1 2 3
Pokémon OveRevolution
Bienvenue sur le forum d'ORE ! Forum RPG basé sur l'univers de Pokémon qui se veut très permissif. Shiny, couleurs anormales, Fakemon... On peut jouer des Pokémon, des légendaires ou des humains !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Des nouveautés sont à prévoir, restez connectés ! De plus, un recensement a lieu en ce moment-même. C'est le moment d'actualiser vos comptes !

Zénon le libre penseur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Zone RPG :: Fiches des membres :: Fiches Validées
avatar

Identité
Rang: Sauvage Légendaire
Inventaire: Aucun
Equipe:
Légendaire - Esprit Libre
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 68
Date d'inscription : 02/10/2016
Age : 26
Localisation : Là où me porte le vent.
MessageSujet: Zénon le libre penseur Lun 10 Avr - 20:14
Zénon
ft. Mewtwo

Âge : Inconnu
Sexe : Supposé masculin
Taille&Poids : 2,00m / 122kg
Orientation sexuelle : Pansexuel
Origine : Kanto
Groupe : Pokémon
Rang : Sauvage
Niveau : 55
Chromatique ? : Non
Talent : Pression
Nature : Sérieux
Autre : Non
Moveset : Aurasphère, Ball'Ombre, Frappe Psy, Rune Protect, Soin, Vent Violent.
Caractère

Zénon est un Pokémon qui possède un caractère bien trempé. Aussi, ne vous risquez pas à lui chercher des noises ou de l'approcher de trop près car il déteste cela. Il n'hésite pas à châtier les impudents ou ceux qui osent dépasser les limites. Cependant, il n'est pas non plus une brute épaisse dénuée d'intelligence. Bien au contraire, son quotient intellectuel est relativement élevé, ce qui fait de lui une créature rusée et maligne. Grâce à son intellect, il maîtrise parfaitement ses capacités psychiques et peut communiquer par télépathie.

Aussi, ne vous attendez pas à croiser Zénon n'importe où. Étant un loup solitaire ayant vécu la majorité de sa vie seul, celui-ci n’a dû compter essentiellement que sur lui-même, il est donc la plupart du temps isolé, surtout pour rester tranquille. Ce n'est pas un Pokémon qui a besoin des autres, il préfère éviter les contacts. Néanmoins, sa curiosité le pousse à voyager énormément grâce à ses pouvoirs. Un sourire se dessine sur son visage, on le croirait presque amical mais détrompez vous. Le Mewtwo ne s’attache pas si facilement aux gens. Ses choix pourront en déstabiliser certains voire même les insupporter mais il fera toujours ce qu'il pense être le mieux. Il possède aussi cette aura de froideur qui plane tout autour de lui. Elle paralyse les autres, le rend intouchable, le rend aussi asocial. Mais en même temps, cela reste assez difficile de le comprendre. Il méprise la lâcheté et la fourberie, faisant preuve d'un grand sens de l'honneur, Zénon n'hésitera pas à se mettre en travers d'une quelconque dispute ou bagarre, surtout si celle-ci n'aurait pas du s'engager ou tout simplement afin d'aider un Pokémon en danger. Il est prêt à tous les sacrifices pour arriver à ses objectifs.

Physique

Issu d'une expérience de clonage sur Mew, ce Pokémon ne ressemble à aucun autre. Vous pourrez remarquer la pâleur de sa peau, faisant penser que la créature n'a pas vu très souvent la couleur du soleil. Physiquement, Zénon est un Pokémon assez grand. Il mesure deux mètres de haut et son corps ressemble à celui d'un humanoïde avec quelques traits semblables à ceux d'un félin. Le Pokémon est bipède mais ne marche pratiquement jamais. En effet, celui-ci préfère léviter et se mouvoir grâce à ses pouvoirs psychiques. Le clone possède des yeux très expressifs avec des iris violets. Cependant, ils peuvent briller d'un bleu luminescent lorsque ce dernier utilise ses pouvoirs psychiques.

Ses pectoraux sont très prononcés et il possède des doigts se terminant par des protubérances sphériques. Sa tête est bien proportionnée et possède des oreilles très semblables à des cornes. Sur sa nuque, on peut distinguer qu'un tube connecte sa tête à sa colonne vertébrale. Ce Pokémon possède une longue et puissante queue de couleur violette.

Le Pokémon Psy a aussi la possibilité de revêtir une nouvelle forme. Lorsque celle-ci s'effectue, une aura bleutée cache sa silhouette l'espace d'un instant. S'affiche alors sous vos yeux une forme plus trapue, tronquée de cinquante bons centimètres ainsi que la perte de quatre-vingt neuf kilos,un régime expresse ahurissant qui fera des envieuses. Sa transformation altérera aussi sa peau qui deviendra d'un blanc plus laiteux. Ses oreilles sont plus arrondies et de leur base part un petit halo qui englobe en partie l'arrière de son crâne. En parlant de celui-ci, le tube qui reliait ce dernier à la nuque a été remplacé par une longue excroissance violacée ressemblant à s'y méprendre à la queue qui allongeait son corps. Comment cela, ce fait n'avait pas été mentionnée ? Voilà chose faite. Ses yeux violets prennent à présent une teinte écarlate et se sont agrandis, lui donnant des traits plus doux. Les pectoraux qui trônaient fièrement sur son torse laissent désormais place à une structure bombée. Ses doigts deviennent plus bulbeux et prennent eux aussi une teinte violacée.

Grâce à ses pouvoirs psychiques, il arrive à matérialiser quelques objets simples. D'ailleurs lorsqu'il combat, il ne sera pas rare de le voir brandir une arme certes incongrue mais pas moins impressionnante et redoutable : une cuillère de combat faisant sa taille.


Histoire

Qui suis-je ? Le noir, les paroles inintelligibles provenant de ces ténèbres, ces insupportables bruits de machines et ces bip. La douleur des interminables tests qui parcoure mon corps et vrille mes sens, la colère qui me ronge de l'intérieur, ce sentiment d'incompréhension qui me tend. Pourquoi suis-je ici ? Que suis-je exactement ? Pourquoi est-ce que j'existe ? Je ne le savais pas. Et pourtant une part de mon être connaissait déjà ces réponses. Et puis, dans mes songes, je ressentais de nombreuses sensations que je n'avais jamais expérimenté : le vent, la chaleur soleil. Et j'étais en compagnie d'autres Pokémon. Il arrivait qu'un visiteur vienne à notre rencontre. Cette créature minuscule et rose. Ses yeux bleus sondaient les miens à chaque fois, reflétant l'espoir et la gaieté. Il était libre, et en cela, je l'enviais. Il ne souffrait pas. Je me réveillais à chaque fois avec ce son de cloche bourdonnant à mes oreilles. Je n'étais pas libre.

J'observais ceux derrière la vitre en plexiglas. Ils semblaient débattre entre eux à propos d'un ancêtre.  Un être rose qui me ressemblait. La liaison commençait doucement à se faire. C'était lui. Mais alors, qu'étais-je vraiment ? Avais-je des parents ? Non, ils me l'avaient dit. Un de ses descendants ou alors une abomination créée à partir de lui ? Ces questions se bousculaient dans ma tête, et la goutte qui fit déborder le vase fut lorsqu'ils évoquèrent mon statut. Un cobaye ? Une expérience ? C'est tout ce que je représentais à leurs yeux ? Ces pitoyables humains ne considéraient même pas ma vie. Je bandais ma volonté et je concentrais mon énergie en une impulsion psychique. La vitre explosa brutalement et le liquide dans lequel je baignais se répandait à torrent sur le sol. Je tombais lentement au pied du tube et je me relevais doucement. Ces sensations que j'avais rêvé se présentaient enfin à moi : le contact de l'air sur mon épiderme, la possibilité de bouger et de ressentir mes muscles bouger. Tant d'informations en plus à gérer, mais il fallait se recentrer. Je déployais à nouveau ma puissance, dévastant tout sur mon passage, que ce soit les machines, les autres tubes ou les humains se dressant devant moi J'avais dévasté avec délectation les lieux de ma captivité et je me tenais au sommet des décombres. Une silhouette se tenait face à moi. Encore un de ces ignobles humains. Mais son discours différait de celui de mes geôliers. Il me parlait d'égalité, d'entraide. Je saisissais sa main, trouvant un écho familier à ses paroles.

Cela faisait quelques mois que j'étais avec cet homme, il m'avait entraîné à mieux exploiter ma puissance, à m'améliorer. Mais je n'avais pas vu que derrière ce sourire de façade se cachait un être exécrable. Je ne l'avait pas sondé. C'était mon erreur. Il m'avait «offert» cette armure, amplifiant d'avantage mes capacités, mais je ne me sentais pas à l'aise, comme si quelque chose n'allait pas avec cet étrange dispositif. Par moment, j'avais cette impression qu'il manquait des pans entiers de ma mémoire, comme si je n'étais plus qu'un pantin. Je mis quelques temps avant de percevoir les véritables intentions de cet individu, ses motifs et les valeurs qu'il affectionnait. J'étais au milieu de l'arène de Jadielle, affrontant un jeune homme et son équipe. La bataille fit rage un long moment avant de se clore. Je n'éprouvais aucune satisfaction à toutes ces escarmouches. Et il me semblait que les réponses à mes interrogations ne trouveraient finalement pas  leur écho en ces lieux. L'homme semblait énervé, insinuant que les Pokémon n'existaient que dans le but de servir les Hommes. Mais en étais-je vraiment un ? Car après tout, j'étais une de leurs créations. Mais je me sentais trahi par lui. Finalement, l'Homme était un être vil et manipulateur. Il n'inspirait pas la confiance et n'avait pour objectif que de satisfaire ses propres désirs égoïstes. Je sentais à nouveau la colère m'envahir et je la laissais exploser, dévastant les lieux aux alentours ainsi que la ferraille qui était censée m'aider. Je décidais de retourner là où était Mew. De là, je trouverais des réponses à mes questions et sur le but de mon existence.

Je l'avais trouvé. L'endroit d'où il venait. Mais je sentais que ce lieu, bien qu'emblématique à mes yeux, ne m'aidait pas à trouver les réponses à mes questions. Qui étais-je ? Quel sens avait mon existence ? J'avais pu explorer de fond en comble cette île et les ruines qu'elle abritait. De nombreuses fresques faisaient référence à ce petit être qui partageait un lien commun avec tous les Pokémon. Il avait été traité comme une divinité. J'essayais de faire le rapprochement avec moi mais je n'étais qu'une pâle copie. Il m'avait dit de venir ici pour trouver des réponses. Quelle vaste plaisanterie. Je m'étais décidé à observer quelques temps les lieux. De nombreux Pokémon vivaient sur cette île. J'avais appris à les connaître et je m'étais engagé à devenir leur gardien, leur protecteur. J'avais juré que jamais plus les humains n'asserviraient ces créatures pour en faire leurs esclaves.

Des années étaient passées au sein de cette île et mon existence paisible allait s'achever. Mon passé était venu me rattraper. L'humain qui m'avait trahi avait réussi à me retrouver. Et il n'était pas venu seul. Il était entouré d'humains en uniformes noirs et de leurs Pokémon. Ils se déployèrent sur toute l'île et attaquèrent tous les Pokémon sauvages présents. Était-ce une tactique pour me débusquer ou voulaient-ils simplement assouvir leur soif inextinguible de pouvoir ? Je ne le savais pas. Mais je me devais d'agir. Il me voulait ? Bien il allait me voir. Je me propulsais à travers le groupe de subalternes tout en déchaînant mes pouvoirs psychiques, envoyant valser humains et Pokémon sans distinction. J'arrivais enfin face à celui qui avait orchestré ce raid contre l'île. Il souriait, confiant. Peut-être même un peu trop ? Je ne compris mon erreur que lorsque les premières fléchettes déversèrent leur contenu dans mes veines. J'avais relâché ma vigilance et j'en payais désormais le prix. Je m'affaissais sur le sol, sombrant doucement dans l'inconscience.

Lorsque je repris conscience, j'étais en train de baigner dans ce liquide biologique qui m'avait déjà entouré. Mais je me sentais bizarre, groggy. J'essayais de réfléchir mais cela me semblait difficile. Cela l'était encore plus de bander ma volonté pour atteindre mes capacités psychiques. Je tournais ma tête de chaque côté et j'observais les autres tubes m'environnant. D'autres Pokémon y étaient enfermés, piégés. Par ma faute. De nombreux jours passaient et je voyais de plus en plus de mes compagnons d'infortune être emmenés ailleurs, sans jamais revenir. Puis un jour, je fus transféré ailleurs. Dans une arène. Ces mêmes types en costumes noirs envoyaient des Pokémon face à moi. Pour m'attaquer. Je récupérais lentement des effets des sédatifs et les premiers coups ne furent pas sans heurt. Je me déplaçais gauchement et mes adversaires n'avaient qu'une seule chose en tête : me tuer. J'essayais de reprendre les rênes du combat et je retrouvais mon assurance et ma férocité. Cela me désolait de devoir répliquer mais j'étais acculé. La bataille fit rage quelques temps avant de voir mes adversaires mordre enfin la poussière. Ils prirent les corps avec eux avant de disparaître. Je tendais mes sens vers les Pokémon et je frissonnais d'effroi. Je ressentais leurs souffrances et la peur tandis qu'ils étaient conduits dans un endroit sombre. La peur ultime, puis plus rien, plus de pensées ni de sensation. Ils n'étaient plus de ce monde. Je restais au centre de ce lieu de mort, enfermé dans une bulle psychique compacte, pensant aux conséquences de mes actes. Indirectement, j'avais causé leur mort. J'entendais à travers la barrière que j'avais érigé les impacts des attaques ainsi que des cris. Tout cela dura un certain temps puis tout s'arrêta. J'ouvrais mes yeux pour voir un jeune humain se dresser fièrement devant moi, le sourire aux lèvres. Il me tendait la main. Je restais statique, méfiant. Mon attitude ne semblait pas le démonter et il s'installa à quelques pas de moi avant de commencer à parler. La discussion avança lentement, il me parla du monde extérieur et des magnifiques paysages, des choses qu'il avait vu et fait. Je sentais ma méfiance se distiller progressivement avant de se désagréger complètement. Il m'expliqua que tout le monde était unique et avait sa place en ce monde, qu'il suffisait de forger son propre destin. Ma propre existence ? Un but à atteindre ? Ses mots me firent sourire et lorsque je baissais finalement ma barrière, il était parti. Libre, enfin. Je fis le tour du bâtiment, allant rapidement jusqu'au laboratoire pour libérer les derniers Pokémon. Eux aussi étaient désormais libres d'aller et de faire ce qu'ils voulaient.

Cela faisait quelques mois que j'avais trouvé ce continent et que je m'étais installé dans une grotte en haute altitude. J'avais mis à profit les conseils du jeune humain et j'en avais profité pour méditer ainsi que renforcer mes aptitudes. L'île était paisible, les Pokémon semblait s'épanouir en toute tranquillité. Puis les humains se sont établis. Leur quête incessante de conquête était arrivée jusqu'ici. Je m'étais décidé à observer de loin les événements sans intervenir, hors de portée de leurs yeux. Ils semblaient pacifiques, décidés à partager ces lieux avec les Pokémon. Mais leurs besoins de tout contrôler était toujours de mise. Ils installaient d'étranges appareils qui sapaient la puissance des Pokémon. Les dégâts étaient minimisés mais cela me déplaisait un peu. Mais le monde qu'ils construisaient m'intriguait. De nouvelles intrigues et plusieurs forces étaient à l'œuvre. Il était temps pour moi de parcourir ces terres. De partir à l'aventure. Comme un esprit libre.

De nombreux mois étaient passés depuis mon départ du Mont Mangeciel. Ma première rencontre avec un humain depuis plusieurs décennies m'avait laissé une étrange sensation, un sentiment vague, une certaine mélancolie. Cela avait été rude mais intriguant. Je m'étais penché longuement sur ces événements. Je m'étais tenu longtemps éloigné des humains, autant pour ma propre protection que pour mes propres divagations. Je ne savais toujours pas si je pouvais vraiment faire confiance envers l'espèce humaine mais je comptais leur laisser une chance. Le temps de l'exil était fini, le temps avait repris son cours pour ma propre existence.

Je reprenais mes pérégrinations pendant quelques temps, effectuant ici et là quelques arrêts, prenant le temps de parler à nombre de Pokémon sauvages. Ils semblaient s'épanouir bien que les mêmes sujets revenaient souvent : le quotidien paisible, la capture d'un frère, d'une sœur ou d'un proche. Mais récemment, un sujet assez étrange était arrivé jusqu'à mes oreilles : d'étranges humains habillés des mêmes uniformes enlevaient de nombreux Pokémon. Les autres hominidés ne semblaient pas être au courant mais je voyais la tension que cela provoquaient chez les autres créatures. Quelque chose se préparait, un événement qui allait sûrement provoquer une catastrophe sans précédente. Et pourtant l'Homme avait déjà pu provoquer son lot d'horreurs, j'en avais déjà été le témoin par le passé. Je décidais donc d'être vigilant et d'observer les événements à venir. Le temps viendrait.

Je n'eus pas à attendre longtemps. Un mois après, Oniria se trouvait plongé dans le chaos. La lumière artificielle qui illuminait en grande partie l'île venait d'être éteinte. Ce n'était pas seulement cela qui donnait à l'atmosphère cette tension palpable, mais le silence qui régnait ainsi que cette sensation qui affluait en moi. Tout à coup, je sentais en moi quelque chose s'éveiller. Une sensation de puissance s'écoulait à travers tout mon corps. Une certaine ivresse me gagnait, faisant frémir chaque parcelle de mon être d'une délectable chaleur. J'observais soudainement ma main droite, faisant bouger avec attention chaque doigt. Je respirais longuement tout en fermant les yeux. Je me sentais étrangement calme et aussi que quelque chose d'autre avait changé en moi. Je me sentais plus complet et quelque chose pointait en moi. Des images diffuses s'affichaient dans mon esprit, des bribes d'un combat contre plusieurs Pokémon. Une nouvelle forme, une nouvelle puissance. Cela faisait écho en moi et un mince sourire ornait mon visage. Je m'en souvenais et je savais aussi que cet événement venait de briser en moi un des verrous qui me jugulait.

Le Chaos avait gagné en intensité. Désormais, de nombreuses rixes s'étaient engagées. Et un sentiment d'urgence se dégageait des lieux. Quelque chose n'allait pas du tout, mis à part les humains qui semaient derrière eux destruction et entropie. Cependant je ressentais d'avantage de sensations. Un sentiment très infime provenant de certains de ces antagonistes. Une sensation de détresse et de douleur alors qu'ils brandissaient un objet brillant. Une vive lueur les englobèrent avant de laisser place à une vision des plus étranges. Ils avaient mutés. A la fois Pokémon et Humain. La sensation que j'avais ressenti avait gagné en intensité l'espace d'un instant avant d'être mise en sourdine. Je redoutais le pire en émettant cette hypothèse. Les Pokémon qu'ils avaient enlevé avaient servi dans ce but. Enchaînés à cette pierre, prisonniers, molestés, humiliés.

Une énergie diffuse se propageait autour de moi, allant jusqu'à provoquer les cieux et cacher ma silhouette aux yeux de tous. Une fois cette aura bleutée dissipée, ma silhouette avait été transformée et mon être transcendé. Je me sentais plus léger, mon corps était plus petit mais je ne m'en inquiétais pas, cette forme me semblait adaptée à ce que je prévoyais de faire. Je serrais mon poing droit avant d'observer à nouveau en dessous de moi. Ils allaient trop loin, cette vision m’insupportai au plus haut point. J'étais excédé par l'horreur que ces humains pouvaient prodiguer avec tant de véhémence et de plaisir. Il était temps de châtier ces impudents et de faire un peu le ménage. J'étais prêt à tout, et ma clémence n'aurait pas lieu d'être. Éliminer la vermine et tenter de libérer les Pokémon aux mains de ces mécréants. Voilà l'objectif que je m'étais fixé.

La bataille fit rage pendant ce qui me semblait être une éternité. Les humains étaient prodigues de coups bas et de perfidies toutes plus détestables les unes que les autres. Il était difficile de les faire tomber malgré tout. Je me sentais fatigué. Les corps de quelques uns de ces humains en costume gisaient à mes pieds mais je poussais mon corps dans ses derniers retranchements, les repoussant un peu plus. Cette croisade me vidait de mes forces et si cela continuait, j'allais finalement succomber à leur folie. Pourtant ils semblèrent hésiter un instant. Derrière moi se tenaient d'innombrables personnes, humains et Pokémon unis face à l'envahisseur. Un nouveau combat s'était engagé. La balance avait penché de l'autre côté et les membres de la Team Pendulum durent amorcer leur retraite. Un homme était apparu tel un mirage, déclamant des paroles qu'il voulait prophétiques. Ce qu'il semblait annoncer paraissait étrange voire absurde. Cependant j'entendais que son discours faisait tinter un air empli de vérité. Ses paroles vibraient en moi et trouver un certain écho.

Un nouveau souvenir diffus. Je flottais doucement dans les airs, me tenant tranquillement aux côtés de Mew. Une silhouette trouble se tenait en face de nous. Une discussion s'ensuivit, mais je ne saurais me rappeler les tenants et les aboutissants de cette rencontre qui ne semblait pas fortuite. Prédestinée voire prophétique. Tout redevint noir et je rouvris doucement les yeux. Était-ce vraiment mes souvenirs ? Je commençais à en douter fortement. Je n'arrivais pas à démêler ces fils et je sentais poindre en moi une migraine. Je soupirais d'agacement tout en observant de nouveau les lieux. Une atmosphère pesante régnait aux alentours.

J'avais repris mon apparence première et je révoquais mon arme d'un geste sec de la main droite. Il était temps de se pencher sur ces vermines gisant sur le sol. Ils avaient repris leur aspect premier et de nombreux cristaux reposaient près d'eux. Je m'approchais de l'un d'eux et le portais à mes yeux. Il était fissuré et aucune lueur ne semblait se dégager de celui-ci. J'essayais de projeter mes pensées à l'intérieur mais cela était peine perdue. S'il y avait eu la présence d'une conscience quelconque, celle-ci s'était éteinte. La gemme se désagrégea dans ma main et la poussière fut balayée par une brise de vent. Je répétais le même processus sur tous les cristaux un par un. Leur éclat étaient ternis et aucune réponse ne venait en écho à mes sondes. Excepté pour deux d'entre eux. Le lien était infime mais je ressentais leur présence, aussi ténues étaient elles. J'essayais de communiquer avec les Pokémons enfermés mais ces derniers semblaient déconnectés de la réalité. Ne paraissaient d'eux que des sensations infimes. La douleur qu'ils éprouvaient avait disparu mais il se dégageait désormais plus qu'un sentiment de vide. La colère faisait battre à mes tempes une mélopée furieuse et vengeresse. Je la muselais vivement avant de ramasser les gemmes. J'allais tenter de leur donner un sanctuaire le temps de trouver une solution pour leur rendre leur forme première. J'espérais seulement que leur corps n'avait pas été détruit lors du processus qui les avait enfermé. Les cristaux contenaient-ils uniquement l'essence vitale ainsi que les pouvoirs de leurs prisonniers ? Cette question, j'allais devoir la creuser. Mais plus tard. J'avais plusieurs objectifs désormais.

Protéger cette île, trouver comment libérer les Pokémon de leur carcan cristallin. Il me faudrait aussi des alliés pour parvenir à ces fins. J'espérais secrètement trouver un partenaire digne de confiance. Le temps me le dira. Du moins, j'ose l'espérer.

Un peu de vous

PUF : Okikurumi ou Agitho
Âge : 25 ans X
Code validation : Geronimo !
Et vous ? : Le forum me paraît fort sympathique, le thème promet. Et puis, It's dangerous to go alone...


_________________
Ma présentation - Ma carte - Pour Rper en ma compagnie - Mes liens


Je pense en Purple.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: The Traveller
Inventaire: TARDIS + Tournevis Sonique
Equipe:
The Traveller
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 335
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 20
Localisation : Inside the TARDIS
MessageSujet: Re: Zénon le libre penseur Lun 10 Avr - 20:37
Coucou Zénon !

Je revalide ton personnage mais dis moi, je n'ai pas vraiment vu de nouveautés ? Il aurait peut-être fallu en profiter pour ajouter quelques lignes concernant l'évent, comme quoi les Teams font des dégâts un peu partout et que les humains recherchent des élus. Mais c'est comme tu veux !

Super fiche autrement. ^-^

_________________
♦ The Traveller ♦

Ninth = #003865 ;       Tenth = #b21a22 ;  
    Eleventh = #b481c6 ;     Twelfth = #93afaf

Recap comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Sauvage Légendaire
Inventaire: Aucun
Equipe:
Légendaire - Esprit Libre
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 68
Date d'inscription : 02/10/2016
Age : 26
Localisation : Là où me porte le vent.
MessageSujet: Re: Zénon le libre penseur Lun 10 Avr - 21:03
Salutations.

Effectivement, je voulais me pencher sur le sujet, mais ne voulant pas franchir trop rapidement le cap, j'aurais voulu en parler tranquillement, que ce soit sur skype ou mp afin d'éclaircir certains points sur le moment ou dans un futur.

_________________
Ma présentation - Ma carte - Pour Rper en ma compagnie - Mes liens


Je pense en Purple.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: The Traveller
Inventaire: TARDIS + Tournevis Sonique
Equipe:
The Traveller
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 335
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 20
Localisation : Inside the TARDIS
MessageSujet: Re: Zénon le libre penseur Lun 10 Avr - 21:47
Passons plutôt par de la messagerie instantanée, ce sera plus facile et rapide ! Nous pourrons également en parler avec ma collègue.

Mais aurais-tu Discord ? J'ai un Skype mais je ne l'utilise presque plus. x)
Si tu n'as pas Discord ce n'est pas grave, j'irais sur Skype. Envoies-moi ton pseudo dans les deux cas par MP, merci !

_________________
♦ The Traveller ♦

Ninth = #003865 ;       Tenth = #b21a22 ;  
    Eleventh = #b481c6 ;     Twelfth = #93afaf

Recap comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Maître de la Ligue
Inventaire: //
Equipe:
Maître de la Ligue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Date d'inscription : 24/09/2016
Age : 20
Localisation : Bufandaa !
MessageSujet: Re: Zénon le libre penseur Lun 15 Mai - 13:09
Un énorme désolée pour l'attente !

Alors, la nouvelle fiche est parfaite. Franchement, j'aime beaucoup ton écriture et la tournure que prend Zénon ! Je serais d'ailleurs ravie de faire des RPs avec toi, avec certains de mes personnages. ^-^

Donc je peux presque valider ! En effet, comme Zénon peut désormais prendre la forme de M-Mewtwo Y sans personne, il faut faire un petit descriptif dans le physique (tout en indiquant que cela est simplement un changement d'apparence, le temps d'avoir un lien avec un humain et une gemme).

Voilà, merci ! :f:

_________________
♦ Maître de la Ligue ♦

Asylon vous explique en #efaa7c

Recap comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Captain E.C.U.C. / The Immortal
Inventaire: Insigne de Captain E.C.U.C.
Equipe:
Captain ECUC/Immortal
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 185
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 23
MessageSujet: Re: Zénon le libre penseur Lun 15 Mai - 13:49
Et voilà, la fiche est donc validée ~

Je lock et déplace.

_________________

Présentation - RPs

"Hi there ~ Captain Jack Harkness, and you are ?"



Jack flirt en #2D59D2.

Références:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Zénon le libre penseur
Revenir en haut Aller en bas
Zénon le libre penseur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» "Je suis un libre penseur, un trublion, un emmerdeur..."
» je suis un libre penseur, un trublion, un emmerdeur. ( billie ) ♡
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon OveRevolution :: Zone RPG :: Fiches des membres :: Fiches Validées-
Sauter vers: