoir observer et analyser les nouvelles technologies mis au point par les grandes entreprises. Ce qui m'intéresse le plus ce sont les méchas qui bien que leur apparences soient affreusement laides sont sans aucun doute des armes puissantes et avec un grand atout stratégique autant pour la police que pour la ligue néo ou bien encore les criminels comme moi. Je ne compte pas en voler un, ce serait bien trop compliquer et puis il n'en ont principalement que des gros ici et je ne désire pas en utiliser par moi même. Non ce que je désire c'est récupérer les matériaux et composants dont ils sont fait afin de pouvoir procéder à la construction de mes propres méchas. Pour cela il me faudrait au moins un de leur plan de construction d'ailleurs mais je doute qu'autre part que dans le bureau du responsable de l'usine il y en ai et je n'ai pas prévu de casse donc ce sera pour un autre jour... Pour le moment je m'infiltre juste derrière l'usine pour prendre ce qui me semble utile et me tailler aussi rapidement que possible sans attirer l'attention. Je ne veux pas avoir à me battre et encore moins à tuer...

Alors que je m'avance derrière l'usine en esquivant le regard des caméras de sécurité, j'aperçois une grande barrière en bois qui semble protéger les déchets de l'usine. Il doit bien y avoir un tas de composants et autres machins utiles la dedans. La plupart seront certainement délabrés et inutilisables mais je ne veux pas les utiliser, seulement comprendre comment ils sont fabriquer.

Je réussis à grimper la barrière sans difficulté et à atterrir de l'autre côté de la barrière. Pour le moment tout semblait calme de mon côté. Je pouvais bien entendre des voix humaines un peu plus loin mais les personnes qui parlaient étaient dans l'usine donc rien à craindre.



Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Pokemon sauvage
Inventaire: Seulement objets spéciaux + rubans + badges
Equipe:
Fakemon Sauvage
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Date d'inscription : 12/06/2017
MessageSujet: Re: ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran] Dim 22 Oct - 22:41
Si Valeran pouvait designer un endroit comme le paradis, c'était bien ici. L'usine d'objet avait tout pour lui plaire, a savoir une incroyable collection de métaux. Pour un odorat humain, il n'y avait rien a sentir mais pour la Ferali, c'était comme si vous vous retrouviez au milieu d'un jardin au mille et une fleur différente, chacune avec leur senteur particulière. Pour l'épicurienne qu'elle était, cet endroit valait tout les restaurants cinq etoiles.
Cela faisait quatre jours qu'elle vagabondait sur le site, sans se faire repérer. Le plus dur avait été d'entrer. La sécurité a l’extérieure était draconienne, des cameras partout, des gardes et vigiles tout les dix mètres, impossible pour elle de grignoter un passage dans les barrières de dix centimètres d'épaisseur du site.
Comme le disait son père, quand tu ne peut pas rentrer quelque part par la grande porte, contourne, passe par dessus ou par dessous. Ne pouvant contourner ou passer par dessus, elle n'eut d'autre choix que d'essayer de passer par dessous. Se bouchant le nez, elle se glisse dans la bouche d'égout la plus proche. Apres une heure a tâtonner, a essayer divers croisements, elle soupira et se débouche le nez. Seul son odorat allait pouvoir la guider vers cette fabuleuse odeur de métaux de l'usine d'objet, en dépit de l'odeur des égouts. C'est ainsi qu'elle trouva son chemin et que Valeran aboutit dans un petit cagibis de l'usine d'objet. Quel idée de faire une bouche d'égout ici? Bah la logique humaine.
Ensuite, il fallait bien observer la sécurité a l’intérieure. C'était bien plus soft car la nuit, il n'y avait que trois rondes a intervalles régulières et toujours dans le même ordre. Apres deux jours a observer le manège du vigile qui devait tenir aux donuts et aux soda trop sucré, Valeran se mit au travail. Les deux nuits qui suivirent, elle fit des aller retour, trouvant notament un moule pour des lingots. Parcourant l'usine a la recherche d'appareil ou de bouts de métaux mise au rebut, elle les mangeaient, faisait le tri dans sa fonderie interne et en régurgitait une grande quantité dans le moule pour en faire des lingots de metaux simple. Quand sa nuit de travail touchait a sa fin, elle remettait le moule a sa place, descendait les lingots dans la bouche d'égout dans un endroit au sec et dormait le jour dans le placard du cagibis où personne venait.
Mais dans la nuit du troisième jour, elle avait repérer une benne dans un enclos en bois qui sentait bon. Apres deux aller retour, Valeran saute joyeusement dans la benne, ses 45 kilos de sa forme Fer tombant non pas au milieux des objets usagés...mais sur le dos d'un humain. Grosse frayeur pour Valeran qui se voyait déjà attraper, elle bondit comme elle put hors de la benne, y mis une saine distance avant de se retourner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Dresseur
Inventaire: Seulement objets spéciaux + rubans + badges
Equipe:
Hacker Professionnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 32
Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 18
Localisation : [ERREUR DONNEES CORROMPUES]
MessageSujet: Re: ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran] Dim 22 Oct - 23:05

ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran]


Chapitre 1-1 L'usine




Spoiler:
 

Alors que je commence à inspecter du regard les tas de déchets métalliques qui jonche le sol et que je m'assure qu'il ne soit pas dangereux de marcher à côté ou même dedans, mon souffle fut couper par un puissant poids dans mon dos qui me fit tomber sur le sol, juste devant des barres de fer, à quelques centimètres de mes yeux. Je me relève le plus rapidement possible et me met en position de combat, près à combattre celui qui m'avait plaquer au sol, que ce soit un pokémon ou un humain. Mais le seul autre être vivant que je voit c'est un pokémon que je n'avais jamais vu auparavant. Pourtant je m'y connait en pokémon mais celui ci m'était totalement étranger. Et il ne semblait pas me vouloir du mal puisqu'il s'était précipitamment éloigné de moi. Cela ne veut pas dire que j'allais lui pardonner pour autant de m'avoir fait aussi mal...

Arf putain mais tu pourrais faire attention quand même sérieux... Qu'est-ce que tu es d'ailleurs toi ? Je n'ai jamais vu un pokémon te ressemblant...

Je vérifie que mon dos n'est pas en miette puis je m'étire longuement, faisant craquer quelques os de mon corps histoire de me remettre les idées et le squelette en place. Puis je soupire en continuant de regarder l'être visiblement fait de métal ? Enfin ça m'a tout l'air d'être un pokémon acier et d'ailleurs pour le peu de contact que j'ai pu avoir avec sa "peau" je crois qu'elle était froide. Ou c'était peut être juste le béton, va savoir. En tout cas personne n'a l'air de nous avoir entendu et c'est le plus important.

C'est ton territoire ici ? Si c'est le cas je suis navré mais j'ai juste besoin de fouiller un peu pour... Le travail. Ouais voilà le travail. Je ne pense pas que ça te dérangera si je prend deux, trois trucs et bidules qui traîne hm ?

Ce qui est cool c'est que le pokémon n'a pas fuit ce qui veut dire que je vais pouvoir taper la discute avec lui en même temps. A moins qu'il soit timide, mais bon peu importe.


Code by Joy

_________________


Je hack ton ordinateur en #0000FF
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Pokemon sauvage
Inventaire: Seulement objets spéciaux + rubans + badges
Equipe:
Fakemon Sauvage
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Date d'inscription : 12/06/2017
MessageSujet: Re: ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran] Dim 22 Oct - 23:42
Ah bah la ma cocotte, t'as tout gagner...ou presque, c'est miraculeux qu'aucun garde ou vigile ne vous ai entendu. En revanche, l'humain semble plutôt énerver de ton intervention intempestive. Il y'avait de quoi, tu aurais put lui faire très mal mais plus de peur que de mal. Il semble plus furieux de s'etre fait surprendre que du choc physique.
Ensuite, Valeran l'ecoute parler et un je ne sais quoi lui fit penser que lui non plus n'avais rien a faire ici. De plus, il ne connaissait pas son espèce, cela l'etonnait. Dans son esprit, tout les habitants d'Oniria connaissent les espèces vivant ici. Il fallait dire que l'espèce des Ferali est plutot rare, encore plus leur evolution, Inoxali. En guise de réponse, elle fit non de la tete et precise


* Li rali fe fe li ferali lili raferali *

* Non ce n'est pas mon territoire, c'est mon garde manger. Servez vous si le coeur vous en dit. *


C'est fou le talent qu'a la langue des Pokemon pour résumer en une poignée de seconde une phrase qui dure plus longtemps dans le langage des hommes vous ne trouvez pas. En tout cas la Ferali s'approche de l'humain avec prudence puis après un dernier regard, saute dans la benne et après quelque seconde de fouille, trouve quelques clés a molette usagé qu'elle se mets a mâchonner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Dresseur
Inventaire: Seulement objets spéciaux + rubans + badges
Equipe:
Hacker Professionnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 32
Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 18
Localisation : [ERREUR DONNEES CORROMPUES]
MessageSujet: Re: ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran] Dim 22 Oct - 23:59

ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran]


Chapitre 1-1 L'usine




Spoiler:
 

Comme d'habitude comprendre les pokémons ça n'est pas chose facile mais j'en déduis rapidement qu''il ou elle car je ne lui avais même pas demander si c'était un mâle ou une femelle (en même temps ça n'est pas une question qui se pose directement) m'autorisait à rester ici puisqu'il(elle) sauta dans la benne sans avoir l'air de trop me craindre et en ressortit quasi aussitôt avec des clés à molette visiblement bien utiliser. Ce qui me surprit c'est qu'il(elle) les... Mâchonnait ? ça ressemblait au comportement d'un Galekid de manger de la ferraille. Je devrais donc me dépêcher de trouver quelque chose d'intéressant avant que le pokémon n'engloutisse tout sous mon nez. N'empêche qu'entendre le métal se faire mâcher ça n'est pas très agréable pour les oreilles et ça me fait frissonner atrocement. Bon je ne vais pas lui dire d'arrêter de manger, ce serait con quand même. Je vais me contenter de fouiller moi aussi mais moi ce sera "à emporter".

Tu dois peut être te demander pourquoi je suis la hein ? Moi c'est pas pour manger contrairement à toi, je pense que tu l'avais déjà compris. Je suis la pour récupérer des matérieux en vu de construire des choses. C'est très compliquer mais tout ce que je te demande c'est de ne pas manger ce que je récupère, ça m'embêterait un peu quand même. Et si tu te demande aussi... Non je ne suis pas un sans-abri. C'est bizarre je sais mais c'est pour le... Travail.

Je met bien l'accent sur travail hm. Enfin bref, j'ai trouver quelques composants pas trop péter qui peuvent m'en dire un peu plus sur les méchas mais il n'y a pas franchement de grandes découvertes. J'aurais du m'y attendre, c'est un dépotoir, on est pas dans la réserve. Mais cette dernière est bien trop surveiller, je ne peux pas y aller seul sans un plan solide. Je met ce que j'ai récupérer dans un sac que j'ai prévu à cet effet et regarde le pokémon acier manger tout ce qu'il trouve. C'est vraiment étrange mais il doit penser la même chose pour ceux qui ne sont pas "ferivore" ? Non ça sonne mal. Ceux qui bouffe pas de l'acier en gros.


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Pokemon sauvage
Inventaire: Seulement objets spéciaux + rubans + badges
Equipe:
Fakemon Sauvage
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Date d'inscription : 12/06/2017
MessageSujet: Re: ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran] Lun 23 Oct - 0:37
Valeran l'ecoute a nouveau parler. Un ecologiste! C'est du moins ce qu'elle compris, il voulait recuperer ce qui pouvait encore servir. Joyeusement, elle retourne dans la benne et la Ferali se met a sortir absolument tout ce qui pouvait encore servir, outils, circuits imprimé, composant d'ordinateur, son enthousiasme faisait plaisir a voir. Bon bien sur, elle se gardait les vis et autres petites boulonneries, autant de friandises aussi sucré que les bonbons des humains pour elle. Un quart d'heure plus tard, l'humain se retrouve avec dix kilos de materiel divers devant lui. Et cela faisait sourire Valeran, brave petite.
Apres avoir ecumer la benne, la Ferali renifla le sac de l'humain et se dit qu'elle avait déjà sentit cela dans l'usine. Son odorat savait lui dire precisement de quel metal était composer tel ou tel chose, c'était comme une recette de cuisine en somme dont elle savait décortiquer les ingredients. Aussi, elle fit signe a l'humain et essaya de lui faire comprendre qu'elle connaissait où il y'avait la meme chose que dans le sac. Pas evident quand on est pas un Mewtwo de se faire comprendre des humains. Aussi Valeran lui demande simplement d'attendre dans le coin et qu'elle revient.
Trotinnant dans l'usine, cela faisait cinq minutes qu'elle était a l'interieure. Elle devait faire attention, meme si les machines tournent encore, il y'avait surtout quelques ouvriers et controleur surveillant ces machines. Ne pas se faire prendre était primordiale. Pour cela, Valeran se glissait sous les etablis, sous les tables et entre les machines bruyantes. Elle repera bientot la pièce qui sentait pareil que dans le sac de l'humain, il y'en avait une douzaine sur un plateau roulant. La Ferali decida que celle qu'elle venait de prendre serait un echantillon pour un controle qualité...exterieur. Oui bon c'est du vol et alors? Y'a des brebis galeuses dans les series de pièces. Chapardant d'autres pièces ou assemblage allant dans les fameux mechas, elle fit le chemin inverse. C'était evidement plus dure, avec ces pièces a transporter et elle faillit se faire prendre, une porte ayant la mauvaise idée de coincer sa queue. Si l'humain qui passait devant était aller vers elle, il l'aurait vu de suite et la, direction la fourrière.
Par chance, il tourna dans l'autre sens et la Ferali revient bientôt auprès de l’écologiste, déposant les pièces joyeusement. T'as ton déjà dit que tu étais trop gentille Valeran parfois?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Dresseur
Inventaire: Seulement objets spéciaux + rubans + badges
Equipe:
Hacker Professionnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 32
Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 18
Localisation : [ERREUR DONNEES CORROMPUES]
MessageSujet: Re: ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran] Lun 23 Oct - 1:04

ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran]


Chapitre 1-1 L'usine




Spoiler:
 

Décidément la récolte n'est vraiment pas très bonne. A part m'être coincé le doigt dans un engrenage et avoir galéré pour le retirer à m'en être fait mal, je n'ai rien pu trouver d'autre. Mon sac était à peine remplit au quart de ce qu'il pouvait être. Désolant. Mais c'est à ce moment que le pokémon acier essaya d'obtenir mon attention ce qui fonctionna. Je le regardait s'agiter pour tenter de me faire comprendre quelque chose. Finalement après quelques instants à analyser ses mouvements, je pu à peu près comprendre grâce principalement à son enthousiasme facilement repérable qu'il voulait aller chercher des matériaux, certainement pour moi. C'était bien gentil de sa part et je n'ai pas penser une seconde à l'en empêcher. Si il y allait sans réfléchir c'est qu'il connaissait les recoins lui permettant de se faufiler sans se faire griller. Et ça ne lui prit que quelques minutes tout au plus pour revenir avec un petit tas de ressources neuves qui me serait fort utile.

Super ça ! T'es bien sympathique, merci !

Je prend les pièces qu'il m'a ramené et les examine. De la très bonne qualité et un peu de tout. Avec ça je devrais être bon. Je les met dans mon sac et le ferme, faute d'autre chose à mettre dedans. J'avais bien envie de récompenser le pokémon mais je ne voyais pas avec quoi d'autant plus que je ne pouvais pas lui donner à manger, il était déjà entouré de tout ce qu'il aimait. Je devrais remettre cette dette à plus tard semble t'il. Une caresse sur la tête sera suffisante pour l'instant. J'approche donc gentiment ma main de sa tête et la lui caresse doucement.

Encore merci, je ne sais pas comment te remercier autrement que comme ça mais bon t'inquiètes pas si on se revoit je verrais pour te donner quelque chose. Enfin bref, j'ai fini ce que j'avais à faire mais vu que tu es mignon je vais rester un peu plus longtemps avec toi pour te tenir compagnie, si ça te dérange pas bien sûr hein ?

Toujours lui demander son avis évidemment. Tant qu'à faire si je peux me faire un nouvel ami ça me fait plaisir. Je ne compte pas le capturer, il m'a l'air bien assez heureux comme ça, je ne pense pas pouvoir lui donner une meilleure vie et puis il risquerait de manger mon matériel informatique et le truc c'est que le mien vaut beaucoup plus cher que tout ce qu'il a pu manger aujourd'hui, voir de la semaine.


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Pokemon sauvage
Inventaire: Seulement objets spéciaux + rubans + badges
Equipe:
Fakemon Sauvage
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Date d'inscription : 12/06/2017
MessageSujet: Re: ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran] Sam 28 Oct - 23:48
En plus, ce n'est pas comme si une confortable pile bien ranger de lingot l'attendait sous l'usine donc bon, question nourriture, Valeran estime que cela devrait lu suffir pour le moment. Et de toute façon, elle peut toujours aller les chercher un autre jour. Elle pouvait bien rester quelques temps avec cette humain qui partageait un gout commun avec elle, ne pas laisser trainer inutile un bout de metal.
Donc elle n'esquive pas la caresse, laissant la main de l'humain caresser sa peau de metal froide, meme si en elle, sa fonderie interne tournait a plein regime, ce n'était pas encore une temperature trop intense pour que cela se sente sur sa peau. Tout allait bien dans le meilleur des mondes quand un vigile imprevu les surpris et en voyant comment la Ferali avait retourner la benne et son contenue par terre, pas tres tres dur de deviner ce qui avait bien put se passer.
L'alerte fut donc donnée et il était grand temps de se barrer. Ni une ni deux, la Ferali se precipite vers le grillage et commence a le decouper pour en faire une issue de secours. Malgré toute sa rapidité, il allait bien falloir deux minutes pour faire un trou suffisant pour fuir Valeran et l'humain qu'elle avait aider. Et elle n'avait pas deux minutes. Pourtant, il allait falloir les gagner ces deux minutes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Dresseur
Inventaire: Seulement objets spéciaux + rubans + badges
Equipe:
Hacker Professionnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 32
Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 18
Localisation : [ERREUR DONNEES CORROMPUES]
MessageSujet: Re: ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran] Dim 29 Oct - 1:04

ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran]


Chapitre 1-1 L'usine




Spoiler:
 

Évidemment ça ne pouvait pas juste se passer tranquillement et sans accrocs, il fallait que quelqu'un vienne nous emmerder. Bon les gardes de cet endroit ne sont certainement pas les plus habiles ni les mieux équiper et encore moins les plus courageux, à ma connaissance du moins. Ils viennent d'une organisation privée peu reconnue, je l'ai bien vu sur le badge que porte le garde qui nous a repéré. Je ne vais donc certainement pas avoir à me battre sauf si ils sont téméraires mais j'en doute. Ce n'est pas comme si ils allaient se faire virer parce qu'on s'est enfui hm ? Au pire tant pis, on vit dans un monde ou trouver un travail n'est pas compliquer alors ils en trouveront un autre. En attendant je ne peux pas les laisser nous attraper. Bon le pokémon sauvage je suis sûr qu'elle trouverait un moyen de s'échapper peu importe ou ils la mettaient. Mais moi c'est différent, je ne peux pas me permettre de les laisser m'avoir. Si ils s'approche de trop près je serais obliger de les abattre...

Lugvid je compte sur toi !

Dis-je alors que je lançais ma pokéball et qu'en sortit mon Lugulabre, déjà prêt à exécuter mes ordres.

Lugu lugulabre ? [Je fais quoi chef ?]

Je pu parfaitement comprendre sa question,ce n'était en rien compliquer, une routine en somme. Je lui montre du doigt ses flammes.

Utilise les pour créer un écran de fumée ! On a besoin d'une diversion !

Le pokémon spectre et feu acquiesça et commença à concentrer la chaleur de son corps pour faire grandir ses flammes et projeter une épaisse fumée noire et brûlante. Par réflexe je me suis coucher au sol en m'abritant les yeux et le bas du visage avec mon bandana pour ne pas être atteint par la fumée. Cette dernière nous permettrait de fuir sans que les gardes nous voit et d'également les empêcher de passer jusqu'à ce que la fumée se disperse. Ce n'était plus qu'une question de temps. D'ailleurs en parlant de temps, ça nous avait prit deux minutes environs pour faire tout cela. Je regarde le grillage devant moi et voit un trou qu'il n'y avait pas tout à l'heure. Je n'aperçois pas le pokémon sauvage, il a du faire ce trou et sortir par ici. Il est assez large pour que je passe dedans en rampant alors je n'attend pas une seconde de plus et passe dedans en remettant Lugvid dans sa pokéball. Je le remercierais plus tard néanmoins je ne vois toujours pas ou est le pokémon sauvage. J'espère qu'il m'a attendu...


Code by Joy

_________________


Je hack ton ordinateur en #0000FF
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Pokemon sauvage
Inventaire: Seulement objets spéciaux + rubans + badges
Equipe:
Fakemon Sauvage
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Date d'inscription : 12/06/2017
MessageSujet: Re: ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran] Dim 5 Nov - 7:24
L'avoir attendu, pas vraiment. Apres tout, Valeran est une Ferali sauvage, elle n'a pas d'humain a attendre ou a qui obéir. Cependant, pour son bien, elle aurait peut être dut attendre son nouvel ami. En fait, elle commis une erreur assez embêtante. Une fois donc sortie, elle avait courue un peu jusqu’à trouver une bouche d'égout. Car oui Valeran comptait bien aller récupérer la quinzaine de lingots qui l'attendait dans les canalisations souterraines.
Apres quelques minutes, elle retrouva son magot et decide pour le transport de les avaler tout rond et de prendre avec elle son moule a lingot. Et afin de courir plus vite, elle profite de l'abri des egouts pour prendre sa forme Carbone, poussant sa temperature a presque 3800 degrés pendant deux minutes. Cela eut pour effet de provoquer de la vapeur d'eau en une telle quantité que cela s’échappa de toute les bouches d’égouts a plusieurs dizaine de mètres a la ronde. La visibilité en surface était donc semblable a un matin d'automne en pleine campagne avec un brouillard matinal a coupé au couteau. Cela avec son lot d'inconvenient, comme allait le découvrir Valeran. Sortant des égouts sur un trottoir, entendant les sirènes de la maréchaussée, la Ferali courut, traversant parfois la route et avec une telle visibilité, ce qui devait arriver arriva. La Ferali se fit renversé par une voiture et la pauvre Valeran fut projeter a plusieurs mètres de la. Sous les yeux sans doute choquer de son ami humain écolo qu'elle venait d'aider et qu'elle regarda faiblement, pleine d'espoir qu'il l'aide, lui qui n'était qu'a quelque mètre, elle qui ne pesait désormais plus qu'une quinzaine de kilo.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Dresseur
Inventaire: Seulement objets spéciaux + rubans + badges
Equipe:
Hacker Professionnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 32
Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 18
Localisation : [ERREUR DONNEES CORROMPUES]
MessageSujet: Re: ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran] Dim 5 Nov - 12:51

ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran]


Chapitre 1-1 L'usine




Spoiler:
 

Après que je sois passé à travers le grillage, je cherchais du regard le pokémon acier mais il était nul part. Je ne pensais pas qu'il se serait enfui comme ça mais je ne lui en voulais pas, ça avait du le paniquer tout ça. Je me mit donc à courir vers loin de l'usine, vers le centre ville mais soudainement un brouillard épais enveloppa les environs et je ne pouvais pas voir à plus de trois mètres. C'était étrange, impossible que ce soit à cause de Lugvid et encore moins la météo qui ne change pas du tout ou tout comme ça. Mais après tout c'était une aubaine car ma fuite serait d'autant plus facile désormais. J'arrêtais donc de courir, persuader que je n'étais plus poursuivi. Arriver à une rue plutôt agité, j'entendis le crissement des pneus d'une voiture ainsi qu'un gros bruit de ferraille, comme si on avait taper violemment un véhicule avec une batte de baseball mais d'une force impressionnante. Je tourne la tête vers le bruit qui se situait vers ma gauche et je vit le pokémon sauvage de tout à l'heure, étendu sur le sol, visiblement mal en point. J'en déduis rapidement que c'était lui la cause du bruit et qu'il avait du être percuté par une voiture. M'approchant de lui, je regarde si il est toujours en vie et heureusement oui, mais il était faible.

Bon sang, il t'on pas louper. Je vais t'emmener au centre pokémon le plus proche.

J'hésite à le prendre dans mes bras, pensant qu'il allait être lourd mais finalement ça allait, il ne devait pas peser plus de vingt kilos et même si ce n'était quand même pas agréable de porter un pokémon acier, je n'aurais pas de mal à l'emmener se faire soigner. Je le garde donc dans mes bras et me dirige vers le centre pokémon le plus proche qui était à quelques centaines de mètres. Une fois la bas, je rentre et vient voir l'infirmière au comptoir.

Bonjour, ce pokémon sauvage a besoin d'aide il s'est fait renversé par une voiture. Vous devriez faire vite.

L'infirmière hocha la tête et je lui tendit le pokémon qu'elle prit à son tour dans ses bras pour l'emmener à l'arrière du centre pour la soigner. Moi pour attendre je suis aller m'assoir à un des sièges disponibles. Il n'y avait pas grand monde heureusement mais un homme d'une cinquantaine d'année à côté de moi me regardait, semblant vouloir discuter.

Il n'est pas à vous ce pokémon ? Pourtant nombreux sont les dresseurs qui l'aurait capturer avant de le ramener ici. C'est un pokémon très rare de ce que je sais.

Un pokémon rare qu'il disait hm ? ça ne m'intéressait pas qu'il soit commun ou non, je ne comptais pas le vendre ni même le capturer, sauf si ce dernier voulait venir avec moi, dans ce cas j'accepterais volontiers. Enfin non, ça demande réflexion quand même. Mon travail est dangereux et mes pokémons prennent des risques avec moi alors je ne devrais peut être pas le prendre avec moi. Qui sait ce qui pourrait lui arriver de pire que de se faire percuter par une voiture sur la route ?

ça ne m'intéresse pas de le capturer, je fais juste ça par bonté de cœur, rien de plus. Et ça c'est rare, je peux vous le dire...


Code by Joy

_________________


Je hack ton ordinateur en #0000FF
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Pokemon sauvage
Inventaire: Seulement objets spéciaux + rubans + badges
Equipe:
Fakemon Sauvage
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Date d'inscription : 12/06/2017
MessageSujet: Re: ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran] Lun 6 Nov - 23:31
Cela lui fit plein de chose a Valeran que cette humain qu'elle connaissait a peine lui prête assistance. Bon bien sur, elle avait mal partout et être manipulée n'arrangeait rien mais ce n'était rien par rapport a ce qu'elle ressentait...Je veut dire, ses parents lui avaient toujours dit de se méfier grandement des hommes, surtout en état de faiblesse comme elle était en ce moment. C'était souvent ce moment qu'ils choisissaient pour vous capturer.
Certitude volant en éclat quand il n'en fit rien et l'amène au centre Pokemon le plus proche. Se laissant complétement faire, elle ferma les yeux et faillit sombrer inconsciente. La Ferali se ressaisit et doucement, fit chauffer son corps. Très mauvaise idée, de violentes décharge de douleurs la secouèrent. L'infirmière n'eut d'autre choix que de la sedater pour qu'elle souffre moins. Ensuite, elle passa faire des examens plus poussés mais pas évident en étant un Pokemon acier. D'une part, on ne peut passer a l'IRM, métaux oblige. On dut donc l'examiner minutieusement avec une échographie. Une heure passe.
L'infirmière revint voir le gentil monsieur écolo qui avait amener la Ferali et calmement lui dit.


* Pour faire court, elle va mieux qu'on ne l’espérait. Sous la forme de carbone dans laquelle elle est, elle est plus sensible aux chocs car le carbone n'est pas ce qu'il y'a de plus résistants aux chocs cinétiques. Pour autant, elle n'a aucune fracture ou entorse, rien de déplacé non plus. D'ailleurs, elle essaye déjà de se réparer elle même malgré le puissant sédatif que je lui ai injecter. Nous avons dut l'isoler dans une pièce résistante aux très hautes températures. Nous pensons que d'ici deux ou trois heures, elle pourra sortir avec pour seules séquelles une bonne frayeur et une grosse migraine. Vous n’êtes pas obliger de rester vue que vous n’êtes pas son dresseur mais je pense qu'elle aimerait vous voir quand elle sera en état. *
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Dresseur
Inventaire: Seulement objets spéciaux + rubans + badges
Equipe:
Hacker Professionnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 32
Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 18
Localisation : [ERREUR DONNEES CORROMPUES]
MessageSujet: Re: ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran] Mar 7 Nov - 19:17

ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran]


Chapitre 1-1 L'usine




Spoiler:
 

Finalement au bout de plusieurs longues minutes d'attente, l'infirmière vint me voir et m'expliqua qu'en gros tout allait bien juste que la pokémon allait devoir avaler un doliprane. Enfin moi je l'ai pris comme ça personnellement. Plus sérieusement, elle allait bien et c'était tout ce qui comptait. Je n'avais plus qu'à attendre un petit peu plus et je verrais ce que je fait avec elle. Est-ce qu'elle voudrait rester avec moi, du moins le temps qu'elle soit complètement rétablie ou est-ce qu'elle préfèrerait repartir seule ? D'ailleurs je viens de me rendre compte que l'infirmière a parler d'elle au féminin et que je fait la même chose. C'est donc une femelle en fin de compte. Maintenant je le savais, c'était un bon point.

Ok merci, je vais rester jusqu'à ce qu'elle sorte pour au moins la voir en effet.

Je n'avais pas envie de tergiverser alors ce fut la seule chose que je répondis à l’infirmière qui prit congé respectueusement. Je sorti Lugvid de sa pokéball car je ne comptais pas rester seul pendant les heures qui allaient suivre. Le Lugulabre me regardait calmement, attendant que je commence la discussion. Il voulait certainement savoir ce qui s'était passé bien qu'il ne soit intervenu que pendant un très bref instant mais son aide fut très utile comme d'habitude alors j'allais le remercier.

Merci Lug', c'est toujours un plaisir d'avoir un pokémon aussi doué que toi.

Le pokémon spectre gloussa de son timbre de voix fantomatique et fit le fier.

Luuuugugulabre ! (J'ai fait que mon travail !)

Les heures passaient alors que je discutais avec Lugvid de tout et de rien. Techniquement on aurait déjà du être à la planque depuis un bail mais bon je ne pouvais pas abandonner cette pokémon. Certes elle n'était plus en danger mais ça la foutait mal que de la laisser seule. Lugvid était moins patient lui et au bout d'un moment il en avait marre d'attendre alors il commençait à être un peu casse pied et à m'inciter à partir mais je tenais bon. Ce n'était qu'une question de minutes, je le savais...


Code by Joy

_________________


Je hack ton ordinateur en #0000FF
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Pokemon sauvage
Inventaire: Seulement objets spéciaux + rubans + badges
Equipe:
Fakemon Sauvage
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Date d'inscription : 12/06/2017
MessageSujet: Re: ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran] Sam 11 Nov - 7:25
Effectivement, cela ne fut plus tres long. Valeran avait dut refondre quelques zones mais elle était desormais intacte, sortant de la pièce haute temperature a 200 degrés. En effet la Ferali ne devait pas descendre brutalement sa temperature sous peine de devoir tout recommencer. Elle devait observer un dernier palier a 200 degré mais cela laissait echapper une douce chaleur apaisante autour d'elle. Sa peau n'était pas brulante, juste tiede. Encore un peu sonné de son accident, elle put neanmoins deambuler facilement dans les couloirs.
L'infirmière fut rassurer a mi chemin, Valeran allait de mieux en mieux et retrouve la salle d'attente où son gentil ami ecolo l'attendait. Quelle delicate attention. En revanche, un Pokemon aussi rare qu'elle avait attirer les curieux et pire encore peut etre, la maréchaussé locale. Leur retrouvaille risquait de ne pas durer, si jamais un signalement avait été fait d'elle et de l'humain. Mais visiblement non, elle était surtout la pour canaliser la foule venu voir la Ferali, un peu sur la defensive face a tant de monde.
Doucement, Valeran se frotta aux jambes de son sauveur telle une chatte. Elle se doutait probablement qu'il avait dut penser qu'il lui demanderait si elle voulait etre son Pokemon mais elle meme n'y avait pas penser une seule seconde. Fondre le metal est un art qui ne souffre aucune deconcentration et en bonne Ferali, elle ne s'était pas laisser deconcentrer par une si futile futilité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Dresseur
Inventaire: Seulement objets spéciaux + rubans + badges
Equipe:
Hacker Professionnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 32
Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 18
Localisation : [ERREUR DONNEES CORROMPUES]
MessageSujet: Re: ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran] Sam 11 Nov - 12:07

ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran]


Chapitre 1-1 L'usine




Spoiler:
 

Et enfin elle était la. Pas trop tôt franchement. Je me suis levé et elle est venue se frotter à mes jambes ce qui ne me dérangea pas car c'était totalement logique comme comportement venant d'un pokémon qui vient de se faire sauver la vie. Maintenant qu'elle était sur pattes, je décidais de la prendre avec moi pour l'emmener quelque part ou nous serions que tout les trois (car Lugvid était toujours la, je ne l'avais pas rentrer dans sa pokéball.) J'ai donc invité la pokémon acier à me suivre et je l'ai emmené dans un coin tranquille quoique un peu sombre ou il n'y avait personne. Tout ce que je voulais faire c'était lui demander si elle voulait rester avec moi ou continuer sa vie de pokémon sauvage. Peu importait la réponse, elle faisait ce qu'elle voulait, c'était sa vie après tout.

Bien alors je ne vais pas y aller par quatre chemins. Est-ce que tu veux continuer ta vie de pokémon sauvage mais en me promettant que tu feras attention à ne pas te refaire culbuter comme tout à l'heure. Ou bien veux-tu que je te prenne avec moi dans mon équipe ? Je préfère te prévenir, j'ai une vie assez mouvementée, Lugvid peut le confirmé même si je pense que tu as bien vu par toi même que je sais me débrouiller quand les ennuis se présentent. C'est à toi de décider car je ne me permettrais pas de faire ce choix à ta place. Mais sache que je ne t'en voudrais pas si tu choisissais de ne pas rester avec moi. On pourrait toujours se revoir un jour qui sait ?

Je la regardais dans les yeux, étant accroupis à sa taille pour qu'elle puisse être plus à l'aise pour me parler. Lugvid était juste à côté, flottant en l'air. Il était la seule source de lumière dans cette allée sombre et l'ambiance bien que chaude était aussi lugubre. Je n'avais pas choisi cet endroit par hasard. C'était symbolique. Derrière elle au fond de la ruelle par la ou nous étions rentrés il faisait jour et c'était pour elle le passage vers la liberté et sa vie de pokémon sauvage. Mais dans cette ruelle, si elle décidait de rester, elle devait comprendre que sa vie allait désormais être dictée par des règles et que ça ne serait pas facile tout les jours. Cela risquait même d'être profondément dangereux. Néanmoins, elle vivrait certainement de très belles aventures et aurait des gens sur qui compter, pokémons comme humains. Elle ne serait plus seule.


Code by Joy

_________________


Je hack ton ordinateur en #0000FF
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran]
Revenir en haut Aller en bas
ça se goinfre à l'usine [PV : Valeran]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Plus sur le projet d’usine d’assemblage de téléphones
» Haïti: L'usine agricole des Barradères, mémoire de déprédation
» highline en entrepot / usine
» FORMATION RAPIDE ET NATIONALISATION ET TRANSFORMATION D'USINE EAU EN SERUM ORAL
» L'usine aux cadavres et du sang sur mes mains [Rang B vs Rakurai]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon OveRevolution :: Lieux RP: Arc-En-Polis :: Usine d'Objet-
Sauter vers: