Bienvenue

Forum RPG Pokémon. Pas d'âge limite mais potentiel contenu mature. Personnalisation poussée avec les shinies et les Fakemon.

Liens utiles

Effectifs

Progressus x ... membre(s)
Mirabilis x ... membre(s)
Civils x ... membre(s)
Pokémon x ... membre(s)

Rumeurs

♦ Nous sommes en hiver !
Il semblerait que les boulangers d'Oniria soient vraiment tentés de rejoindre la Fondation Progressus... Affaire à suivre.

Membres du mois

Code par MV/Shoki - Never Utopia
1 2 3
Pokémon OveRevolution
Bienvenue sur le forum d'OveR ! Forum RPG basé sur l'univers de Pokémon qui se veut très permissif. Shiny, couleurs anormales, Fakemon... On peut jouer des Pokémon, des légendaires ou des humains !



 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Ce n'est pas du vol, c'est de la recuperation.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Valeran
avatar
Fakemon Sauvage
Messages : 54
Date d'inscription : 12/06/2017
Dévoiler le secret

Identité
Rang/Talent: Pokemon sauvage
Equipe:
Revenir en haut Aller en bas
Ce n'est pas du vol, c'est de la recuperation.
Ven 6 Oct - 16:49
La nuit était bien avancé, les mouettes commençaient a quitter leur nid pour aller pécher et nourrir des petits déjà bruyant. En clair, pour ceux qui craignaient le sniping intensif dont pouvaient être sujet ces volatils, cela devenait l'heure d'aller se rentrer. C'était la marée haute en plus, et cela n'aidait pas Valeran.
Valeran a faim...en fait elle avait eu faim toute la nuit et la rouille commençait a être un peu partout sur son corps. On s'en doute, cela n'était pas indolore, on pouvait comparer cela a de l’arthrite. Alors cette ancre d'un ancien yacht de vingt mètre qu'elle aurait put trainer facilement semblait peser une tonne. Et l'eau de mer, elle ne pouvait l'utiliser pour alléger la pièce de métal, sinon la corrosion l'attaquerait plus vite. Trop dangereux.
Toute la nuit et celle d'avant, la Ferali s'était fait un plaisir de rentrer dans les chantiers navals pour faire de la récupération. Certains diraient qu'elle faisait de la démarque inconnue ou plus simplement du vol. Valeran trouverait cela idiot et leur répondrait que tout ce qu'elle prenait était bon pour la décharge alors pourquoi cela gênerait qu'elle le prenne? Et bien tout simplement parce qu'elle multipliait les aller retour depuis sa cachette avec divers pièces métallique afin de se faire un stock en cas de besoin. En plus de l'ancre, elle avait trouver une demi douzaine d’hélice, tout une caisse de levier a usage divers, deux gouvernails, cinq tableau de bord et boulon sur le tas de ferraille, une grosse bobine de fil de cuivre maladroitement confondu avec de l'acier rouillé visiblement. De quoi tenir environ deux semaine en ne se goinfrant pas trop.
Aller encore une dizaine de mètre a trainer cette ancre avant la délivrance. Valeran comptait commencer par l'ancre car c'était l'objet le plus gros, donc le plus voyant mais elle allait en avoir pour trois jours a la manger. Le gout tonique et gouteux de l'ancre la faisait saliver d'avance. Elle espérait simplement que la grosse trace dans le sable ne serait pas suivie...et que la marée monterait assez haut pour l'effacer.
Voir le profil de l'utilisateur
Sara
avatar
Pokémon de Aquis
Messages : 81
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 22
Dévoiler le secret

Identité
Rang/Talent: Pokemon/Corps Gel
Equipe:
Revenir en haut Aller en bas
Re: Ce n'est pas du vol, c'est de la recuperation.
Dim 8 Oct - 22:41




Présentation ☁️ Demande de RP ☁️

Lamantin


Sara
Ce n'est pas du vol, mais de la récupération.

Depuis que Jack à relâcher la Lamantine, elle se sent bien seule. Elle ne comprenait pas vraiment pourquoi on lui avait rendu la liberté, elle se souvient juste de quelques bribes de mots tels que : « Etat de santé ». Elle est restée en chenil quelque temps avant que son sort ne soit définitif.

Avec d’autres Pokémon marin, elle fut relâchée dans une zone protégé et c’est donc résignée et triste qu’elle retourna à la vie sauvage. Le départ fut un peu compliqué et elle fut l’une des rares a ne pas sauter tête la première dans la mer… Jack lui manquait beaucoup malheureusement, mais rien ne pouvait permettre un retour en arrière, c’est ce que la femelle ressentait. Elle mit quelques jours avant de reprendre ses marques de Pokémon, s’étant trouvé une petite grotte perdue sur un îlot non loin des côtes, elle ne s’aventurait jamais trop loin, elle n’avait pas encore la force de partir vers le grand large, pour rejoindre un nouveau continent qui sait ? Non, ce n’est pas ce qu’elle veut, pour le moment… Certes, c’était moins agréable que de dormir dans une demeure douillette ou bien une pokéball, pourtant elle y trouvait son compte malgré tout. Sentir le vent de l’océan vous caresser le poil et respirer les embruns, c’est un petit plaisir incomparable.

C’est après plusieurs semaines d’errance qu’elle se découvrit un village de bord de mer, ainsi qu’un port. Elle observait les allées et venues des dockers, tel une Fermitière, pour un petit port, il était animé. Elle ne mit pas longtemps avant de se faire remarquer et le premier contact fut assez burlesque. Imaginer un très jeune homme, environ la quinzaine, en train de passer un jet d’eau assez puissant sur le sol en bitume pour nettoyer les morceaux de viande et autre saleté laissées après les ventes d’aliments marins et autres… Sara n’avait eu rien de mieux à faire que d’imiter l’humain, simplement par jeu, elle s’ennuyait vraiment et elle s’est dit que ça lui ferait passer le temps, jusqu’à ce qu’elle se prenne un jet d’eau dans la figure.

« Hey le Pokémon ! T’as pas mieux à faire que tirer de l’eau sur le sol ? Tu devrais être avec tes copains en train de nager, puis, ce n’est pas sécurisé pour toi dans le coin ! »

Lança le garçon qui avait remarqué l’Otarie avant de détourner son attention. Rien de bien méchant dans l’intonation de sa voix, de ce que pouvait en interpréter Sara, mais elle n’allait pas laisser passer ça, bien au contraire. En guise de réponse, elle lança un aboiement et effectua une attaque Pistolet à eau sur le jeune humain, qui tomba à la renverse. Aaaah ces humains, qu’ils sont faiblards, un petit jet de rien du tout et hop, les voilà par terre. Sara frappa ses deux nageoires l’une contre l’autre, plutôt satisfaite de son action, ça se voyait sur son visage tout blanc.
D’abord hébété, le jeune homme se releva et lança dans la direction du Lamantin .

« Attends, tu vas voir ! »


Il tira à nouveau un jet d’eau assez puissant que Sara esquiva avec aisance, ayant préalablement généré un peu de glace sur le bitume pour le rendre glissant, grâce à sa gueule. Elle frappa à nouveau dans ses nageoires, amusée par la tentative de l’humain. C’était à son tour de faire feu, et c’est ainsi qu’une bataille d’eau se déroula sur un des quais du port. L’humain et le Pokémon passèrent un bon moment, même, Sara se rapprocha du jeune humain pour jouer avec lui. Ca n’avait l’air de rien, mais pour Sara, ça faisait vraiment toute la différence et elle comptait bien en profiter. Dans sa petite tête, elle aimerait bien se retrouver de nouveau au côté d’un humain. Au fond d’elle-même, elle en avait le besoin, il n’y pas un jour où elle ne repensait pas à Jack, à leur promenade, leurs missions avec ses autres camarades. Elle n’oubliait pas qu’avant, elle avait une famille, des amis, des souvenirs des moments passer avec eux. Elle espérait que tout allaient bien pour eux et qu’aux mieux, ils aient trouvé un foyer chaleureux où passer leurs jours, ou bien qu’ils vivent de palpitante aventure.

Elle revint le voir plusieurs fois pour passer un peu le temps, elle le retrouvait soit sur le port, soit sur la plage pour jouer avec une balle. Il n’avait pas de Pokémon avec lui, il avoua même à Sara que s’il avait pu il l’aurait bien ramené chez lui, mais ses parents n’étaient pas pour qu’il possède un Pokémon, trop jeune d’après leur dire. Sara était plutôt contente, car elle se sentait utile pour le jeune humain qui la gratifiait en lui donnant un poisson « subtilisé » sur les étalages du port durant les marchés. Puis un jour, elle apprit que dans l’endroit où travaille le jeune garçon, divers matériaux nécessaires aux humains disparaissaient sans que personne ne trouve un coupable. Des objets en métaux principalement. Même, une grosse enclume qui était entreposée dans un des garages des docks avait été rongée. Cela était très bizarre et la tension se faisait ressentir chez les humains comme chez les Pokémon.

Sara voulut donc mettre son petit grain de sel, étant la pokémon d’un ancien inspecteur, les enquêtes, ça l’a connaît et pas qu’un peu. Elle laissa mijoter un plan dans sa petite tête de Pokémon eau et un soir, au lieu de rentrer dans son petit abri, elle trouva un rocher immerger depuis la mer, non loin à la fois de la plage et du port. Elle guetta les nuits qui suivirent durant plusieurs jours d’affiler. Et justement, lors d’une soirée où elle effectuait une ronde, des bruits suspects provenant du parc à bateaux échouées sur la plage attirèrent son attention. Ni une ni deux, elle plongea pour se rapprocher furtivement du bord de la plage. Le bruit des vagues couvrait en partie son approche, elle s’extirpa alors et commença a ramper sur le sable.

Il y a pas mal de vieux bateaux qui ne sont plus utilisés par les hommes, ils sont à l’abandon depuis des lustres maintenant. Le bruit de chaîne était de plus en plus audible et c’est au détour d’une proue qu’elle arriva enfin à distinguer une forme, petite, quadrupède, mais quelque chose qu’elle n’avait jamais vu auparavant, en tout cas ça avait l’air d’être un Pokémon… Au vu des étranges tuyaux qui dépassent de son corps, on dirait un Pokémon de type acier… Et ça teindrais la route ! Des objets métalliques disparaissent, un Pokémon métallique étrange tire une énorme enclume sur la plage, Sara aurait-elle trouvé son suspect ? Subtiliserait-il des objets métalliques pour un dresseur, un receleur de matériaux, ou bien pour lui-même ?

Néanmoins, il va falloir tirer les vers du nez de l’incriminer, enfin pas de hâte, le lamantin compte déjà comprendre ce qu’il se passe. Elle laissa sa tête dépasser un peu plus de l’avant du bateau avant de commencer à s’approcher de l’étrange Pokémon.

« Hum… Excusez-moi de vous déranger, mais j’ai entendu de drôles de bruits… Pourquoi traînez-vous cette énorme ancre ? »

Demanda t-elle gentillement au Pokémon. Au meilleur des cas, il s’arrêtera pour lui parler, dans le pire des cas il va peut être l'attaquer, la femelle reste sur ces gardes.


©️ Halloween




Valeran
avatar
Fakemon Sauvage
Messages : 54
Date d'inscription : 12/06/2017
Dévoiler le secret

Identité
Rang/Talent: Pokemon sauvage
Equipe:
Revenir en haut Aller en bas
Re: Ce n'est pas du vol, c'est de la recuperation.
Lun 9 Oct - 23:21
Évidement, c'était trop beau pour que cela se passe sans accroc. Valeran était presque arrivé, il lui restait une poignée de seconde et elle aurait put manger ni vu ni connu le fruit de sa collecte. Mais cette voix la fit sursauter et elle voulue prendre sa forme Platine pour pouvoir se défendre et bien mieux encaisser ce qui apparaissait pour la Ferali comme une attaque surprise qu'elle ne pourrait éviter.
Sa fonderie interne refusa alors de démarrer, rappelant a la Ferali combien elle avait faim. Elle accepta donc de prendre le coup qui allait venir, la, dans la seconde. Mais rien ne vint. Alors Valeran se tourne vers l'inconnue car indubitablement, il s'agissait d'un être féminin. Il s'agissait d'une Lamantine, plutôt polie en plus. Pas besoin d’être un Alakazam pour comprendre qu'elle l'avait suivie depuis le début. Est ce qu'elle allait la dénoncer ou pire, la livrer aux autorité? Elle ne voulait pas finir a la fourrière.


* La même chose que toi lorsque ton estomac se rappelle a ton bon souvenir. La vrai question, c'est ce que toi tu comptes faire maintenant? Tu vas me dénoncer et me livrer aux humains? *

Sans attendre de réponse, la Ferali se remit a tirer l'ancre quand elle pousse un cri de douleur. Une très grosse plaque de rouille venait d'apparaitre et elle s'effondre au sol, tétaniser par la douleur. Plusieurs secondes passèrent avant qu'elle parvienne a se remettre sur patte. Cela devenait critique, elle devait manger. Alors sans se soucier de la Lamantine, boitant bas, Valeran se traine vers la boite de leviers et commence son repas avec grand appétit. Hmmm un bon levier en acier inoxydable, tellement juteux et gouteux...
Voir le profil de l'utilisateur
Sara
avatar
Pokémon de Aquis
Messages : 81
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 22
Dévoiler le secret

Identité
Rang/Talent: Pokemon/Corps Gel
Equipe:
Revenir en haut Aller en bas
Re: Ce n'est pas du vol, c'est de la recuperation.
Sam 28 Oct - 18:35




Présentation ☁️ Demande de RP ☁️

Lamantin


Sara
Ce n'est pas du vol, mais de la récupération.


Plutôt radicale comme créature, Sara se demande si ça se voit encore tant que ça qu’elle passe son temps avec les humains ? Peut-être n’est-elle plus assez sauvage pour être considéré comme tel ? Enfin, elle passa la remarque du Pokémon étrange et c’est là que la femelle sursauta lorsque le Pokémon traînant l’ancre s’effondra sur le sol, la pauvre à l’air d’être vraiment mal en point et surtout… Affamé. Le bruit d’un estomac gargouillant lui donna très vite la réponse, mais le lamantin ne pouvait pas se permettre de laisser ce Pokémon seul, surtout qu’elle à l’air blessé… Quelle est cette étrange tâche sur son corps ? C’est apparut d’un coup… Elle ne dit pas un mot, encore sous le choc, elle avait du mal à prendre rapidement une décision. La nuit continuait d’avancer même avec son inactivité… Peu après, la créature rampa pour atteindre un autre de ces butins, un boîtier de commande qu'elle commença a mastiquer avec avidité.

Sara recula un peu, inquiète quant à l’état de santé de ce Pokémon. Ce dernier à l’air de manger des objets bizarres fait par les humains, une ancre en acier, un boîtier… Qui doit peut-être aussi contenir de l’acier ? Ce Pokémon se nourrit peut-être en grande partie d’objet avec du fer et du métal dedans ? En tout cas, il n'a pas du tout en grande forme et cette grosse tâche l'inquiète plus que tout, alors la femelle eue une idée. Elle regarda l’autre Pokémon droit dans les yeux et lui dit :

« Qu’est-ce que j’aurais à gagner à rapporter vos activités aux humains ? Je suis sauvage tout comme vous, du moins c'est de quoi vous avez l'air. Sauf qu’avant, j’avais un maître, un ami… Je ne vous connaît pas, mais ce qui est sûr, c'est que vous n'êtes pas en état de traîner cette chose. »

Le type glace utilisa sa compétence Laser glace pour geler le sable sous l’ancre de bateau et tirer un faisceau en ligne droite, ça devrait être plus facile de faire glisser cet objet lourd comme un Galekid. Elle attendit que le Pokémon termine son repas, tout dans son comportement laissait sous-entendre qu'elle voulait l'aider. Ce dernier peut bien comprendre ce qu'il veut, une manœuvre pour l'amadouer ou quoique ce soit d'autre, si elle regarde bien dans le regard de la Lamantine, rien ne laisse transparaître de doute, elle est prête a aider pour tirer l'ancre en acier.


©️ Halloween




Valeran
avatar
Fakemon Sauvage
Messages : 54
Date d'inscription : 12/06/2017
Dévoiler le secret

Identité
Rang/Talent: Pokemon sauvage
Equipe:
Revenir en haut Aller en bas
Re: Ce n'est pas du vol, c'est de la recuperation.
Dim 5 Nov - 7:08
Le bruit de la mastication de ces leviers pouvait etre désagréable a l'oreille mais pour Valeran, ce bruit était celui de la survie. Celui qui lui garantie de lutter efficacement contre la corrosion. Cette fichue corrosion qui lui faisait si mal et dont elle serait débarasser a tout jamais si elle venait a evoluer. Les Inoxali sont si rare, fallait dire que les humains s'accaparaient tout les metaux pour eux, alors trouver ceux parmi les plus rare relevait pour les Ferali d'un parcours du combattant.
Sitot le premier levier avaler, Valeran tenta a nouveau de faire demarrer sa fonderie interne. Logiquement, avec quelque chose a fondre dans l'estomac, c'était comme mettre une allumette dans une meule de foin bien sec, ca prend facilement. Elle n'attendit pas le fruit de ses efforts pour engloutir un second levier, observant la Lamantine tracer un chemin de glace depuis l'ancre jusqu'a elle. Elle ressenti le froid de l'attaque, quand bien meme cela ne la touchait pas. Elle jura subitement


* Allez demarre saleté ! *


Et c'est sur cette exclamation que sa fonderie interne se décide enfin a fonctionner. Malgré l'urgence, Valeran fit preuve de patience, faisant monter la temperature progressivement. Sa forme Fer n'allait pas suffir, pour reparer son corps autant que pour digerer l'acier voir des materiaux plus demandeur en temperature pour fondre. Ignorant les elancements de ses zones attaqué par la corrosion, la Ferali porta son corps au maximum de sa temperature, soit plus de 3800 degré, la où elle pouvait prendre sa forme Carbone, celle la plus resistante a la chaleur. Meme si cela ne lui demanda que deux minutes a cette temperature, cela eut le temps de changer le sable autour d'elle en une surface miroir. Du gris clair du Fer, elle venait de porter son corps a l'incandescence pour progressivement revenir au rouge cerise puis un gris un peu plus sombre que le Fer. Valeran en avait profiter pour colmater les zones de rouille sur son corps mais elle était toujours aussi affamé et elle savait la corrosion revenir assez vite. Se décollant de la surface miroir, elle alla chercher l'ancre qui glissa toute seule sur la glace.

* Viens si tu veux tu n'as rien a craindre de moi. Je suis désolé, je me suis mal comporter avec toi, je t'ai jugé sans savoir, dans l'urgence qu'était ma situation. *
Voir le profil de l'utilisateur
Sara
avatar
Pokémon de Aquis
Messages : 81
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 22
Dévoiler le secret

Identité
Rang/Talent: Pokemon/Corps Gel
Equipe:
Revenir en haut Aller en bas
Re: Ce n'est pas du vol, c'est de la recuperation.
Sam 11 Nov - 13:21




Présentation ☁️ Demande de RP ☁️

Lamantin


Sara
Ce n'est pas du vol, mais de la récupération.


Sara fut contrainte de reculer un peu, tant la chaleur dégagée par l'autre Pokémon était forte. Les Lamantine supportent mal les fortes températures, oui, à partir d'une trentaine de degrés, elle ne se sent déjà pas bien. Elle regarda le processus avec étonnement, le Pokémon changeant de peau comme un Kécléon, s'était vraiment impressionnant et un peu effrayant, surtout avec ce bruit strident d'acier déchiqueté. Même le sable changea d'aspect, pour vous dire.

Enfin, lorsque ce dernier eut fini son affaire, les deux Pokémon poussèrent l'ancre sur le chemin de glace. Elle répondit au quadrupède.

« Ce n'est rien, mettons nous en sécurité, le jour ne va pas tarder à se lever et les humains non plus.»

Elle suivit l'autre Pokémon jusque dans son coin, une fois arrivé sur place, non sans quelques efforts, car ça pèse vraiment une tonne ce machin... Une fois l'objet posé à l'abri des regards, la femelle s'étira, puis s'adressa de nouveau au Pokémon.

« Au fait, je ne me suis pas présenté. Moi je suis Sara.
Encore désolé de vous être tombé dessus comme ça. Du coup, éclairé ma Lanturn, comment vous appelez vous et surtout, vous êtes quoi comme espèce de Pokémon ? Je n'en ai jamais vu des Pokémons comme vous jusqu’à aujourd'hui ! »

Dit-elle en souriant avec sa gueule fendue de phoque.

L'astre doré commença à darder ses premiers rayons au-dessus de l'horizon de la mer, reflétant ses derniers sur l'eau et les vagues formés formant de jolie point brillant comme des étoiles.


©️ Halloween




Valeran
avatar
Fakemon Sauvage
Messages : 54
Date d'inscription : 12/06/2017
Dévoiler le secret

Identité
Rang/Talent: Pokemon sauvage
Equipe:
Revenir en haut Aller en bas
Re: Ce n'est pas du vol, c'est de la recuperation.
Ven 24 Nov - 22:16
Quel soulagement! Sentir la fonderie tourner a plein régime, régénérer son corps contre la corrosion. Personne ne pouvait s'imaginer combien Valeran se sentait mieux et le quatrième levier y passe avec en accompagnement un enchevêtrement de fil de cuivre. Ce n'est que quand elle eut avalé le dernier fil de cuivre qu'elle répondit a la Lamantine.

* Je suis quoi? Je comprends, on nous prend souvent pour des créatures faites par les hommes pour imité les Pokemon mais nous sommes bien des êtres vivants. On a un cœur, des muscles, un cerveau, du sang dans les veines. Nous sommes la race des Ferali. *

Considérant une poignée de boulon qui disparut bientôt dans la gueule de Valeran, elle poursuivit.

* Je t’arrête de suite. Malgré notre nom, nous ne sommes pas une évolution acier des Evoli. C'est...enfin c'est a moitié vrai. Nous sommes...comment employer un terme correct...une évolution du temps, une adaptation. Nous sommes des cousins des Evoli, venu il y'a des milliers d'années sur cette ile. Nous avons alors élu domicile dans les grottes et comme elles étaient très riches en métaux, ce fut comme le sable. En de petites particules, elles se sont infiltré en nous par tout les moyens, quand nous buvons, quand nous mangeons, même en respirant. *

Après une pause.

* Le temps fit son œuvre, les quelques Evoli se sont multipliés, nos corps de plus en plus exposé aux métaux ont fait que nous les avons trouvés appétissant. Ce furent les premières évolutions en Ferali et ensuite, nous n'avons plus jamais connu la forme Evoli, quand bien même nous nous reproduisions. C'est pour cela que jusqu’à l'arrivé des hommes, ils n'y avaient pas d'Evoli sur cette ile. De mémoire de Pokemon, plus personne ne se souvient d'avoir vu un Evoli sauvage avant l'arrivé des hommes. Ah et je m'appelle Valeran Sara. Merci de m'avoir aider. Tiens tu veux cinq maillon de cette chaine? Cela a un petit gout acidulé hmmmm tu m'en diras des nouvelles. *


Ah les Ferali, toujours a vouloir que les autres goutent aux métaux, même si il est évident qu'aucun Pokemon peut manger des métaux comme eux.
Voir le profil de l'utilisateur
Sara
avatar
Pokémon de Aquis
Messages : 81
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 22
Dévoiler le secret

Identité
Rang/Talent: Pokemon/Corps Gel
Equipe:
Revenir en haut Aller en bas
Re: Ce n'est pas du vol, c'est de la recuperation.
Sam 25 Nov - 20:46




Présentation ☁️ Demande de RP ☁️

Lamantin


Sara
Ce n'est pas du vol, mais de la récupération.

Bien à l’abri dans la cachette, Sara écouta attentivement son interlocuteur. Valeran donc, une Ferali. Dans un premier temps, Sara n’avait même pas du tout pensé que le Pokémon métallique aurait put être une création de l’homme… Comment ça, une création de l’homme ? Les humains ont créé des Pokémon ?! Ca sonnait extrêmement étrange dans la tête du Lamantin, jamais elle n’avait entendu parler de cela, pas même de Jack… Enfin si, peut être, un Pokémon qui commence par un P… Mais elle ne souvient plus trop bien de ce dernier… Elle mènera sa petite enquête pour se rafraîchir la mémoire lorsqu’elle aura l’occasion. Elle continua d’écouter, apprenant ce qu’était donc un Ferali, c’est somme toute fascinant ! La nature est tellement pleine de surprises.

La sympathique femelle, après sa brève exposition, proposa même de partager son repas avec le type eau… En soit, c’était une très aimable attention, mais d’un côté, ce n’était pas vraiment de la nourriture adapter pour un Lamantine. Sara eut un petit sourire gêné et déclina gentiment la proposition, elle n’avait pas très faim de toute manière.

« Je n’aurais jamais imaginé que tel phénomène pouvait se faire sur une aussi longue période. Maintenant que j’y pense, je me demande si les Otaria ne sont pas les dérivés d’une autre espèce. Ooooh, ça serait formidable de découvrir cela ~. Au moins je dormirais moins bête ce soir, haha ! »

Elle marqua une pause et réfléchit quelques secondes. Elle est bel et bien sauvage pas de doute là-dessus, mais comment ce fait-il qu’elle ne soit pas prêt des grandes villes ? Après tout, le métal abonde là-bas, ce n’est pas ce qui manque. Peut-être que c’est une voyageuse, tout comme Sara en ce moment ? Autant demander à l’intéressé.

« Du coup, Valeran, je me demandais, qu’est ce qu’un Pokémon comme toi fait dans le coin ? Ce n’est pas vraiment un environnement adapté pour un type « Acier », si je ne dis pas de bêtise. Je veux dire, tu es peut-être d’un type qui ne craint pas vraiment l’eau, mais comme j’ai remarqué que tu pouvais « chauffer », j’en déduis aussi que tu es du type « Feu », non ? Du coup la plage, ce n’est pas vraiment un lieu propice pour toi, les trucs métalliques ça ne court pas les rues et puis après les humains, ils se retrouvent un peu dans la panade…. Oh, mais, ta tâche…»

En tournant le regard, Sara remarqua que la marque de rouille avait disparu. Étrange… Valeran a réussi à se guérir toute seule aussi rapidement ? Décidément, les Feralis sont de bien étrange Pokémon. De son côté, hormis être un peu tendu après avoir tiré l’énorme ancre, le phoque se porte comme un charme. Au loin, les deux Pokémon peuvent déjà commencer à entendre des bruits de machinerie qui se mettent en marche, d’ailleurs, l’un d’eux commença à se rapprocher. Sara sortit le bout de sa truffe pour scruter la plage et en effet, un énorme engin est en train de damer le sable de long en large, il est assez loin, il ne devrait pas déranger les deux femelles pour le moment, mais il faudra qu'elles songent à partir d'ici le plus tôt possible.


©️ Halloween

Valeran
avatar
Fakemon Sauvage
Messages : 54
Date d'inscription : 12/06/2017
Dévoiler le secret

Identité
Rang/Talent: Pokemon sauvage
Equipe:
Revenir en haut Aller en bas
Re: Ce n'est pas du vol, c'est de la recuperation.
Mer 6 Déc - 10:45
Sara semblait boire ses paroles, rien de plus normal que de s’intéresser a une espèce assez rare comme Valeran. Elle posait même des questions tandis que la Ferali terminait son repas par quelques fils de cuivre. Toujours bon pour la digestion le cuivre, cela donne du peps et nettoie la fonderie interne. Mais La Lamantine a raison, il allait falloir bouger d'ici. Cet endroit n'était qu'un point relais qu'elle avait trouver entre les hommes et son habitat naturel. Elle y entassait tout ce qu'elle pouvais y trouver puis ramenait le tout dans sa grotte plus haut dans la montagne où elle pouvait déguster a loisir pendant deux a trois semaine sans redescendre dans la vallée.

* Eh bien nous venons tous d'espèces ancienne, peut être qu'avant, il existait des Lamantines de la taille de Wailord mais qu'un réchauffement du climat a obliger votre espèce a réduire en taille parce que la surface gelée a rétrécit. C'est une possibilité comme une autre. *

A la deuxième question, elle ne répondit pas de suite. Elle aussi avait entendu la dameuse et Valeran n'était pas bête au point de croire que dans le filet métallique que trainait la machine derrière elle, il y'aurait surement quelques friandise en metal, comme un ou deux couvert de pique nique ou encore quelques boites de conserve ou canette. Un regard vers ce qu'elle avait amassé la ramène a la sagesse. Elle avait déjà tellement a ramener, même en partant maintenant, cela allait lui prendre jusqu'au milieu de la nuit de tout ramener, de faire de multiple aller retour.

* Je ne vis effectivement pas ici. L'eau ne me dérange pas, l'eau salée par contre, c'est pas l'idéal pour moi. Vois tu, contrairement a mon évolution, le métal composant mon corps rouille, ce qui m’affaiblis et me fait mal, un peu comme si tu avais un mélange de crampes et d'articulations grippé. Sauf que je peut en mourir, mourir de faim en fait si tout mon corps est recouvert par la corrosion. Car je ne pourrais plus bouger. *

Valeran laissa une pause afin que la Lamantine puisse comprendre la gravité d'une telle situation avant de reprendre joyeusement, car elle aimait évoquer le métal comme une gourmandise comestible.

* Manger du métal est pour nous comme manger des baies pour toi, cela nous apporte tout ce que notre corps a besoin pour fonctionner. Notre fonderie interne fond le métal, ce qui nous amène a prendre des température parfois extrême. Pour autant nous ne sommes pas de type feu. Une fois le métal en nous fondue, nous avons le choix. Nous nous en nourrissons et cela régénérè notre corps comme vous digérez les baies afin d'en extraire les éléments essentiels pour vivre. Ou alors si nous n'avions pas ce métal dans notre collection, nous le gardons en échantillon pour plus tard, afin de prendre la consistance de ce métal et acquérir ses propriétés. Ou énième possibilité, nous le régurgitons sous forme de métal fondu afin de faire des réserves pour plus tard. J'ai..." emprunter " aux hommes un moule pour faire des lingots ce qui me permet de stocker le métal selon ce qu'il est en des tas bien ordonnées et ensuite, je peux me faire un menu selon mes envies. *

Elle ne rougit même pas de l'idée qu'elle ai put voler quelque chose aux hommes, après tout, ils en ont des dizaines de ces moules, quelles conséquence dramatique allaient t'ils se produire si ils leur en manquaient juste un seul?

* Mais suis je égoïste, je parle je parle mais tu ne me parles pas de toi. Je monopolise l'attention comme un petit trop gâtée et je n'ai pas été éduquée ainsi. *
Voir le profil de l'utilisateur
Sara
avatar
Pokémon de Aquis
Messages : 81
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 22
Dévoiler le secret

Identité
Rang/Talent: Pokemon/Corps Gel
Equipe:
Revenir en haut Aller en bas
Re: Ce n'est pas du vol, c'est de la recuperation.
Ven 12 Jan - 22:57




Présentation ☁️ Demande de RP ☁️

Lamantin


Sara
Ce n'est pas du vol, mais de la récupération.

Sara en apprit bien plus qu’elle ne l’aurait pu l’imaginer. Valeran est donc une Ferali, lointain cousin des Evolis. Elle ne manque pas d’aplomb, ni même de répartie, on sent qu’elle est sûre d’elle et à l’aise telle qu’elle est. Sara laissa donc continuer le type métal à lui expliquer comment son corps fonctionne, avant de s’excuser… Il n’y a rien de mal à être une pipelette et la Lamantine gloussa à la dernière affirmation lancée par l’autre demoiselle.

« Il n’y a pas de soucis voyons. Tu m’as appris des choses dont je ne soupçonnais même pas l’existence, pour cela, je t’en remercie. Je dormirais moins bête, hihi ! »

C’était donc maintenant son tour de se présenter…

« Et bien, à l’origine, je viens de très loin, du sud pour être plus exacte. D’une grande étendue blanche et glaciale que j’ai toujours vue comme mon foyer, mais je crois que les humains emplois le terme de « Banquise ». Un endroit où les températures sont s’y froides qu’il est presque impossible d’y survivre si l’on n’est pas correctement équipé ~. »

La blanche tapota sur son ventre gaiement.

« Un jour, j’ai eu envie de découvrir le monde, de voir ce qu’il y avait au-delà de l’océan. J’en ai vu des vertes et des pas mures, mais surtout des Sharpedo qui voulait me croquer tout crue. Pendant de nombreuses années, j’ai erré seule, aux fils de mes rencontres, j’ai découvert d’autres Pokémon, d’autres paysages, et aussi les hommes. Je les fuyais au début, car ils me faisaient peur, pourtant, j’ai pris le temps de les observer quand je le pouvais. Je ne comprenais pas comment les Pokémon pouvaient se lier d’amitié avec eux. J’ai continué à vivre ma vie, jusqu’au jour où j’ai rencontré Jack. »

Elle marqua une pause, prononcée son nom lui fit remonter une vague de souvenir… Cela semble remonter a ci-loin maintenant… Le bruit des vagues et le cri des Goélises semblent perdre Sara, elle reste pendant quelques secondes silencieuse, le regard animé d'une émotion morne... Puis avec difficulté, elle commença a balbutier.

« C’est… Enfin, c’était, un ami, un… Très bon ami… On a vécu des aventures extraordinaires, on combattait les méchants, il m’emmenait moi et les autres de l’équipe dans des missions bizarres et souvent dangereuse, mais je me suis toujours senti en sécurité avec lui… Mais un jour… Il nous a quittés... »

Une petite larme se mit à couler le long de son museau. Très vite, elle s’en rendit compte et se dépêcha de se passer la patte sur son visage. L’espace d’un instant, elle se sentit pathétique… Jack n’aurait pas aimé la voir se mettre dans cet état, bien au contraire ! Mais il n’est plus là désormais… Il ne sera plus jamais là. Elle leva à nouveau son museau et s’efforça d’effacer de son visage le regard triste et mélancolique, elle se mit à sourire nerveusement.

« P-Pardon… Je me suis laissé aller. Cela fait tellement longtemps que je n’avais plus pensé à lui que, je me suis laissé submergée. Mais ça va allez, je vous assure, haha ! On a passé vraiment de bon moment lui, toute l’équipe et moi. Mais ainsi va la vie… Je pense que quelque part, il y a toujours une petite part de lui qui me guide. Qui sait, c’est peut-être grâce à cela que je suis encore en bonne forme ~. »


©️ Halloween


Petit message:
 
Contenu sponsorisé
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Ce n'est pas du vol, c'est de la recuperation.
Ce n'est pas du vol, c'est de la recuperation.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [TUTO] Réaliser des échelles en bois
» Les persos mythiques de la Nouvelle Ekoï [récupération V1]
» [Nouvelle Règle] Power in Stones (Le Pouvoir des Pierres)
» Rp de récupération.
» Récupération de la Tour de Londres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon OveRevolution :: Anciens RPs :: RPs à terminer-