1 2 3
Pokémon OveRevolution
Bienvenue sur le forum d'ORE ! Forum RPG basé sur l'univers de Pokémon qui se veut très permissif. Shiny, couleurs anormales, Fakemon... On peut jouer des Pokémon, des légendaires ou des humains !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Des nouveautés sont à prévoir, restez connectés ! De plus, un recensement a lieu en ce moment-même. C'est le moment d'actualiser vos comptes !

"My right hand's for Humans, my left hand's for Pokemon." | Allen Walker
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Zone RPG :: Fiches des membres :: Fiches Abandonnées
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: "My right hand's for Humans, my left hand's for Pokemon." | Allen Walker Mar 16 Mai - 11:06
Allen Walker
ft. Allen Walker de D.Gray-Man

Âge : 17 ans
Sexe : Masculin
Orientation sexuelle : Aucune idée
Origine : Jotho
Groupe : Police
Rang : Agent
Spécialité si besoin
: Dresseur avec un Exosquelette
Caractère

Allen est un jeune homme d’un naturel gentil et généreux. Il aime rendre service autant qu’il peut sans rien demander en échange. Très altruiste, le bonheur des autres fait le sien, pour peu qu’il puisse les aider à garder le sourire. En effet, le jeune est une personne d’un optimiste rare et quasiment permanent. Agissant de manière désintéressée de prime abord, son unique motivation est de recevoir le sourire des autres. D’ailleurs, il est à noter qu’Allen refusera systématiquement toute forme de remerciement, qu’importe le service rendu. Si il ne juge pas que son travail mérite salaire, ce n’est pas lui qui viendra réclamer quelque chose, au contraire il ne l’acceptera pas, catégoriquement !

Walker s’exprime avec beaucoup de respect et de politesse envers les autres, en particulier avec les adultes. Pour les enfants, il se montrera plutôt proche, accessible et surtout s’amusera à les amuser ! Il est vrai que le jeune garçon a un humour plutôt attendrissant et parfois ses réactions sont un peu enfantines. Naïf sur les bords comme on dit, Allen semblera toujours accorder sa confiance envers les autres, sans même les connaître. Dans son esprit, le garçon est persuadé qu’il y a du bon en chacun, ainsi même le pire des criminels peut se reconvertir et réparer ses fautes en travaillant. Cette vision est souvent disputée, peu souvent encouragée.

Mais il ne faut pas non plus croire que le blanc est contre toute forme de justice, au contraire. Bien qu’il croit en le pardon et la rédemption pour tous, Allen n’oublie pas les horreurs que les humains ou les Pokemon peuvent commettre. C’est d’ailleurs l’une des grandes motivations qui le pousse sans arrêter de l’avant : il y aura toujours des criminels égarés du droit chemin à remettre en ordre. Malgré ça, il est bien entendu contre les chatiments physiques, ne pensant pas qu’on soigne la violence par la violence. Sans se permettre de corriger les autres, il défendra son idée de la justice simple et pour tous.

Si le pardon est facile avec lui, cela ne veut pas non plus dire qu’Allen accepte les mauvaises actions. Au contraire ! La violence le répugne. Mais avant de jeter la pierre à quelqu’un, il cherchera toujours à connaître les raisons d’un tel comportement, car le blanc ne croit pas un instant que le mal pur existe. Dans sa vision des choses, il y a toujours un élément déclencheur qui conduit le pêcheur à pêcher. On lui a déjà dit que cette vision était plutôt idéaliste et surtout irréalisable, que certaines personnes étaient nées avec le mal en eux. Allen se contente alors de sourire et de rappeler que les Hommes et les Pokemon sont tous créations des Dieux et sont donc tous égaux.

Il tient d’ailleurs beaucoup à cette idée. Non pas qu’il soit pour la religion, au contraire il s’en fiche complètement ! Mais il se gardera bien de contredire ceux qui sont croyants. Non, ce en quoi il croit, c’est que tous les humains et tous les Pokemon sont égaux quoi qu’il arrive. Alors certes, pour que la société puisse avancer, il faut des chefs, il faut des ouvriers. Mais jamais Walker ne tolérera l’esclavagisme ou l’abus de pouvoir. Cela lui a déjà valu un avertissement à son entrée dans la Police. Enfin dans le même cas, pour Allen il n’y a rien de plus important que la famille et les amis. Pour eux, il est prêt à tout !

On lui reproche souvent de trop se laisser contrôler par ses émotions. Allen a beaucoup de mal à s’en détacher et à voir les choses clairement. C’est une force autant qu’une faiblesse pour ce jeune homme : très empathique, il est d’une écoute et d’un soutien particulièrement actif et efficace. Ce qui est à double tranchant car le blanc peut vite devenir téméraire et coupler à un sens du sacrifice développé, Allen risque de se mettre en danger ou dans des drôles de situations régulièrement.

Mais tout ceci n’est qu’une facette de la carte : Allen Walker a autant de défauts que de qualités. La première chose à savoir en plus de tout ça, c’est que l’adolescent a aussi sa fierté ! Et comme toute personne fière, il refusera de l’aide. Mais chez lui cela va plus loin : il ne dira jamais à quelqu’un qu’il est blessé, préférant s’en occuper de lui-même alors qu’il n’a aucune notion particulière en soin. Allen a tendance à se tuer à la tâche, ne prenant que peu le temps de se reposer dans le simple but que les autres puissent avoir plus de repos.

Le plus choquant peut-être, au vu de ce véritable petit ange décrit plus haut, c’est de savoir qu’il est un véritable comédien doublé d’un menteur invétéré. Cela s’explique par son enfance, mais il n’apprécie pas ça pour autant. Allen a réellement une capacité à mentir sans fléchir, ne se trahissant que très rarement. Par extension, il est aussi très bon pour découvrir si la personne en face lui ment à son tour, bien que si c’est le cas il ne fera rien de spéciale contre ça, attendant que l’autre se résigne ou face un faux pas !

Allen est quelqu’un de très méfiant, n’accordant jamais sa pleine confiance en quelqu’un d’autre que sa propre Team. Bien qu’il considère tout le monde comme son potentiel ami et camarade, le garçon n’oublie pas non plus que la petite vieille peut être une tueuse en série, pour ce qu’il en sait. Et de toute façon, il n’aime pas partager son passé et son intimité, mentant lorsqu’on lui pose des questions afin qu’on le laisse tranquille. En effet, Walker est très solitaire. Ce qui en réalité cache une profonde tristesse et une détresse tout aussi profonde.

Il y a aussi une autre chose qui semble impossible quand on le voit de prime abord : Allen est un joueur de cartes particulièrement doué. Tout cela parce qu’il est très bon pour tricher. Véritable tricheur, c’est un réflexe, un système de sécurité : il ne peut pas s’en empêcher, même avec des amis. Allen trichera toujours pour avoir le dessus afin de ne pas se retrouver en mauvaise posture. Et malheureusement, c’est devenu comme une drogue, une habitude dont il n’arrive pas à se débarrasser. Il joue souvent le soir dans les bars malfamés, plumant les autres joueurs pour le plaisir autant que pour l’argent, dont il fait toujours don à des œuvres caritatives.

Ce dont nous allons parler maintenant est un phénomène que même Allen ne peut pas expliquer. Il arrive parfois, le plus souvent à cause d’émotions trop fortes, que le jeune homme perd les pédales. Il semble comme se transformer, devenant dur, rude même, malpoli et violent. C’est un côté qui contraste totalement avec le reste de la personnalité d’Allen. On pourrait presque parler de schizophrénie ou dédoublement de la personne, mais Allen reste bien Allen dans ce genre de situation. C’est un sujet qu’il évite le plus possible, et ses épisodes peuvent avoir des durées très variées, le plus long a duré un total de vingt-quatre heures.

Trivia :
-Allen est un excellent joueur de piano, bien qu’il refuse d’en jouer maintenant.
-C’est un gros mangeur, il mange en moyenne comme trois ou quatre personnes sans problème.
-Son comportement est différent lorsqu’il joue aux jeux d’argent, il n’hésite pas à tricher pour gagner.
-Lorsqu’il a faim, son estomac fait énormément de bruit et Allen se plaint facilement.
-Il déteste parler de son passé ou de son physique et esquive toutes les questions.
-Son Exosquelette se nomme Crown Clown.

Physique


Le physique du jeune homme est matière à embarras et esquive de sa part. En effet, Allen n’apprécie guère de se montrer aux autres, et pour certaines raisons que nous allons voir. Mais commençons par le basique : d’une taille normale pour son âge, soit un mètre soixante-quatorze, pour quelques cinquante-six kilogrammes. Ceci nous donnant alors une carrure typiquement dans la normale, plutôt musclé quand même mais en restant fin. En effet Walker est une personne qui fait attention à se maintenir en forme grâce à de l’exercice et du sport régulièrement. D’ailleurs le garçon n’aime pas qu’on le traite de petit, si jamais cela arrive, ayant un petit complexe par rapport à sa taille suite à son passé.

Si nous continuons la description, il nous faut parler de ses cheveux. D’une longueur mi-long, le plus souvent attachés grâce à un ruban rouge mais aussi parfois laissés libres, leur couleur blanche est particulièrement reconnaissable. En effet, à cause d’un manque de pigmentation, ses yeux sont d’une couleur argentée, un gris métallique tandis que sa peau est d’une blancheur presque maladive. Cela vient peut-être également du fait que le jeune ne supporte pas la chaleur et évite donc de rester sous les rayons du soleil autant que faire se peut.

Mais ce n’est pas encore cela que vous retiendrez du jeune homme. Non, la recrue possède des particularités physiques bien plus choquantes et marquantes. La première chose qu’on peut mentionner, c’est un tatouage sur l’œil gauche. D’une couleur rouge sang, il se compose d’un pentagramme sur le front qui descend en une ligne jusqu’à l’œil, avant de reprendre sur la joue et se finir un peu avant le menton. Une barre horizontale vient barrer la verticale sous l’œil. C’est quelque chose dont Allen a honte. Il n’aime pas en parler et souhaiterait pouvoir l’enlever, malheureusement il n’y parvient pas. C’est une marque qui a autant d’impact physiquement que mentalement. Bien souvent, afin de le masquer, Walker porte une capuche.

Mais ce qui vous restera toujours, si vous parvenez à le voir, c’est le bras gauche du policier. Ce dernier est entièrement, de l’épaule aux doigts, brûlé. La chair est d’un noir mortel, proche d’un rouge sombre lorsque la luminosité le permet. Le toucher est particulièrement désagréable, la peau étant comme craquelée sur toute la longueur du membre. De toute façon, qui voudrait être en contact avec un tel appendice ? On notera tout de même que, bien qu’endommagé, le bras est fonctionnel dans un certain sens : Allen peut le bouger, d’ailleurs en général il n’a pas de mal à agir comme si de rien n’était, mais il se fatigue beaucoup plus rapidement. Il reste extrêmement fragile et sensible, surtout aux changements de température. Enfin le bras est souvent secoué de tremblement régulier et est toujours plus ou moins douloureux.

Au niveau vestimentaire, le jeune homme n’a pas de style particulier. Il s’habille comme monsieur tout le monde, préférant les vêtements pratiques à des choses plus voyantes par exemple. Il affectionne particulièrement une petite veste marron, avec un t-shirt blanc et un veston foncé. Autour du cou, Allen ne porte jamais de cravates, à la place se trouve un ruban rouge ou rouge et blanc, en forme de nœud grossier. Ou un manteau sombre, entre le bleu et le noir, bordé de blanc. En clair, Walker ne porte que des manches longues afin de couvrir toujours son bras avec ses habits. Par ailleurs, il porte toujours des gants blancs, afin de masquer sa main également.

Exosquelette : L’Agent Walker possède en effet une dérogation lui permettant l’utilisation d’un Exosquelette plutôt qu’un Mecha. En effet, avec son bras faible, il ne pourrait pas en avoir le plein contrôle. Les équipes scientifiques se sont armés de patience et d’ingéniosité pour lui créer Crown Clown. La machine est installée à même la peau de l’épaule, dans le dos. Une simple commande vocale permet son déclenchement : le bras gauche d’Allen est alors recouvert d’une fine armure en carbone, solide et légère. Avec l’assistance de la machinerie, l’Agent peut mieux bouger et utiliser son bras, lui accordant même un petit bonus de force. Enfin sa main est recouverte par des griffes, dans un effet purement dissuasif et dans un souci de protection avant tout.
Référence


Histoire

L’histoire commence par la plus évidente des choses : un homme et une femme se rencontrent, s’aiment, ou du moins partagent une nuit ensemble. Ils se retrouvent, partagent d’autres nuits torrides. Et un jour la nouvelle tombe : « enceinte, félicitation Madame. Qui est l’heureux futur papa ? » Le futur papa est parti, bien trop effrayé par la paternité. Bien trop couard pour reconnaitre sa liaison, alors qu’il était déjà promis à une autre Dame de la noblesse quelconque. Madame se retrouve seule, horrifiée et déchirée par le chagrin. Son histoire d’amour est terminée, tout cela à cause de cet enfant qui n’a pourtant rien demandé.

La naissance est douloureuse. La naissance est un cauchemar. Et que fait-on d’un cauchemar, lorsqu’on se réveille ? On l’oublie, l’abandonnant dans un coin. Celui-là finira sur les marches d’une église, une fine couverture servant à peine de protection. Sans se retourner, Madame partira le cœur léger, malgré les cris de détresses de poupon. Des hurlements qui attireront l’attention d’une pauvre dame, travaillant dans la couture pour une bouchée de pain. Son cœur se brisa en apercevant l’enfant et elle le prendra avec elle.

Red, c’est le nom qu’on lui a donné, à cause de la couleur de la couverture. Vu qu’il n’en avait pas quand on l’a trouvé. La vieille dame n’a pas tenu l’hiver, mais Red s’en fiche. Il n’y a rien qui l’atteint. On l’a abandonné à sa naissance. On l’a ramassé dans la rue. Le petit garçon n’est personne, il n’a personne. Les autres enfants se moquent de lui constamment et refusent de jouer avec lui. La Vieille n’est jamais présente, trop occupée à travailler, mais l’enfant ne le comprend pas. Non, ce qu’il comprend est juste son extrême solitude, ou les farces que les autres lui font. Des adultes sont toujours en train de l’embêter maintenant, alors qu’avant personne ne faisait attention à lui. Parce que la Vieille est morte.

Dans la ville, y a un cirque. Et c’est durant la nuit que le jeune Red s’infiltre dedans. Pourquoi rester, quand il n’a plus rien là-bas ? Il n’a pas envie de finir dans un orphelinat ou il ne sait où encore. Pas question qu’on le prenne en pitié. Alors il se cache dans une malle, il préfère partir avec des inconnus. De toute façon, c’est pas comme si il connaissait beaucoup de monde ici. Red se recroqueville sur lui-même, espérant dormir un peu tant qu’il peut encore. Demain, il sera parti d’ici. Il devrait être heureux. Mais les larmes coulent quand même. La Vieille est morte.

La vie de cirque est très difficile. Il faut toujours bouger, il faut toujours travailler. Red a été découvert par un clown du nom de Cosimov. Depuis, pour gagner de quoi manger et un toit pour les nuits, le garçon travaille. Il fait le ménage principalement. Il aide à s’occuper des animaux, à ranger le matériel, à préparer les repas. L’enfant sert aussi de défouloir à Cosimov quand ce dernier est énervé par quelque chose. La vie de cirque est très difficile. Mais c’est toute son histoire, pas vrai ?

Un nouveau est arrivé dans la troupe. Un autre clown, du nom de Mana. Cet homme possède un Ponchien et très vite, il s’avère particulièrement populaire. Beaucoup plus que Cosimov, qui a pourtant une plus grande expérience. Afin de se venger, le méchant clown ordonne à Red de tuer le pauvre animal. Mais le garçon ne peut pas : ce Pokemon est venu jouer avec lui, plusieurs fois. Allen. Alors Cosimov battra le garçon pour son impudence, et battra le pauvre Pokemon canin jusque la mort.

Red observe Mana. Ils sont à côté de la petite tombe. Le clown regard d’un air vide la dernière demeure de son fidèle ami. Mais aucune larme n’est visible, aucun sanglot ne se fait entendre. Quand le garçon lui demande pourquoi il ne pleure pas la mort d’Allen, Mana répond simplement qu’il a déjà pleuré toutes les larmes de son corps. Il n’a plus l’esprit à verser de l’eau sur la mort d’autrui. Pourtant, c’est bien de l’eau salée qui tombe sur le sol. Les larmes coulent sur les joues du petit homme, pour son premier et seul ami. Ses larmes qui font de la lessive sur son visage de clown. Allen est mort.

Mana décide de partir sur le champ et il emmène Red avec lui. Au fil du temps, le comportement de l’homme change vis-à-vis du petit. D’un être froid, il devient le semblant de père que le blanc a toujours voulu. N’est-ce pas ? Mana lui apprend beaucoup de choses, notamment sur les Pokemon. Mana joue avec lui et l’utilise dans ses numéros, pour gagner de quoi manger et dormir. Mana l’appelle Allen maintenant. Red est mort.

Les larmes coulent à nouveau. Le petit enfant a grandi, mais la tristesse est toujours là. Son papa adoptif est mort, atteint d’une grave maladie. Allen ne pouvait rien faire pour l’aider, les médicaments étant trop chers et trop rares. Non, il ne pouvait rien faire. Il est de nouveau seul, l’enfant. Se cachant derrière son sourire de clown, il continue à se donner en spectacle pour vivre. Et pourtant son maquillage coule tous les soirs. Mana est mort.

Un individu des plus étranges a décidé de prendre le gamin sous son aile. Cross Marian, un Policier en mission spéciale, se présente-t-il. Pour Allen, la question ne se pose pas deux fois, les paroles de Mana encore en tête : il doit toujours avancer, quoi qu’il arrive. L’enfant aux cheveux blancs se doit de continuer sa vie, pour le souvenir de son cher paternel. Pour Allen le Ponchien. Cross lui mène la vie dure, c’est sûr. Il est parfois encore plus violent que ne l’était Cosimov.

Allen est obligé de se mettre à travailler encore plus dur que jamais. Pour payer les dettes de son maître. Toujours plus nombreuses, toujours plus importantes. Mais cela n’a pas d’importance. Car Allen a reçu son tout premier Pokemon. Un Coxy doré, au visage marqué d’une croix. Victime de la violence humaine. Timcanpy. Si le garçon ne comprend pas pourquoi son maître lui offre le Pokemon, Marian n’a aucune hésitation. Après tout, il s’agit d’un cadeau que Mana voulait faire au petit pour son anniversaire, le soir de noël. Cross s’était chargé de le faire à sa place.

Maintenant, Allen se débrouille aux cartes. Il a appris à tricher pour gagner. Il était obligé. Les dettes étaient toujours plus nombreuses et il allait finir par se tuer au travail si cela avait continué ainsi. Mais quand son maître le découvrit, il profita encore plus de la faiblesse de son élève. Non, Allen ne pouvait pas faire autrement. Il continue de tricher, devenant une habitude impossible à défaire. Pour sa vie, si souvent menacer par les clients mécontents ou les patrons en colère.

La vérité est découverte : Cross connaissait Mana. Et le méprisable homme ne l’a jamais dit à Allen. Le garçon aurait tellement voulu en connaitre plus sur cette figure paternelle. Et les dettes qui continuent. Le blanc l’a bien compris : son maître se sert de lui, purement et simplement. Alors un jour, le jeune adolescent décide de se rebeller. Au cours d’une dispute violente, Cross en vient à lever la main sur le blanc.

Cross l’a encore envoyé pour payer une dette. Malheureusement cette fois-ci, le remboursement est différent. Les criminels dont il est question ne lui font pas de cadeaux. Allen est battu, longtemps. On le maintien fermement pendant qu’un autre lui inflige une douleur sans pareille : on lui force un tatouage sur le visage, du côté gauche. Le garçon hurle de douleur, mais rien ne les arrêtera. Non, pas encore.

Ne le supportant plus, Allen tente de s’enfuir. Son visage encore douloureux doit même saigner un peu. Sans réfléchir, n’écoutant que son instinct, l’adolescent riposte et frappe quelques malfrats. Malheureusement la douleur lui donne le vertige et ils sont beaucoup plus nombreux. Il est vite maitriser. Et la vengeance sera encore pire que le sort qui lui était réservé. Allen ne se souvient pas de tout, hormis de la douleur intense et fulgurante. On lui a plongé le bras dans une sorte d’acide, certainement via un Pokemon Poison. Ou bien on le lui a brûlé avec un lance-flamme ? En tout cas, son bras gauche est défiguré à jamais.

Quand il a repris connaissance, malgré la douleur et ses yeux embrumés par les larmes, Allen ne pense qu’à une chose : retourner auprès de son maître pour qu’il lui vienne en aide. Par miracle, le garçon aux cheveux de neige parvient à s’enfuir, n’ayant plus aucun intérêt pour les criminels. Mais quand il retrouve son maître, ce dernier est bien trop bourré et défoncé pour lui venir en aide. C’est grâce à Timcanpy que Allen parviendra à sauver au minimum son bras et son œil.

Mais la décision est prise : Allen ne peut plus rester avec Cross. C’est trop dangereux. La voix de Mana résonne dans son esprit : il faut continuer d’avancer. En emportant ses maigres affaires, le blanc ne se prive pas d’une dernière action. Le lendemain quand Marian se réveillera, il découvrira que son disciple est parti avec l’un de ses Pokemon, un Dracolosse d’une méchanceté rare.

Les années sont passées. Allen a continué à travailler en tant que clown principalement, pour vivre. Au cours d’un spectacle, un Mr.Mime viendra jouer avec lui. Le public appréciera particulièrement la surprise et le jeune garçon décida de continuer son chemin avec lui. La sagesse et la gentillesse du Pokemon psy lui rappelaient Mana, dont il hérita le nom.

Un jour d’hiver, où il est plus difficile de jouer, Allen a bien du mal à gagner de quoi vivre. Ses vêtements sont de plus en plus abimés. Et malheureusement du coup, son bras devient visible parfois lors de certains mouvements. La foule s’écarte alors de lui, comme si il était porteur d’une maladie grave et transmissible. Ce n’est pourtant pas sa faute. Il ne veut que de quoi manger pour ses compagnons, et pourquoi pas quelques restes pour lui-même.

Après avoir nourrit ses amis, et même ce Neah violent, il ne reste qu’une demi-baguette de pain pour le jeune garçon. Alors qu’il allait en prendre une bouchée, un imposant Coudlangue apparait. Ce dernier a très faim lui aussi. Il porte un drôle de chapeau et des lunettes. Allen n’a aucun doute, c’est un Pokemon abandonné. Le blanc lui offre son maigre repas, le Pokemon restera avec lui sous le nom de Comte, ses habits lui faisant penser à cela.

Dans une autre ville, sur une autre île, Allen ne sait plus trop où il est. Il se contente d’avancer, encore et toujours. C’est là qu’il décide un jour de changer. En effet, une après-midi le jeune adolescent est témoin d’un acte de violence. Deux hommes sont en train de violentés une femme dans une ruelle, en pleine journée, et personne ne fait rien. Les passants se détournent de la scène, trop apeuré. Mais pas Allen. Neah mettra les malfrats en déroute mais il blessera également le jeune homme, ne l’écoutant pas.

En reprenant conscience, le blanc se trouve dans un commissariat. La jeune femme ayant appelé à l’aide, deux Policiers sont venus. Si Allen est remercié, on s’inquiète de son état : son corps arrive à sa limite, il n’a pas de maison, pas de famille, pas d’argent, pas de travail. Il n’a pas de soin. Sans être officiellement intégré, Allen restera au commissariat, étant quelque peu adopté par tous les Policiers. Il prendra le nom de Walker à cet instant.

Alors qu’il est parti acheter de quoi préparer les repas, travaillant dans la cantine, Allen tombe nez-à-nez avec un Noctali étrange. Ses couleurs sont inhabituelles, mais c’est surtout son comportement qui laisse perplexe l’humain. Si il se montre joueur dans un premier temps, c’est tout simplement pour attirer le jeune homme dans un piège. N’ayant pas vu la marche, Walker trébuche sous le regard amusé du chien noir. Le trouvant décidément plutôt ressemblant avec sa personnalité, Allen décide de le capturer avec l’aide de Mana et du Comte. Tyki rejoint les rangs de la petite équipe.

Sa dernière compagne est découverte par hasard lors d’une sortie nocturne. Allen avait toujours ce besoin de jouer, de garder ses compétences à jour. C’était plus fort que lui. Le garçon avait encore pas mal gagné ce jour-là et venait de déposer l’argent devant un orphelinat. Sur un lampadaire, un Papillusion peu commun l’observe. Lui demandant si par hasard, il aurait faim, Allen se rend compte que la créature est blessée. Il décide alors de la soigner et de la garder, Tease n’ayant rien contre le fait de rester, s’en fichant même bien.

Entre temps, il a été décidé qu’Allen serait officiellement intégrer dans les rangs de la Police. Le jeune homme est heureux mais surtout déterminer à ne pas décevoir ses nouveaux équipiers. Il travaille dur et sans relâche pour combler son manque d’expérience et de puissance. Ses résultats sont en net progression tous les jours et bientôt on parle de lui comme d’un véritable petit prodige. Toujours prêt à rendre service. La seule ombre au tableau, c’est son attitude un peu naïve : Allen pardonne toujours facilement aux criminels, ne les arrêtant même pas parfois.

Les valises d’Allen Walker sont prêtes. Il part aujourd’hui vers sa nouvelle destination : Oniria. Le directeur du commissariat étant parti à la retraire, le nouveau chef est un homme de la pire espèce. Allen l’a déjà vu en train de jouer ou de faire des paris sur des combats de Pokemon illégaux, vivant dans le même univers la nuit. Bien entendu, le blanc a protesté contre cela, ce qui lui a valu d’être muté. Il se retrouve dans un tout nouveau établissement, bien plus grand et emplie de personnes diverses et variées. Dès son arrivée, on fait passer des tests à l’Agent afin de voir si il remplit les conditions pour l’utilisation d’un Mecha. Malheureusement avec sa main gauche, c’est mission impossible. Une dérogation est alors mise en place, au vu de son dossier. Le blanc utilisera un Exosquelette construit sur mesure pour lui.

Sa détermination est d’autant plus forte qu’il a assisté à l’attaque de l’Institut de loin. Allen est bien décidé à faire justice et surtout, à protéger les habitants de l’île avec toutes ses forces.

Un peu de vous

PUF : Winter-Foxy aka Jack, Owen, Lusamine, Elsa, Mycroft et Tsubaki
Âge : Le même
Code validation : La Vis, enchantée !
Et vous ? : Oasis du jus de fruit, de l’eau de source, du fun !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: "My right hand's for Humans, my left hand's for Pokemon." | Allen Walker Mar 16 Mai - 11:10
Équipe Pokémon
Équipe standard/Arène
Coxy
Timcanpy aka Tim
DESCRIPTION

• Chromatique ? : Oui.

• Types : Insecte – Vol.

• Talent : Phobique.

• Sexe : Mâle.

• Taille&Poids : 0,8m & 7kg.

• Nature : Docile.

• Niveau : 15

• Moveset : Ultrason – Météores – Mur Lumière – Rune Protect – Piqûre (repro)

• Signes distinctifs : Couleurs anormales. Il lui manque une paire de pattes. Il est plus petit. Il a une cicatrice sur le front suite à une brûlure.

• Mental : Gentil – Gourmand – Joyeux – Distrait – Curieux – Enfantin – Imprudent – Loyal – Empathique – Joueur

Timcanpy est un joyeux petit luron. Il aime s’amuser, est curieux de tout ce qui lui vaut souvent de s’attirer des ennuis et de se fourrer dans des situations aussi étranges que variées. Tim est en réalité un vrai enfant, bien que cela ne l’empêche pas d’être un brin courageux, mais surtout très loyal. Empathique, même de son ennemi, on peut dire qu’il est un peu naïf sur les bords.



Dracolosse
Neah
DESCRIPTION

• Chromatique ? : Oui.

• Types : Dragon – Vol.

• Talent : Attention.

• Sexe : Mâle.

• Taille&Poids : 2m & 200kg.

• Nature : Malpoli.

• Niveau : 35

• Moveset : Atterrissage – Cage-Eclair – Hâte – Ouragan – Vitesse Extrême (repro)

• Signes distinctifs : Couleurs anormales. Plus petit. Porte un ruban rouge au cou.

• Mental : Manipulateur – Désir de vengeance – Sadique – Violent – Rude – Arrogant – Sûr de lui – Provocateur – Haineux – Solitaire

Neah est à la base le Pokemon d’un autre, mais Allen l’a volé il y a plusieurs années. De ce fait, le Dracolosse ne l’écoute pas souvent, préférant n’en faire qu’à sa tête. Montrant un certain sadisme, il n’hésite pas à utiliser sa force même sur ses alliés et ce pour n’importe quoi : il frappera jusqu’à l’inconscience quelqu’un juste pour parler en privé avec un autre. Malgré cela, Neah est très attaché à Tim, qu’il protège et on peut dire qu’il en vient à craindre son dresseur lorsque ce dernier entre dans ses crises. C’est le seul moment où il l’écoute.



M.Mime
Mana
DESCRIPTION

• Chromatique ? : Oui.

• Types : Psy – Fée.

• Talent : Filtre.

• Sexe : Mâle.

• Taille&Poids : 1,3m & 54kg.

• Nature : Calme.

• Niveau : 30

• Moveset : Prévention – Garde Large – Champ Brumeux – Bouclier – Bluff (repro)

• Signes distinctifs : Couleurs anormales. Physique différent suite à son patrimoine génétique : sa mère était une M.Mime et son père un Hariyama. Porte toujours une écharpe verte.

• Mental : Gentil – Empathique – Calme – Respectueux – Humour – Pédagogue – Paternel – Protecteur – Triste – Sage

Mana est un Pokemon très calme de nature, respectueux des autres et profondément gentil. Il fait de son mieux pour faire sourire les autres grâce à son propre humour doux ou à ses clowneries. Se montrant particulièrement paternel et ayant un esprit pédagogue, il se charge souvent d’apprendre des choses aux plus jeunes. Au fond de lui, il est toujours un peu triste car il a déjà perdu des êtres chers.



Coudlangue
Comte
DESCRIPTION

• Chromatique ? : Non.

• Type : Normal.

• Talent : Tempo Perso.

• Sexe : Mâle.

• Taille&Poids : 2m & 145kg.

• Nature : Bizarre.

• Niveau : 28

• Moveset : Léchouille – Boul’Armure – Ecrasement – Entrave – Cognobidon (repro)

• Signes distinctifs : Plus grand. Porte toujours un chapeau et sourit de toutes ses dents. Il porte également des lunettes bien qu’elles ne servent pas pour la vue.

• Mental : Joyeux – Insouciant – Excentrique – Pardonne facilement – Instable – Familial – Violent – Rancunier – Colérique – Enfantin

Le Comte est un personnage plutôt difficile à décrire. Quoiqu’on pourrait tout simplement le présenter comme un adulte avec un esprit d’enfant : il aime qu’on s’occupe de lui, il a toujours un immense sourire. Pourtant, à cause de son instabilité mentale, le Coudlangue peut vite se montrer violent et colérique. Rancunier, il n’oublie jamais un affront. Enfin on peut noter qu’il est gourmand.



Noctali
Tyki
DESCRIPTION

• Chromatique ? : Oui.

• Type : Ténèbres.

• Talent : Synchro.

• Sexe : Mâle.

• Taille&Poids : 1,2m & 27kg.

• Nature : Mauvais.

• Niveau : 25

• Moveset : Poursuite – Jet de Sable – Vive-Attaque – Feinte – Charme (repro)

• Signes distinctifs : Couleurs anormales. Plus grand.

• Mental : Calme – Gentil – Attentionné – Rusé – Malicieux – Fier – Sadique – Noble – Arrogant – Humour

Tyki présente ce qu’on pourrait qualifier de double personnalité, bien que ce ne soit pas vraiment le cas. En effet, Tyki peut se montrer gentil, calme et attentionné avec les autres, bien qu’il soit aussi d’un tempérament rusé et malicieux. Dans d’autres cas, le Noctali est un sadique confirmé, qui prend plaisir dans la souffrance et la mort des autres. Ayant une attitude de « noble », il est fier et arrogant, se tenant toujours bien. Il possède malgré tout un sacré humour.



Papillusion
Tease
DESCRIPTION

• Chromatique ? : Oui.

• Types : Insecte – Vol.

• Talent : Œil Composé.

• Sexe : Femelle.

• Taille&Poids : 1,1m & 30kg.

• Nature : Docile.

• Niveau : 20

• Moveset : Poudre-Dodo – Para-Spore – Poudre Toxik – Tornade – Rayon Signal (repro)

• Signes distinctifs : Couleurs anormales.

• Mental : Docile – Indifférente – Calme – Rusée – Intelligente – Silencieuse – Solitaire – Obéissante – Loyale – Câline

Tease est une Papillusion qui est docile et calme. Elle ne fait qu’exécuter les ordres qu’on lui donne, peu importe lesquels. Très loyale, elle reste tout de même plutôt indifférente, attendant simplement les ordres au lieu d’agir par elle-même, bien qu’elle soit intelligente. Tease est également rusée et silencieuse et démontre un certain attrait pour la solitude, se mettant en retrait généralement.




BIG UP A SARA POUR LA COLORATION DES SPRITES ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: The Traveller
Inventaire: TARDIS + Tournevis Sonique
Equipe:
The Traveller
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 335
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 20
Localisation : Inside the TARDIS
MessageSujet: Re: "My right hand's for Humans, my left hand's for Pokemon." | Allen Walker Mar 16 Mai - 12:17
Salut Moyashi. ♥

T'es cul, on aime, on te valide.

_________________
♦ The Traveller ♦

Ninth = #003865 ;       Tenth = #b21a22 ;  
    Eleventh = #b481c6 ;     Twelfth = #93afaf

Recap comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Surveillant
Inventaire: Boomerang.
Equipe:
Surveillant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 118
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 187
Localisation : Nemossos
MessageSujet: Re: "My right hand's for Humans, my left hand's for Pokemon." | Allen Walker Mar 16 Mai - 12:30
Ce papillusion me traumatise, ce perso me traumatise, non en fait toute cette fiche me traumatise :O

_________________
Je tente de me souvenir en #0000ee
{ Fiche de Présentation }   { Infos Rapides }   { Journal }

Clique Invité :
 
Autres Comptes : Naoki Arion ; Tomoe Shinrin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: "My right hand's for Humans, my left hand's for Pokemon." | Allen Walker Mar 16 Mai - 13:44
Mais je suis gentille :c
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dirigeant-Adjoint
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Date d'inscription : 16/05/2017
MessageSujet: Re: "My right hand's for Humans, my left hand's for Pokemon." | Allen Walker Mar 16 Mai - 19:07
OUAIP BEN TU AS MIS DU SOPRANO DANS TA FICHE


ET JACCEPTE PAS


CA VA MAL SE FINIR


CA MA PAS PLU


HENRY, HENRY-THORYNQUE.

_________________
Lestrade works in #b4b4b4
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "My right hand's for Humans, my left hand's for Pokemon." | Allen Walker
Revenir en haut Aller en bas
"My right hand's for Humans, my left hand's for Pokemon." | Allen Walker
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 03. This is the way you left me
» I knew the pathway like the back of my hand . Le 24/12 à 14h
» You left, I died ▲ John -retrouvailles- [Terminé]
» (M) DYLAN O'BRIEN ▬ Take my hand and come with me
» RMT pashmilla don't left me down (console)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon OveRevolution :: Zone RPG :: Fiches des membres :: Fiches Abandonnées-
Sauter vers: