Pokémon OveRevolution
Bienvenue sur le forum d'ORE ! Forum RPG basé sur l'univers de Pokémon qui se veut très permissif. Shiny, couleurs anormales, Fakemon... On peut jouer des Pokémon, des légendaires ou des humains !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Just in time !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Lieux RP: Arc-En-Polis :: Usine d'Objet
avatar

Identité
Rang: Chef Team Magma
Inventaire: UNE BOMBE !!!111!
Equipe:
Chef Magma
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 59
Date d'inscription : 08/04/2017
MessageSujet: Just in time ! Mar 11 Avr - 18:04
Moriarty se retourna, s'assurant que le reste de l'équipe suivait. Ils étaient onze en tout, lui y comprit. La lune, haute dans le ciel sombre, leur permettait de voir où ils mettaient les pieds. La grosse usine était à portée de vue. Plus que quelques minutes avant d'atteindre leur objectif.

Vous vous demandez sûrement qu'est-ce qui pouvait bien pousser le Chef de la Team Magma et une poignée de sbires à se rendre au bâtiment industriel en pleine nuit ? La réponse était pourtant des plus simple. L'homme en costume s'ennuyait terriblement, comme la majorité du temps en fait. Une idée avait fini par lui venir à l'esprit. Une petite distraction sans grand intérêt, à part celui de renforcer la réputation cruelle de l'organisation dont il était le chef. Mais c'était tout de même une distraction. James serait capable de tuer pour avoir un instant d'amusement, littéralement.

Toujours était-il que l'escouade approchait rapidement de l'énorme grille de fer qui gardait l'entrée. Les gardes qui s'occupaient de l'endroit semblaient encore attentifs. Il fallait dire que la phase nocturne venait à peine de s'entamer, minuit tout au plus. Ces gêneurs n'étaient cependant pas une lourde menace, puisqu'il suffisait d'une petite grenade bien placée pour les mettre dans les vapes. L'être qui dirigeait toute l'opération sortit des buissons en premier, rapidement suivi par ses petits subalternes.

Pendant que Moriarty fumait une cigarette, les autres déposaient un bâton de dynamite sur l'impressionnant cadenas. L'explosion n'en fit par ailleurs qu'une bouchée. Le leader écrasa sa clope qu'il avait à peine entamé, c'était plus pour faire style qu'autre chose. Puis d'un geste théâtral, il ouvrit en grand le portail, qui grinça longuement. D'autres gardes n'allaient pas tarder à arriver, mais les Magma étaient prêts à les recevoir.

Certains pions utilisaient leurs Pokemon, d'autres avaient préféré des armes, plus authentique et plus mortel. Pour une fois Moriarty les avait laisser se débrouiller, il avait même choisit des bons combattants dans l'échelon le plus bas. Preuve que le monstre souhaitait voir cette mission accomplie à bien, pour une fois il ne prenait pas trop de risque. Même si pénétrer illégalement la nuit dans l'usine était déjà très dangereux de base.

Lui n'avait rien, juste ses mains pour claquer des doigts et donner des ordres. C'était bien comme ça, il ne voulait pas s'embêter aujourd'hui. Ce coup-ci, James serait entièrement spectateur, et non acteur. En fait, cette abstention lui permettait surtout de pouvoir jauger efficacement ses « coéquipiers ». Pas très facile quand on est nous-même plongé au coeur de l'action. Qui sait, peut-être qu'un ou deux sbires se démarqueraient des autres. Moriarty savait qu'il ne fallait pas négliger son menu fretin. Au moins lui faire espérer quelques absurdités pour attendre un travail bien fait en échange. Réellement, le carnassier se moquait bien de leur performance. Pire, il n'en aurait rien à faire si l'un d'entre-eux mourrait ici ce soir.

Les criminels pénétrèrent alors dans l'enceinte autrefois protégée. Ils voulaient conquérir ce territoire, faire passer un message. La Team Magma est passée par-là, la prochaine fois elle sera chez vous. Installer un climat de terreur dans la population d'une ville était encore bien le meilleur moyen de semer la zizanie. Et quoi de mieux que d'anéantir un des symboles de la métropole ? Ce plan était tout simplement parfait, tout comme Moriarty. A présent, il avait hâte d'enfiler ses lunettes de soleil, s'allonger sur un transat, assez loin de l'usine mais pas trop, et d'admirer le feu d'artifice. Si il l'avait voulu, James se serait déjà installé à son poste. Mais il n'avait aucune confiance en ces pauvres d'esprit. Alors il se servait de son prétexte de supervision dans le seul but de s'assurer que tout fonctionne à merveille.

La sécurité ne tarda pas à débarquer. Les intrus lui réglèrent son compte en quelques secondes à peine. Ils avaient l'effet de surprise, des attaques Onde Folie ou Hypnose, et des balles tranquillisantes. Bah oui, pourquoi utiliser des vraies munitions si l'endroit allait exploser juste après ? Moriarty était très à cheval sur ce point-là. La radinerie, ça le connaissait. Il y avait déjà bien assez avec les explosifs. Justement, les mineurs commençaient à s'activer tout autour de la bâtisse, disposant leurs charges à intervalles régulières. Les autres entrèrent à l'intérieur, arrêtant tous les gêneurs qui se présentaient à eux. Moriarty souhaitait explorer un peu l'endroit avant de tout faire péter. C'est qu'il était curieux le Momox.

Des sous-fifres ramassaient tout ce qu'ils pouvaient. Potion, Pokeball, tout un tas de chose un peu inutile mais qui se revendait quand même. Quant au chef du groupe, il laissait son regard dériver un peu partout. Aussi, le petit garnement s'amusait à allumer les machines en manipulant n'importe comment les boutons et les manettes, renverser les bacs remplis de choses diverses, allumer et éteindre les lampes. Bon, la dernière partie était peut-être un peu puérile, certes. Mais le pauvre enfant était tout simplement trop excité pour se raisonner.

Pourtant, un grand bruit perturba soudainement l'euphorie du businessman. Un grand bruit de porte, capable de surprendre n'importe qui, même Moriarty. Celui-ci se retourna alors lentement vers l'entrée. Les sbires s'étaient stoppés dans leurs tâches, observant curieusement le nouvel arrivant. Il s'agissait d'un homme de la trentaine, voire plus de la quarantaine. Les cheveux courts, le costume bien taillé, un parapluie dans la main. Voilà une vision plus qu'étrange. James trouvait cela très attirant.

Il s'approcha pas à pas de l'inconnu. Les sous-fifres attendaient leur nouvel ordre, qui ne vint jamais. Moriarty s'arrêta juste devant l'homme, le détaillant sous toutes les coutures. Sa tête bougeait dans des angles improbables. Le requin se mit même sur la pointe des pieds, pour se faire plus grand. C'était tout à fait inutile, mais cela l'amusait.

Finalement Moriarty recula d'un bon mètre, avant de commencer à rire. Il attendait la réaction de l'autre avec une certaine impatience.

_________________
Moriarty burns the heart out of people in #cc2400
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dirigeant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Date d'inscription : 23/10/2016
Age : 23
Localisation : Quelque part.
MessageSujet: Re: Just in time ! Mer 17 Mai - 18:34
Moriarty
James
& Holmes
Mycroft
Just in time !

Suite à la vague d’attaque subit par l’Institut lors de cette nuit fatidique, Mycroft est toujours occupé. Mais quand il retrouve la trace du poseur de bombe…

« Un autre dossier. »

Eliade glissa un nouveau dossier sur le bureau de son dresseur, qui était déjà empli de pages et de pages. Prenant celui qui venait d’être terminé, la Florges le déposa sur un meuble plus loin. La place manquait vraiment, et ce depuis des jours maintenant. Depuis que l’Institut avait été attaqué plus précisément. C’était après tout, le premier grave accident dont avait à s’occupé l’actuel Dirigeant du commissariat de l’île. Ce n’était donc pas une mince affaire.

Bien que cela ne soit pas très palpitant, la paperasse était un domaine dans lequel Mycroft se débrouillait bien. Au contraire, il préférait largement avoir affaire avec des papiers qu’avec des gens en chair et en os. Les esprits trop lents de ses congénères lui donnaient mal à la tête, rien que d’y penser. Non vraiment, Holmes était plutôt un agent de bureau que de terrain, bien qu’il puisse largement se débrouiller par lui-même.

La question n’était pas là, cependant. Entre les affaires habituelles du commissariat et tous les rapports en provenance de ses agents, Mycroft avait du mal à trouver du temps pour autre chose. Il ne dormait qu’un jour sur deux, et encore, uniquement quelques heures. Le café devait avoir remplacé son sang, tant les litres qu’il buvait pour booster ses performances était abondant.

« Un invité Monsieur. »

Sur un signe, Eliade fit entrer le Policier. Enfin plutôt, le Dirigeant-Adjoint. Greg Lestrade. Un homme sur qui Mycroft savait qu’il pouvait compter, malgré son extrême lenteur de réflexion. Ne voulant pas perdre de temps, et l’Adjoint sachant à quel point Holmes aimait que ce soit direct, il ne perdit pas de temps et annonça les nouvelles : le criminel responsable de l’explosion du gymnase de l’Institut avait été repéré par un drone. Vers l’Usine.

Ni une, ni deux, Mycroft se redressa, faisant tomber quelques dossiers en fragile équilibre sans s’en rendre compte. Il donna rapidement ses ordres : que Lestrade retourne à ses activités et que personne ne s’approche de l’usine, bien que les drones devaient en surveiller les alentours. Elida était chargée de garder le bureau, les protocoles de la puce étant placés sur les enregistrements automatiques.

Le Dirigeant s’était rendu sur place le plus rapidement possible en utilisant Clarys. La Galopa était très rapide et avait l’habitude, ce qui ne fut pas un problème. En arrivant, Holmes demanda à Iriel, l’Apireine bleue, de faire le tour et de s’occuper des possibles criminels si il y en avait, le tout dans sa discrétion habituelle. Puis, alors que l’abeille partait, Mycroft entra dans le bâtiment principal, en provoquant un vacarme calculé. Il voulait attirer l’attention.

Ce qui ne manqua pas car bientôt, un homme habillé de noir s’approcha de l’aîné Holmes. Mycroft s’appuyait tranquillement sur son parapluie, en attendant que l’autre individu termine son analyse. Quand ce dernier recula et commença à rire, Holmes savait que c’était à lui de jouer maintenant.

« Je ne peux que vous conseillez de vous retirer, ainsi que vos sbires. »

Pas plus de menace, pas plus d’explication. Mycroft voulait d’abord en savoir plus sur qui il avait affaire. Cependant il se tenait prêt, une main proche de ses Pokéball. Son objectif était double, il souhaitait aussi gagner du temps pour qu’Iriel accomplisse sa mission en gardant les fortes têtes avec lui. Et nul doute que l’homme étrange, au sourire carnassier, devant lui était dangereux.

_________________

Présentation - RPs

"All lives end. All hearts are broken. Caring is not an advantage, Sherlock. "



Mycroft observe en #34334E.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Chef Team Magma
Inventaire: UNE BOMBE !!!111!
Equipe:
Chef Magma
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 59
Date d'inscription : 08/04/2017
MessageSujet: Re: Just in time ! Sam 20 Mai - 22:36
Alors pour une surprise, s'en était une belle ! Un visiteur, inconnu qui plus est, voilà bien quelque chose que Moriarty ne voyait pas tous les jours. En fait, il était carrément sûr et certain que personne n'avait suivi l'escouade de talibans. C'était donc plutôt étrange de trouver cet homme au parapluie dans ces circonstances. Oui, il s'agirait de « l'homme au parapluie » pour le moment, jusqu'à ce que le Magma apprenne son nom. Mais au vue de sa présence indésirée, James voyait en cet individu de l'hostilité. Il allait devoir se montrer prudent. Ou plutôt il aurait du se montrer prudent, parce que ce n'était pas le cas actuellement.

La vérité était que le businessman était divisé en deux. Une partie de lui était joyeuse de cette surprise. Il ne disait jamais non pour se faire une nouvelle connaissance, et dans l'extrême majorité des cas, se faire un nouvel ennemi. Mais d'un autre côté, l'homme en costard était furieux. Si ce gars-là était ici pour lui causer des problèmes, il pouvait dire adieu à sa petite distraction du soir. Et ce n'était pas envisageable. Momox avait passé beaucoup de temps à échafauder sa virée, en plus de requérir l'assistance de ses subalternes. L'homme d'affaire allait malheureusement devoir payer les heures supplémentaires. C'était hors de question de gâcher cette précieuse ressource.

Alors le voilà coincé pour le coup dans un sacré dilemme. Heureusement, ou pas, l'homme en face parla soudainement. Il voulait que Moriarty et sa clique déguerpissent de l'usine. Ce qui fit bien sourire l'intéressé. Qu'il parte d'ici, qu'il abandonne son projet ? Si près du but, Momox ne pouvait tout simplement pas se soumettre à la requête de l'inconnu. C'était tout bonnement au-dessus de ses forces. Quelle tristesse ! A peine venait-il de rencontrer ce charmant monsieur que le businessman allait déjà devoir lui briser le coeur. D'ordinaire le gentleman ne s'en serait pas inquiété, mais ce gars n'était pas ce qu'il avait l'habitude de côtoyer. Décidément, James éprouvait une grande curiosité pour ce nouvel arrivant.

Fringué d'une manière assez classe, le parapluie à la main. Il n'avait pas affaire à n'importe qui, c'était sûr. D'ailleurs, son visage ne lui revenait pas. Pourtant, le carnassier en avait vu passer des paires de yeux et de dents, mais celui-là ne lui revenait tout simplement pas. C'était donc la première fois qu'il le rencontrait. How interesting. Le corbeau n'allait certainement pas laisser s'échapper ce spécimen. Peut-être serait même-t-il plus intéressant que toute cette histoire de bombe. Oh oui, il allait pouvoir s'amuser comme un petit fou !

Sa main droite empoigna une des Pokeball accrochée à sa ceinture. Le Magma lança nonchalamment l'objet sphérique au sol, éclosant en un éclair rouge, puis ce fut une masse rouge qui apparu. Le Maganon poussa un terrible rugissement, secouant les sbires au passage, apparemment bien content de sortir de sa cage. Cela faisait un petit moment que James n'avait pas combattu, il s'apprêtait donc à y remédier. Mais auparavant, il se saisit d'une deuxième ball, et c'était cette fois-ci son Colhomard qui arriva. L'aquatique fit claquer ses pinces menaçantes, les deux créatures attendant les ordres de leur maître.

En premier lieu, l'homme en costume sombre fit volte-face pour s'adresser au reste de l'équipe. Une parole rapide, claire et concise, et les petits sous-fifres se remettaient au travail, terminant leur larcin. Ils n'en avaient plus vraiment pour longtemps, néanmoins ils avaient vraiment besoin d'une protection le temps de terminer. C'est ainsi que le boss dirigea Riga pour agir en tant que garde du corps, si jamais l'homme au parapluie avait cette stupide idée de les arrêter pendant leur méfait. Enfin, Momox fit demi-tour pour confronter à nouveau ces orbes bleus et froids. Une idée de génie venait de lui traverser l'esprit.

S'approchant lentement de son fidèle Ban, s'accoudant même à son côté droit, Moriarty commença à rire doucement. Puis au fil des secondes, son rire s'amplifia jusqu'à devenir un éclat de rire qui se réverbéra dans l'intérieur métallisé. Un rire malsain, emprunt de folie, tout comme les yeux noisette du plus jeune. Nul doute qu'il prenait son pied le Momox. C'était tellement jouissant ! Il n'avait qu'une seule envie : Ecraser ce petit impertinent qui venait déranger la fête. Comment était-il arrivé à l'usine en premier lieu ? Le gars en costard n'en savait rien, mais en fait il s'en fichait pour le moment. La seule chose qui importait, c'était de lui faire regretter qu'il soit venu au monde.

Lorsqu'il finit tout de même par se calmer, Moriarty parla pour la première fois de l'opération. Sa voix était assurée et pleine de haine à l'égard du dandy.

« Si vous souhaitez que mon équipe et moi-même sortions de l'entrepôt, il me faudrait néanmoins m'en donner une bonne raison. Or, comme je n'attends rien d'une personne dont je ne connais même pas l'identité, j'ai l'honneur de vous proposer un compromis beaucoup plus… stimulant. C'est une offre à prendre ou à laisser. »

Le criminel s'écarta brusquement de son soutien physique et claqua des doigts. Le Pokemon Feu, un sourire sadique aux lèvres, pointa soudainement l'un de ses canons sur l'étrange personnage, prêt à faire feu à tout moment.

« … En fait, je ne vous laisse plus le choix. Affrontez-moi, ou je vous réduis en cendre. C'est simple. »

_________________
Moriarty burns the heart out of people in #cc2400
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dirigeant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Date d'inscription : 23/10/2016
Age : 23
Localisation : Quelque part.
MessageSujet: Re: Just in time ! Sam 10 Juin - 14:37
Moriarty
James
& Holmes
Mycroft
Just in time !

Suite à la vague d’attaque subit par l’Institut lors de cette nuit fatidique, Mycroft est toujours occupé. Mais quand il retrouve la trace du poseur de bombe…


Mycroft observait attentivement la scène, bien que son regard fut personnellement concentré sur une seule personne dans le bâtiment. Il vit donc l’autre homme important sortir deux Pokemon, ce qui lui offrit indirectement une information cruciale. A vrai dire, Holmes n’avait pas réfléchi avant de venir ici seul et n’avait pas non plus prit tous les renseignements disponibles. Si seulement il n’avait pas été si prompt à se lancer à la charge, alors peut-être aurait-il pu avoir des surprises en moins.

Normalement, le Chef policier aurait depuis longtemps remarqué les habits caractéristiques des sbires mais toute son attention était tournée sur une seule personne. En noir, habillé de façon totalement neutre. Mais ses Pokemon ne laissaient pas place au hasard : feu, ténèbres. Aucun doute possible, il n’y avait bien qu’une seule Team pour utiliser ce genre de Pokemon avec habilité et sérieux. La Team Magma.

Puis l’invitation fut lancée, ou plutôt un ordre mal dissimulé. Mycroft aurait pu ne pas y répondre. Il aurait pu n’en faire qu’à sa tête, et voir ce qui allait se passer. Il aurait pu appeler les renforts, qui seraient bien vite intervenus ensuite. Tout cela, il aurait pu le faire. Mais non, le gentleman exécuta tout autre chose, en appelant deux de ses Pokemon. Clarys était fatiguée du voyage, mais qu’à cela ne tienne, elle était sa plus fidèle alliée pour cette situation. Combattre le feu par le feu. Azur allait servir à surveiller le type eau adverse, juste au cas où.

« Nous allons combattre, uniquement dans le but d’obtenir des réponses à mes questions. Voici Clarys, elle sera votre adversaire. Azur va juste surveiller votre autre Pokemon. Et pour satisfaire votre curiosité, je ne vous dirais que ceci : Holmes. »

A l’autre homme de tout comprendre. Mycroft n’avait pas vraiment envie de tout expliquer ou de lui faciliter la tâche. Peut-être que si le chef, restait encore à savoir si Chef ou Admin, lui offrait des réponses alors il lui en fournirait également.

Pendant ce temps, Iriel était déjà au travail. L’abeille bleue avait arrêté deux ou trois sbires et s’acharnait maintenant à en dérouter certains, plus forts que les précédents.


_________________

Présentation - RPs

"All lives end. All hearts are broken. Caring is not an advantage, Sherlock. "



Mycroft observe en #34334E.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Chef Team Magma
Inventaire: UNE BOMBE !!!111!
Equipe:
Chef Magma
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 59
Date d'inscription : 08/04/2017
MessageSujet: Re: Just in time ! Jeu 15 Juin - 0:13
L'ultimatum avait été lancé. La menace ne semblait pourtant pas inquiéter le concerné plus que cela. Il ne devait pas vraiment redouter le meneur Magma, ce qui fit enrager davantage ce-dernier. Le businessman n'avait qu'une hâte, atomiser cet espèce de dandy qui se prenait vraisemblablement pour un être supérieur, à en croire l'ordre qu'il venait de donner. Alors comme ça, c'était à Moriarty et sa clique d'abandonner leur projet et de quitter l'endroit, juste parce que ce parfait inconnu en désirait ainsi ? Pour qui il se prenait celui-là ! Momox rêvait de lui faire ravaler son air hautain et ses paroles suffisantes.

C'était justement dans cette optique que l'homme aux yeux noisettes avait sorti deux de ses compagnons. Ban, son Maganon au caractère explosif, et Riga, son Colhomard impatient de faire retentir ses pinces. Le premier servirait au combat, tandis que le deuxième monterait la garde. James ne savait pas ce que pouvait réserver cet étranger. Si cela se trouve, il s'agissait du chef de la police ou autre connerie dans le genre. Le gars en costard ne s'était pas vraiment renseigné à ce sujet, pensant certainement que les forces de l'ordre ne représentaient pas une menace assez importante pour lui.

Toujours était-il qu'il souhaitait connaître son nom, et rien d'autre. L'homme au parapluie pouvait bien être le président ou même un extraterrestre, cela ne changeait rien à la façon dont Momox le voyait, c'est-à-dire tel un parasite. Il voulait l'éliminer sans plus de cérémonie, mais pas non plus en l'attaquant en traître. Bien sûr que le leader aurait pu balancer toutes ses Ball pour en finir rapidement, mais il était bon joueur le bougre. Il voulait bien donner une seconde chance à celui qui osait se mettre sur son passage. Cette seconde chance se présentant comme un match Pokémon.

Le plus vieux accepta le challenge, puisqu'il envoya à la charge un majestueux Galopa chromatique. Il la présenta en tant que Clarys, avant d'envoyer un nouveau monstre de poche. C'était un Oratoria dont l'oeil avisé du businessman remarqua les couleurs légèrement modifiées. Azur était son nom, et apparemment sa fonction était de surveiller le dangereux Colhomard, qui pourtant n'avait aucune raison d'être observé. Moriarty n'avait jamais voulu l'utiliser au combat ou pour quoi que ce soit d'autre, juste comme figure rassurante pour les sbires. Le dandy espérait sûrement exercer un moyen de pression avec son Pokémon Eau. Malheureusement cela n'eut aucun effet pour le Magma, qui se contenta de sourire face à la bêtise.

Le combat allait alors opposer deux Feu, un choix plutôt étonnant vu que l'équipe de l'homme au parapluie comprenait un type efficace contre Ban, relégué pourtant à un rôle secondaire, celui de veiller sur Riga. D'ailleurs, la dernière phrase du personnage était celle qui capta le plus l'attention du boss. Holmes, c'était l'information capitale à retenir, ce qui devait « satisfaire la curiosité » de James. Peut-être un nom de code, ou nom tout court. Momox ne savait pas encore, mais il fera des recherches plus approfondies à ce sujet.

Sans pour autant se laisser emporter par sa haine, Moriarty agit néanmoins plus par instinct que par réflexion. Il ordonna à son Maganon d'entreprendre une attaque Groz'Yeux afin d'intimider son opposant.

_________________
Moriarty burns the heart out of people in #cc2400
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Just in time !
Revenir en haut Aller en bas
Just in time !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» Choucroute time !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon OveRevolution :: Lieux RP: Arc-En-Polis :: Usine d'Objet-
Sauter vers: