Pokémon OveRevolution
Bienvenue sur le forum d'ORE ! Forum RPG basé sur l'univers de Pokémon qui se veut très permissif. Shiny, couleurs anormales, Fakemon... On peut jouer des Pokémon, des légendaires ou des humains !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Des nouveautés sont à prévoir, restez connectés ! De plus, un recensement a lieu en ce moment-même. C'est le moment d'actualiser vos comptes !

Ooooh Helloo !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Lieux RP: Arc-En-Polis :: Zone Résidentielle
avatar

Identité
Rang: Criminelle Solo
Inventaire: //
Equipe:
Criminel Solo
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Date d'inscription : 08/04/2017
MessageSujet: Ooooh Helloo ! Lun 10 Avr - 15:32
Le soleil tapait haut dans le ciel. Missy ouvrit son cher parapluie pour se protéger de cette agression. Puis elle fit quelques pas de danse au milieu des passants, qui la regardèrent un peu déroutés. La Time Lady était de bonne humeur aujourd'hui. Elle allait enfin revoir son Docteur ! Mais encore fallait-il que les renseignements qu'elle avait récupéré par-ci par-là d'une manière peu conventionnelle soient vrais. La demoiselle s'était attaquée de manière aléatoire à quelques personnes dans le centre-ville. Promettant menace et destruction, les pauvres tombés dans ses griffes n'avaient d'autre choix que de dire quelque chose de plaisant.

Si la miss n'était pas encore bien connue de Oniria, sûrement parce qu'elle venait tout juste d'arriver, les services de la police l'avait déjà fichée comme étant une personne dangereuse. Ce qui n'était pas faux. Missy était prête à n'importe quoi pour atteindre son but. Ce qu'elle pouvait rêver de trancher la tête de son bon petit Docteur. Si tuer était requis pour apprendre sa position, la belle n'hésitant pas une seconde. C'est étrange quand on pense qu'elle pourrait simplement demander gentiment, mais ce n'était pas dans ses habitudes d'être gentille. Et surtout pas maintenant.

S'approchant d'un lampadaire, la femme violette s'accrocha à la barre et commença à tourner autour en rigolant. Elle imaginait bien tous les scénarios possible de leur rencontre, et dans chacun cela commençait par un bon coup de poing. Missy avait tellement à lui dire, tellement à lui raconter ! Comment ce salaud l'avait abandonné, comment ce bâtard n'avait jamais remarqué son amour et beaucoup d'autre chose encore ! Elle voulait le serrer dans ses bras jusqu'à l'étouffer et le tuer tellement elle serait contente de le revoir !

La fofolle était impatiente, bien trop impatiente. Elle ne faisait aucunement attention à son entourage, bousculant comme pas permis. Un homme se prit même un coup d'ombrelle en pleine tête, mais peu importe. La dangereuse était au paradis, et rien ne la ferait redescendre sur terre. Du moins c'était ce qu'elle croyait.

Un sale mioche se dressa subitement devant elle, le visage hargneux. Il désirait apparemment se battre contre elle, braillant et sortant une de ses Pokeball. Missy réfléchit un instant, mais finit par se convaincre que cela ne pourrait être que bénéfique pour sa mauvaise réputation. La Lady choisit de combattre avec son Solaroc chromatique. Si le gamin parut surpris pendant un instant, il envoya à l'attaque son petit Machoc. Celle d'un autre monde eut un rire moqueur. Il allait s'en dire que ce pauvre machin avait défié la mauvaise personne.

La confrontation fut pliée en quelques instants. Le vainqueur était forcément The Mistress, cela ne faisait aucun doute. Elle se vanta alors allégrement, humiliant l'enfant sans aucun état d'âme. Le petit humain pleurait à genoux, tandis qu'autour des deux les gens huaient et insultaient la maléfique femme. Missy salua de manière très théâtrale et exagérée, bien satisfaite de ces paroles méchantes. Mais la violette n'en avait pas encore fini avec son adversaire. D'un claquement de doigt, Soleoneo utilisa sa capacité Danse-Flamme sur le perdant. Ainsi entouré de feu, le mioche redoubla ses pleurs et hurlait. Les autres, choqués par tant de violence, ne réagirent pas immédiatement. Missy s'approcha lentement du cercle de flammes et commença à chuchoter à l'attention du marmot.

« Tu vois mon enfant, c'est ce qui arrive quand on vient me déranger sans aucune raison. Je suis une femme très occupée mon coeur, et je n'aime pas que des petits gars comme toi osent se présenter devant moi. Alors tu vas rester bien sagement ici jusqu'à la fin de ta punition, c'est compris ? »

La Time Lady dégageait une autorité telle quand elle parlait que l'être fragile s'était un peu calmé pour l'écouter. Il hocha lentement son horrible tête humide et dégoulinante de morve. Contente, Missy sourit en reprenant la parole, « bon garçon » qu'elle disait avant de faire demi-tour. Elle commença à s'éloigner doucement en faisant de grands coucou à qui voulait pendant que les autres sortaient des Pokemon Eau pour éteindre la capacité. Plus personne ne faisait alors attention à elle et son Solaroc.

Continuant son chemin, The Mistress pensa que cette petite aventure ne l'avait que plus enjouée encore. Maintenant elle était excitée comme un enfant un matin de Noël. Elle n'allait pas tarder à recevoir son cadeau. Elle pourrait enfin réellement s'amuser. D'après ce que la femme violette avait entendu, son ancien amour était à la recherche d'autres élus comme lui. Peut-être faisait-elle partie du groupe ? Son pouvoir aurait juste décidé de se réveiller un peu plus tard que lui, qui sait ? Raison de plus pour retrouver son ami, enfin si elle peut toujours l'appeler ainsi… Bien sûr qu'elle le peut !

En prime, ce serait deux cadeaux pour le prix d'un. Missy en était persuadée, elle était spéciale. Aussi spéciale que son Docteur, c'était sûr. Après tout, ils étaient les deux seuls rescapés de Sinnoh, dans le futur. C'était obligé. Outre son obstination exceptionnelle de retrouver cet homme, elle n'aurait pas pu partir sans quelques pouvoirs magiques ou elle ne savait quoi, n'est-ce pas ? C'était obligé. Elle devait être spéciale. Elle voulait être spéciale. Pour qu'enfin il la remarque.

Les pensées de la Time Lady accaparaient toute son attention. Aussi elle fonça soudainement dans son fidèle compagnon qui venait de s'arrêter. Relevant quelque peu la tête, la miss aperçut une silhouette qu'elle aurait reconnu entre mille. Elle était de dos. Enfin elle l'avait retrouvé. La joie de Missy explosa alors. La demoiselle courut aussi vite que ses talons pouvaient la porter, son Solaroc juste derrière elle.

Il se retourna lorsqu'elle se trouva à sa portée. Emportée dans son élan, la femme violente embrassa passionnément sa proie, se délectant de son expression perdue et déroutée. Missy le retenait contre elle, l'empêchant ainsi de se dérober de son emprise. Le geste sensuel dura quelques secondes encore avant que la Lady ne s'écarte brusquement, poussant un « wouh ! » satisfait. Elle remit vite fait ses cheveux en place, bien que cela soit totalement inutile puisqu'elle portait un chapeau.

Soufflant un bon coup, les yeux de la dangereuse créature étaient entièrement focalisés sur ceux de sa victime. Reprenant un air plus noble, la femme s'adressa à son interlocuteur d'une voix mielleuse.

« J'espère que je ne t'ai pas trop manqué quand même ? Après m'avoir abandonné là-bas, sans même me prévenir, n'est-ce pas ? Mais tu sais que tu es quelqu'un de chanceux ? J'ai fait tout ce voyage, tout ce chemin juste pour te retrouver. Juste pour que tu vois à quel point je tiens à toi. Mais bon, je doute que cela ne t'intéresse puisque tu es à la recherche de tes fameux élus. D'ailleurs je me demandais, comment fais-tu pour savoir si quelqu'un est spécial ? Peut-être le suis-je, mais tu ne l'as jamais remarqué vu à la vitesse où tu as pris la poudre d'escampette il n'y a pas si longtemps, non ? Oh, tant que j'y pense, parce qu'il ne faudrait pas oublier les formalités tout de même ! Bonjour, The Doctor. Je suis très heureuse de te revoir à nouveau, cela faisait si longtemps.»

Tout s'était bousculé tant l'émotion était palpable. Missy ne savait pas vraiment si elle était heureuse, en colère, les deux à la fois. Ce qu'elle savait, c'était qu'elle ne le lâcherai pas de sitôt. Un mouvement capta soudainement son attention derrière le Doctor. Il s'agissait de trois hommes, avec des expressions de différents degrés. La Time Lady se révolta intérieurement, pour ainsi dire elle était outrée.

« Tiens donc, je suis choquée et déçue de voir que tu t'es fait de petits copains en mon absence. Tu vas me les présenter quand même, mon cher ? »

_________________
The Mistress behaves in #9700CC
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: The Traveller
Inventaire: TARDIS + Tournevis Sonique
Equipe:
The Traveller
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 323
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 20
Localisation : Inside the TARDIS
MessageSujet: Re: Ooooh Helloo ! Mar 11 Avr - 14:26



Une cabine bleue apparu en plein milieu d’Arc-En-Polis, dans le quartier résidentiel. Heureusement, comme d’habitude, les passants étaient bien trop occupés à parler de leur travail, des courses pour savoir ce qu’ils allaient manger ce soir ou bien le nez collé à leur écran. De ce fait, le TARDIS pouvait bien souvent atterrir sans trop attirer l’attention, et même quand quelqu’un remarquait la cabine, cette personne pensait avoir rêvé et continuer sa route. Il ne restait plus alors qu’au Doctor de pousser les portes bleues de sa machine à voyager dans le temps et l’espace pour continuer ses recherches. Ou faire autre chose qui n’avait complètement rien à voir… A croire que l’extraterrestre n’était pas très effrayé par la menace imminente qu’était la Team Pendulum. En réalité, c’était certainement le cas, Doctor n’étant pas une personne spécialement stressé par les évènements. Un trop plein de confiance ? Oui, certainement.

En bref ce jour-là, ils débarquèrent dans la ville la plus importante d’Oniria sans raison particulière. Arc-En-Polis était l’un des meilleurs endroits possibles pour rencontrer les Elus, alors c’était peut-être cela la vraie raison ? Mais en étant raisonnable, il est facile de savoir que les gars avaient autre chose en tête, de moins sérieux. Les portes du TARDIS s’ouvrirent et Ninth sortit le premier et fit un grand sourire quand le Soleil lui toucha la peau. Il appréciait ses petites choses de la vie et il valait mieux pour lui. S’en suivit ensuite Eleventh, le Doctor au nœud papillon toujours aussi excité qu’à son habitude. Puis suivirent Tenth et enfin Twelfth qui ne comprenait toujours pas ce qu’ils étaient venu faire ici. La veille, les quatre Time Lords avaient tiré à la courte paille pour choisir le lieu du lendemain, et le plus jeune avait tiré la plus courte, devenant ainsi celui qui choisissait l’endroit. Il n’avait pas hésité une seule seconde pour dire qu’aller à Arc-En-Polis serait une bonne idée.

Maintenant, les Doctor devaient se trouver quelque chose à faire. Il n’y avait pas spécialement de passants par ici, malgré l’après-midi qui venait de commencer. Pour être exact, la place était vaste et ne contenait pas trop de magasins, ceci expliquant cela. Un endroit parfait pour Doctor qui ne cherchait qu’à pouvoir profiter d’un peu de bon temps. Après tout, quelques jours auparavant seulement, il quittait sa maison tout en sachant que le retour serait impossible… Les Elus pouvaient donc attendre un peu. Ce fut finalement Eleventh qui proposa quelque chose en s’exclamant bien fort, les bras en l’air. Il suggérait à ses autres lui de faire un concours de « swag », de posture entre Tenth et le vieux. L’homme aux cheveux gris ne protesta pas et ainsi commença la compétition. Le Dixième et le Douzième étaient côte à côte, prêts à commencer. Eleventh était à deux mètres à côté, faisant des poses pour lui-même avec son fez sur la tête. Ninth, quant à lui, il devait faire le jury… Composé d’un seul membre, tout simplement.

Afin de rajouter une touche de classe à lui-même, le brun aux cheveux fous plaça ses lunettes 3D sur son nez et Twelfth suivit le mouvement en s’équipant de ses superbes lunettes de soleil. Tandis que ce dernier faisait des poses de rockeur, l’autre Doctor était plutôt séducteur, ce qui faisait se tordre de rire l’amoureux des bow-ties. L’incarnation aux cheveux courts et foncés restait stoïque, faisant mine de noter des choses sur un carnet. Et finalement, les minutes passèrent rapidement avec ce petit jeu, ils étaient biens. Mais quelque chose de très inattendu se produisit. Si on avait averti le Time Lord de cet évènement, il n’y aurait jamais cru…

En un instant, Ninth se retourna pour faire face à la personne qu’il avait sentie dans son dos et sa bouche se retrouva scellée à celle de quelqu’un d’autre. Ses yeux clairs s’agrandirent dans la surprise et encore plus lorsqu’il réalisa à qui il avait à faire. Les trois autres, eux, étaient tout aussi choqués. Eleventh était bouche-bée, littéralement avec une main devant sa bouche devant l’étrange spectacle. Tenth semblait quelque peu dégoûté mais c’était bien lui le moins étonné des Doctor. Quant à Twelfth, il retira lentement sa monture de sur son visage, incrédule.  Une fois le langoureux baiser terminé, le Neuvième recula de quelques pas une fois que la dame s’écarta de lui. Il cligna des yeux encore incapable de croire à l’image que lui envoyaient ses yeux. Elle était là, devant lui, devant eux. Elle.

Néanmoins, l’Elu n’eut pas le temps de réfléchir d’avantage que la personne se mit à parler, et pas qu’un peu. Sa voix envoûtante aurait bien pu perdre le Time Lord dans ses pensées s’il n’était pas aussi concentré après un tel choc. Aucuns doutes possibles, cette façon de parler et de se comporter…

« Missy… »

Ninth avait du mal à trouver ses mots. Elle était vivante ! Missy, son amie du monde parallèle. Elle n’était pas d’ici, comme lui ! La nouvelle était inouïe. Néanmoins, la Time Lady semblait également en colère, expliquant que l’homme l’avait abandonné avec lâcheté. Et puis, elle voulait surtout savoir qui était les trois autres… Le Doctor aux yeux bleus ne savait pas vraiment comment lui répondre sans qu’elle ne le prenne pour un fou. Néanmoins, il inspira un coup et tourna sa tête avec ses homologues, prêt à tout expliquer mais le plus jeune lui coupa la parole.

« Hello ! I’m The Doctor ! »

S’en suivit Tenth, qui ajouta une révérence :

« Hello ! I’m The Doctor too. »

Et enfin, ce fut Twelfth qui ajouta son grain de sel, méfiant :

« … The Doctor. »

Le Neuvième aurait bien pu se facepalm devant l’innocence de ses autres lui. C’était une façon un peu facile de se présenter, et surtout, elle n’était pas correcte. Alors, le Traveller s’empressa d’ajouter ceci :

« Hem. Je vais tout t’expliquer. Ce… Ce n’est pas facile à comprendre. »

L’extraterrestre se stoppa là, les yeux au ciel, cherchant ses prochaines paroles.

_________________
♦ The Traveller ♦

Ninth = #003865 ;       Tenth = #b21a22 ;  
    Eleventh = #b481c6 ;     Twelfth = #93afaf

Recap comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Criminelle Solo
Inventaire: //
Equipe:
Criminel Solo
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Date d'inscription : 08/04/2017
MessageSujet: Re: Ooooh Helloo ! Mar 11 Avr - 20:42
Missy attendait vraisemblablement une réaction de la part du Doctor. C'est vrai qu'elle n'y était pas allée de main morte la Lady. Mais elle ne regrettait pas, tout comme lui n'avait pas dû regretter de partir dans un univers parallèle pour sauver le monde. Forcément, qu'étais une femme face a un futur dévasté ? Le choix était vite fait pour la majorité des personnes. La violette aurait juste voulu ne pas être oubliée dans l'histoire. Juste un adieu, pour qu'elle se sente enfin libre. Mais non, Doctor avait joué à l'égoïste ou avait tout simplement oublié. Ce qu'elle avait eu mal.

Mais maintenant, aujourd'hui, là tout de suite, The Mistress tenait enfin l'occasion de se venger. Après cette disparition, après cette flèche d'acier qui lui avait transpercé le coeur, la femme pouvait enfin rendre la pareille. Ce n'était pas très gentil c'est vrai, mais l'avait-il été lui aussi ? Elle ne le pensait pas. De plus, la gentillesse n'est plus vraiment l'une de ses qualités principales. Doctor n'allait pas tarder à l'apprendre à ses dépens.

A cet instant, son expression valait tout l'or du monde. C'était parfait. La demoiselle vieux jeu se délectait avec plaisir. Elle en avait tant rêvé, et c'était juste devant elle. Soleoneo était légèrement en retrait, ne sachant pas vraiment où se placer. Sa maîtresse lui ordonna de rester immobile d'un geste de la main. Elle devait régler cette affaire seule. Personne ne devait et n'était censé interférer pendant cette touchante retrouvaille. C'était sans compter sur la bande d'abrutis derrière.

Le Doctor voulait apparemment expliquer quelque chose, mais il se fit malencontreusement couper la parole par ses compagnons. Tout d'abord, un jeune homme à la mèche proéminente et coiffé d'un fez se présenta. Un autre, du même âge environ avec des lunettes 3D, s'abaissa en une révérence et dit son nom. Le dernier enfin, largement plus vieux que le reste, se contenta de souffler son identité. La chose étrange, outre que le groupe agissait de manière très hétéroclite, était qu'ils se présentaient tous comme étant le Doctor.

Le regard de Missy revint sur le seul qu'elle connaissait. Elle ne comprenait pas tellement le délire avec les trois clampins, d'autant plus que l'homme à la veste de cuir ne savait pas par où commencer. Les secrets s'accumulaient on dirait, n'est-ce pas ? C'était une vaste blague destinée à briser un peu plus le muscle alimentant l'être humain, déjà en miette. C'était une comédie, et c'était très drôle. Chapeau l'artiste ! Le Doctor avait largement réussi son coup fourbe, son attaque dans le dos. La compassion était son trait de caractère le plus imposant. Alors pourquoi jouait-il avec ses sentiments ?!

Une émotion forte gagnait la Time Lady petit à petit. Qui étaient ces affreux jojos pour lui jouer un tour pareil ? Et son ami qui semblait cautionner cela, bah ! Après tout, tout le monde peut changer. C'était le cas pour Missy, alors pourquoi pas lui ? Ce n'était guère étonnant par ailleurs. Après une rencontre avec des Pokemon légendaires et une prophétie destinée à sauver le monde, pourquoi s'embêterait-il avec son amie, son ancienne amie ? C'était beaucoup plus important, c'est sûr.

The Mistress se mit alors à sourire d'un sourire de tueur. Un sourire jusqu'aux oreilles, s'était effrayant. Elle ne devait pas s'énerver, pas tout de suite du moins. Elle voulait attendre, admirer leurs visages, leurs expressions, leurs yeux. En quelque sens, ils se ressemblaient quelque peu. Le même air, la Time Lady l'aurait reconnu entre mille. C'était même un peu déroutant. Mais cela n'empêcherait pas la belle d'avoir son mot à dire.

« Alors comme cela, vous vous appelez tous 'The Doctor' ? Très bien, c'est parfait ! Quatre pour le prix d'un, c'est incroyable je dirais même. Mon coeur, mon pauvre petit coeur, brisé et brisé à nouveau, quatre fois. C'est à se demander comment puis-je encore vivre, c'est vrai cela. Oui, je suis furieuse, très furieuse. J'attends une sacrée explication de ta part mon beau, ou vas-tu me décevoir comme tu l'as déjà si bien fait auparavant. Rancunière ? Juste un peu, pas de quoi vous affoler mes petits. Je t'attends alors, qu'est-ce que tu as à me dire, qu'est-ce qui pourrait bien me convaincre que ceci n'est pas une vaste farce ? Parce que venant de toi, je peux m'attendre à n'importe quoi, ouf ! »

_________________
The Mistress behaves in #9700CC
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: The Traveller
Inventaire: TARDIS + Tournevis Sonique
Equipe:
The Traveller
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 323
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 20
Localisation : Inside the TARDIS
MessageSujet: Re: Ooooh Helloo ! Mer 12 Avr - 2:07



Alors que ces autres lui finissaient leurs présentations, Ninth se sentait bête. Vraiment très bête. C’était une grande première pour le Doctor ! Quelque chose à noter dans les livres d’histoire et nul ne doute que si Missy l’apprenait, elle se ferait une joie d’écrire cela. Peut-être même en utilisant le sang de son bien-aimé en tant qu’encre, elle était si imprévisible et charmante. Bien entendu, l’homme se garda bien de le dire à qui que ce soit et se contenta d’observer ses incarnations avec une pointe de colère. Ils n’avaient donc rien dans le crâne pour agir de la sorte ? Néanmoins, le Neuvième était un peu dur avec eux. Il ne savait pas trop comment était à l’intérieur de leurs têtes mais il devait manquer des morceaux de mémoire. Tout du moins, ses homologues ne devaient pas comprendre les choses de la même façon que lui. Etant l’original, il avait tout intérêt à se montrer respectueux envers ses anciennes régénérations. Ninth n’avait pas encore compris comment cette séparation avait été possible. C’était même une malédiction… Revoir ces anciens visages, ce qu’il était avant chacune de ses morts. Non, ce n’était pas très bon pour le moral. Et pourtant, le brun était bien content de ne pas être seule pour cette mission. Même si la situation était étrange à quatre, il était heureux de ne pas voyager dans le silence complet. Bien entendu, l’alien rêvait toujours d’avoir quelqu’un de ce monde à ses côtés. Quelqu’un de gentil mais ferme et qui pouvait, disons le franchement, le faire se sentir plus intelligent. Ce n’était pas le cas de Missy malheureusement, et puis cette dernière n’allait surement pas accepter une telle invitation. Aussi, The Doctor garda cela pour lui également. Il voulait en apprendre plus sur la séparation de son âme, il voulait savoir si la prophétie n’était pas faussée à cause de cela… Mais pour le moment, l’homme avait autre chose à faire.

Sa grande amie était là, celle qui venait du même univers que lui. The Mistress était là. Comme lui, la femme avait décidé de se donner un titre plutôt que d’utiliser sa véritable identité. Cependant, comme elle ne le savait pour Doctor, il ne connaissait pas la raison pour Missy. Ils étaient semblables à ce niveau-là. Ninth se sentait bête donc. Quelque chose qui lui arracherait la gorge s’il avait à le dire à haute voix. En effet, ce personnage ne sombrait pas souvent dans la déroute, c’était même quelque chose de très rare avec son caractère. Mais cette femme n’était pas n’importe qui pour lui. Elle l’avait accompagné pendant des années, ils étaient si proches autrefois… Désormais, elle lui en voulait terriblement malgré son baiser des plus fougueux. Les représailles arrivaient, attendant simplement les pitoyables excuses du Doctor. Ce dernier se risqua finalement à ouvrir la bouche pour tenter d’expliquer les choses à Missy. Le brun fit signe à ses congénères de ne pas intervenir d’un geste de main et il se lança :

« Missy… Ce n’est pas ce que tu crois. Tu me parles d’abandon mais es-tu seulement au courant de ce que j’ai enduré en tant que Time Lord ? Tu te souviens du moment où j’ai disparu, comment pourrais-tu l’oublier après tout. Mais je me souviens également que tu n’étais pas là à mon retour. Tu m’esquivais. »

Il planta alors ses yeux pâles dans ceux tout aussi impressionnants de son interlocutrice en colère. Le visage du Neuvième était détendu en quelque sorte, il ne voulait pas paraitre sur ses gardes ou être en train de réprimander la dame.

« Ce n’est pas un reproche, je comprends ton comportement… Mais j’aimerai que tu saches tout ce qu’il m’est arrivé pendant que tu étais loin de moi. »

Et ainsi débuta le récit du Doctor. Il ne quittait pas Missy du regard et ses autres lui écoutaient avec attention, immobiles.

« J’étais piégé dans ce trou de ver, après avoir poursuivi des Ultra-Chimères. Je fus le seul d’ailleurs. J’ai vécu des jours horribles, n’ayant personne avec qui parler, trouvant à peine de quoi me nourrir… J’ai pensé à toi, Missy. J’imaginais ta peine. Mais j’imaginais aussi ton visage illuminé quand je reviendrais. Pourtant… »

L’homme se stoppa et son regard tomba alors sur le sol. Il prit un instant de réflexion avant de se tourner vers le TARDIS.

« Je suis revenu grâce à l’aide de nos Légendes. Ils nous ont apportés les machines temporelles, à nous les Time Lords, afin que nous puissions protéger notre monde. Mais c’était une illusion, je connaissais la vérité. Il y avait cette prophétie que j’ai apportée avec moi… J’étais devenu sans même le vouloir The Traveller, un être capable de voyager dans l’espace-temps. Et capable de changer de visage. »

Ses yeux firent un détour par ses régénérations avant de revenir se poser sur la Time Lady.

« J’avais ce fardeau à porter et tu n’étais plus là pour me voir. Alors j’ai continué mon chemin en solitaire. Je savais que notre monde était condamné, cela était dit dans la prophétie. J’ai pensé qu’en prenant moi aussi mes distances avec toi… J’ai pensé que cela serait plus simple au grand départ. Mais il y avait autre chose. Tu ne les reconnais pas, hum ? Et pourtant, tu les connais très bien. Ce n’est pas une blague Missy. C’est moi ! Regarde ! »

Ninth ouvrit alors grand les bras, le visage grave. Il aurait préféré que ce soit une blague, c’était certain. Il aurait préféré mourir avec les autres plutôt que d’avoir à supporter leurs morts. Il se tourna vers les trois autres qui étaient tout aussi sérieux.

« Mon pouvoir, Missy, était de me régénérer chaque fois que j’étais au bord de la mort. Les Légendes m’avaient prévenu mais je n’y ai pas cru. Et pourtant, j’avais cette maladie à cause du trou de ver. J’ai failli y passer. Mais je suis encore là. Mon corps à changer, ma voix et quelques-unes de mes habitudes. Je suis devenu l’homme que tu vois là-bas. »

Tenth fut pointé, ce dernier se permit de saluer légèrement la Time Lady, il n’avait plus ses lunettes sur le nez cette fois.

« Ensuite, j’ai passé des années à servir le monde que nous connaissions ! Avec notre technologie, nous pouvions résoudre certains points de l’Histoire pour la rendre meilleure. Avant notre fin programmée. Pendant que j’étais dans ce nouveau corps, j’ai été pris de regret. Je voulais sauver ce monde alors j’ai tenté de briser un point fixe du Temps. Je suis allé dans le passé pour tuer l’Homme au Pendule à sa naissance. Mais la machine s’est emballée, je n’avais pas le droit d’aller à cette époque. Je me suis écrasé et j’ai bien failli mourir dedans. Mais mon « don », appelles cela comme tu veux, m’a sauvé en quelque sorte. Je suis devenu un autre Time Lord. »

Cette fois, Eleventh fut au centre de l’attention. Lui aussi avait retiré son accessoire et il regardait le sol, comme s’il n’avait pas envie d’être là. Comme s’il voulait être l’homme qui oublie.

« Après cela, j’ai compris qu’il n’y avait rien à faire. Ce que j’ai fait Missy, c’est que j’ai essayé d’oublier mes fardeaux. J’ai vécu des années insouciantes et j’étais heureux. Je ne pensais pas à la prophétie, ni à toi, ni à tout ce qui pouvait m’affecter. Je ne voulais plus de lien. J’ai pensé que je pouvais alors entamer la guerre contre notre Ennemi. Mais je suis mort là-bas, enfin presque. Beaucoup de Time Lord sont morts, mais j’ai survécu. Je suis devenu la personne que tu vois. »

Le plus âgé redressa la tête lorsqu’on l’annonça et replaçant ses lunettes de soleil correctement. Il n’avait pas vraiment envie d’affronter les deux regards de glace.

« Ce nouveau corps que j’avais, il accusait mon âge mais c’était bien ainsi. Je savais que la Fin était proche et que j’allais devoir partir. J’ai donc attendu, combattant lorsque je le pouvais. J’ai perdu toute mon équipe Pokémon cette fois-là… Alors j’ai passé mes derniers instants à parcourir le passé et le futur proche pour me trouver de nouveaux alliés. Et lorsque la Fin sonna, je suis allé dans le TARDIS et j’ai fuis, comme tu le dis. J’ai été lâche, oui. Mais je ne pouvais pas laisser ce monde périr à cause de mes faiblesses. J’ai laissé tout ce que j’avais derrière moi, toi y compris, pour eux… Et maintenant je suis là, à la recherche de mes précieux Elus, oui. Ce n’est pas ce que tu voulais et je le comprends mais c’est ainsi. »

Le brun s’arrêta soudainement. Il arrivait à la partie qu’il ne comprenait pas dans son histoire.

« Quant à mes autres moi… Je ne sais pas vraiment ce qui est arrivé. J’étais dans le Vortex spatio-temporel et puis il y a eu cette secousse. A mon réveil, ils étaient là. J’étais là, avec moi-même. »

En signe de reddition, Ninth haussa les bras avant de les laisser tomber contre son corps sans retenue.

« Voilà Missy. Voilà pourquoi j’ai fuis. »

Doctor fixa la Time Lady avec détermination cette-fois. Elle avait voulu ces explications, elle les avait. Qu’allait-elle faire à présent ? Il était évident que l’homme disait la vérité. Leur monde n’était plus, ils ne pouvaient plus rentrer chez eux. Quelle meilleure preuve pouvait-elle avoir ? Aucune. Ninth ne comprenait même pas pourquoi la dame était-là. Bien entendu, il était heureux que The Mistress s’en soit sorti… Mais il n’avait aucune explication et cela le dérangeait.

_________________
♦ The Traveller ♦

Ninth = #003865 ;       Tenth = #b21a22 ;  
    Eleventh = #b481c6 ;     Twelfth = #93afaf

Recap comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Criminelle Solo
Inventaire: //
Equipe:
Criminel Solo
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Date d'inscription : 08/04/2017
MessageSujet: Re: Ooooh Helloo ! Mer 12 Avr - 15:21
Tout avait été déclaré dans ce monologue. Sa colère, sa frustration, un peu de son désespoir. Envoyé sans retenue en pleine tête au Doctor. Ce n'était certainement pas la meilleur des attitudes à adopter, mais c'était plus fort qu'elle. Au final, Missy ne le détestait pas, loin de là au contraire. Elle était tellement heureuse de le retrouver qu'elle faisait tout de travers sans que cela ne la choque. Et pourtant, lui avait été quelque peu choqué à ces paroles dures. Et cette émotion sur le visage de quelqu'un, sûrement pour la première fois de sa vie, ne lui faisait pas plaisir. Ce qui l'énervait encore plus et la poussait à en rajouter pour faire culpabiliser son ami.

Mais pourtant, celui-ci ne semblait pas lui en vouloir. La faute revenait autant à l'un et à l'autre, et la Time Lady le savait bien. Seulement elle voulait se voiler la face, tout cela parce qu'elle était égoïste, et pas autre chose. Tous les deux avaient eu leur part de responsabilité dans cet éloignement, sans vraiment l'avoir réellement voulu. Son ami avait manqué de mourir, mais son don d'Elu l'avait sauvé. La prophétie, les Légendaires, cela avait été si soudain et si inattendue. Et surtout, lui seul avait été choisi. La jalousie avait fini par reprendre le dessus, obligeant la femme violette à couper les ponts définitivement pour leur propre bien. Du moins c'est ce qu'elle avait cru. Dans ce moment, tous les deux avaient souffert sans pour autant l'avouer à l'autre. Missy repensait à tout cela pendant que le Doctor narrait sa version de l'histoire.

Les trois autres en arrières patientaient respectueusement. Après tout, ils n'avaient rien à voir dans cette histoire, ou presque. Car lorsque l'homme à la veste de cuir reprit la parole, il affirma clairement que ces entités étaient lui, et que lui était trois autres personnes à la fois. Il expliqua longuement pour chacun de ces êtres. Il détailla ses péripéties, ce qu'il avait vécu, ce qu'il avait pensé. Mais aussi ce qu'il avait regretté et ce qu'il avait fini par oublier. Passant de l'un à l'autre, The Doctor avait fait et enduré bon nombre de chose. Il les désigna un par un, leurs exploits, leurs idées, leurs échecs. Il raconta tout cela en détail, la voix empreinte d'une certaine émotion.

La dame écoutait attentivement chaque partie, s'imprégnant de chaque mot. Pourtant en apparence, elle faisait comme si cela l'ennuyait. Elle regardait parfois au ciel, se retournait son Pokemon, époussetait son vêtement, bâillait, reculait de quelques pas, pleins de petites distractions comme tel. La fureur qu'elle contenait depuis le début de la rencontre n'était pas encore redescendue. Mais cela ne l'empêchait pas de boire chaque parole, comme si cela pouvait être la dernière. La dernière partie, celle avec le vieil homme, avait particulièrement toucher la demoiselle, qui sentait petit à petit ses remparts s'effondrer au fur et à mesure de l'histoire.

Finalement, son ami finit par lâcher quelques mots à propos de l'existence des autres. Bien que sur ce point ce n'était pas très clair, car celui-ci ne savait pas vraiment le pourquoi du comment. Ils étaient juste apparus, ses 'lui' passés. Cela pouvait surprendre n'importe qui, mais le Doctor avait apparemment réussi à faire avec. C'était incroyable, inimaginable même. Missy n'y croyait pas. Du moins, elle aurait voulu ne pas y croire. Car elle savait pertinemment que ce que son ami venait de lui raconter était l'extrême vérité.

Quand il arrêta son récit, c'était enfin au tour de la seule femme d'agir. Là encore, plus facile à dire qu'à faire. La belle voulait se persuadé que tout cela ne soit qu'un odieux mensonge, cela lui donnerait alors une excuse pour son comportement passé. Elle n'aurait pas à se justifier, à se faire pardonner, tout irait bien ainsi. C'est elle qui aurait raison, et pas lui. Mais dans son coeur, cet affreux petit muscle, la Time Lady savait. Et le savoir façonne une nouvelle personne.

Missy eut un petit rire moqueur, cynique. Elle secouait doucement la tête, comme si elle tentait de repousser des pensées invasives. La criminelle prit alors la parole.

« … Je ne te crois pas. Tout ce que tu viens de dire, ce ne sont que des histoire Doctor. Pourtant je croyais que tu détestais les histoires, non ? Parce qu'elles ont une fin. Dès que tu auras trouvé tes fichus Elus, ce sera fini. On recommencera comme avant, à s'éviter comme la peste. C'est bien-là la fameuse histoire des deux survivants de Sinnoh ? C'est bien cela que tu veux ? Je… Je... »

Sa voix était montée en intensité jusqu'à la toute fin. The Mistress ne pouvait plus se contenir, alors elle avança tout droit en direction de l'homme, d'un pas rapide et décidé. Mais alors que tout le monde s'attendait à la voir le frapper, il n'en fit rien.

A la place, la Time Lady enlaça doucement son ami. C'était une réaction très surprenante et imprévisible de sa part, mais là tout de suite, la pauvre en avait terriblement besoin. Tout comme elle avait besoin que le Docteur accepte son pardon et l'aide. Missy n'avait jamais voulu causer tant de soucis, et cet instant qu'elle s'en rendit compte. Une larme solitaire dévala le long de sa joue droite, alors que le câlin touchait à sa fin. Avant de partir, elle murmura ces mots :

« … Je suis heureuse de t'avoir enfin retrouvé. »

The Mistress s'écarta ensuite proprement de l'autre, balayant l'eau salé d'un revers de main. Puis, secouant vigoureusement la tête, toute souriante, la dame parla à nouveau, d'une voix plus énergique et fofolle cette fois-ci.

« Bon, maintenant que ce charmant moment touche à sa fin, que dirais-tu que je fasse plus ample connaissance avec ces charmants jeunes hommes ? Lui particulièrement -elle pointa le plus vieux- me semble pas mal conservé pour son âge ! »

Elle termina avec un clin d'oeil charmeur vers le pauvre homme qui n'avait rien demandé à personne. C'était déroutant comme retournement de situation, mais ainsi était Missy : Déroutante et plein de surprise, tout comme The Doctor !

_________________
The Mistress behaves in #9700CC
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: The Traveller
Inventaire: TARDIS + Tournevis Sonique
Equipe:
The Traveller
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 323
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 20
Localisation : Inside the TARDIS
MessageSujet: Re: Ooooh Helloo ! Mer 3 Mai - 14:51



Le silence était pesant à la fin du long discours de Ninth. Celui-ci était focalisé sur Missy, guettant la moindre de ses réactions. La femme qui était auparavant si agitée était désormais plus calme, comme si elle venait de comprendre tout un tas de chose. Comme si elle savait que c’était la pure vérité mais que son esprit refusait d’y croire ou de l’admettre. Pourtant, The Doctor avait été on ne peut plus clair… Leur monde parallèle n’existait plus, c’était terminé pour eux et pour toutes leurs connaissances. Il n’y avait pas de retour en arrière possible, ni dans le passé, ni dans le futur.  C’était un comble bien sûr, pour des Time Lords comme ces deux-là. Ils avaient côtoyé le Temps avec bienveillance ou arrogance, et désormais, ils étaient coincés comme des Rattata dans une époque à laquelle ils n’appartenaient même pas. L’homme se demandait toujours dans ses quatre cerveaux comment Missy pouvait être là, comment elle avait fait pour fuir au bon moment surtout. Avec une machine spatio-temporelle, la dame n’aurait eu aucun mal à fuir comme l’avait fait son homologue masculin. Mais… La vraie question était la suivante : comment avait-elle su ? Cependant, la principale intéressée ne semblait pas en savoir beaucoup plus là-dessus et Doctor savait qu’il n’allait pas avoir de réponse. Il plaça donc cet exploit sur le compte du hasard, de la chance insolente. Mais quelle chance ! Grâce à elle, ils étaient là, ensemble de nouveau. Il ne tenait qu’à The Mistress d’accepter son ancien ami.

Finalement, la Time Lady se décida à répondre. D’abord avec un petit rire qui ne présageait rien de bon, puis avec des paroles qui expliquaient son état d’esprit. La dame ne croyait rien de tout cela, ou faisait semblant apparemment. Elle ne pouvait pas admettre et assumer son comportement déplacé d’il y a quelques minutes. Mais plus que cela, Missy avait du mal à avaler le fait que son précieux Doctor ne l’ai jamais réellement abandonné. C’était des malentendus qui avaient fini par séparer les deux extraterrestres, rien de plus. Du moins du côté de l’homme. Néanmoins, la Time Lady disait aussi des choses fausses dans son jugement. Jamais l’Elu n’avait parlé de se séparer d’elle à nouveau. Il avait une mission de grande importance, certes, mais celle-ci ne pouvait pas lui prendre sa nouvelle vie. Ses nouvelles vies. Après cela, la dame avança avec détermination vers son ancien ami. Alors que The Doctor s’attendait à recevoir une correction plus ou moins méritée, rien ne se passa de cette façon. The Mistress l’entoura de ses bras et ils échangèrent un moment doux et agréable. Ninth lui rendit son étreinte et attendit que la dame se retire d’elle-même. En second plan, ses trois autres personnes attendaient respectueusement, en silence. La plus âgée des incarnations semblaient quelque peu gênée par le fait que ce soit le premier du nom qui avait expliqué tout cela. C’était lui le « véritable » Doctor. Alors ce n’était surement pas de la jalousie envers lui-même… Mais rien n’était sûr.

Mais revenons-en à Missy. Cette dernière avait laissé l’homme aux yeux bleus pour murmurer une phrase que les quatre personnages avaient attendue depuis le début. Des retrouvailles enfin heureuses. The Doctor était lui aussi heureux d’avoir retrouvé son amie Time Lady. Il ne pouvait pas lui en vouloir, ses paroles dures étaient déjà pardonnées. Puis la malicieuse dame changea de sujet sur un ton un peu plus joyeux. Elle proposait de faire connaissance avec les autres incarnations, débordante d’énergie. Ninth n’y voyait aucun inconvénient bien sûr mais ce n’était peut-être pas le cas pour ses autres lui. S’ils partageaient leurs pensées, ils avaient tout de même des personnalités bien différentes. Twelfth semblait particulièrement gêné, lui qui n’était pas très à l’aise avec les contacts, il espérait que Missy sache se tenir avec lui. Pourtant, elle semblait très intéressée par lui, sans que les Doctor ne sachent pourquoi. Mais dans un sens, ce n’était peut-être pas si étrange. Twelfth était le vrai Doctor mais aussi le plus âgé physiquement parlant. Il correspondait mieux à la Time Lady, bien que l’âge ne fût jamais une barrière à l’attirance et pour ce genre de chose.

Ninth était amusé par la situation et il avait également hâte de passer à autre chose, de retrouver des liens avec son amie d’un autre monde. Il invita donc Missy à faire connaissance :

« Fantastic ! Tu vas voir, nous sommes bien différents les uns des autres, mais je t’assure que j’ai un jour été ces hommes-là. Enfin, c’est plus ambigu pour Twelfth, tu l’auras compris. C’est lui le « vrai », c’est de lui que je viens et qu’ils viennent (il pointa les deux plus jeunes). Mais bon ! Nous restons tous The Doctor alors cela ne sera pas si étrange ! »

Emporté par un enthousiasme soudain, le brun foncé attrapa l’une des mains de The Mistress et la dirigea vers ses autres lui. Il laissa la dame devant les trois cocos et alla passer une tête à l’intérieur du TARDIS. Ninth sembla ensuite appeler quelque chose et un peu après, de la machine bleue, sortit un petit Pokémon étrange et rigolo. C’était Who, leur Zarbi ?. Le Psy alla se poster auprès des trois autres hommes un instant alors que ces derniers l’observaient avec amusement. La créature noire lévitant se plaça d’abord au-dessus de la tête d’Eleventh, puis celle de Tenth pour finir par celle du plus vieux. La situation était assez comique car la forme particulière du Zarbi donnait l’impression que les Doctor se posaient des questions, un peu comme dans les cartoons. Who passa ensuite à autre chose en voyant le Pokémon Soleil de la Time Lady. C’était bien plus intéressant ! Il alla donc à la rencontre de son possible nouvel ami, laissant les humains ensemble. Ninth les rejoignit à son tour, un grand sourire sur le visage. Ce fut ensuite Eleventh qui lança la conversation avec Missy.

« Bon pour faire simple, nous nous sommes donné des surnoms par que Doctor pour quatre personnes… C’était déjà assez vague de base ! » il éclata de rire avant de se reprendre.

« Donc je suis Eleventh. Oui, nous avons des noms de chiffre… Va savoir pourquoi j’ai hérité du nom le plus long et pourquoi nous avons commencé par le numéro neuf… Oh, les bâtons de poisson et de la crème anglaise, tu devrais essayer parce que c’est vraiment bon. Oh aussi, bow ties are cool. Et aussi-» il fut coupé par Tenth.

« OK Eleventh, on a compris. Bon, moi c’est Tenth ! Je suis clairement le moins bizarre des quatre ! J’ai pas vraiment compris pourquoi je ne suis pas le leader du groupe mais c’est pas grave, car on n’en fait chacun qu’à notre tête. »

Sentant son tour venir, Twelfth s’éclaircit la gorge avant de poser son regard perçant sur Missy. Une fois que le jeune châtain avait fini sa tirade, ce fut au dernier des Doctor de prendre la parole.

« Et donc je suis Twelfth… C’est moi qui devrais te connaitre le mieux, qui devrait me souvenir de tout. Pourtant, ce n’est pas le cas. Ahah, on dirait bien que ma mémoire est aussi vielle que ce corps. Bref, je suis le vrai Doctor, si l’on doit nous définir ainsi. Si mes incarnations du passé venaient à disparaitre, je serais donc le seul restant. Normalement. Je ne sais pas pourquoi je me suis divisé, ni même pourquoi c’est Ninth qui se souvient de tout… Encore que, c’est la partie de mon être qui a tout vu, donc cela fait sens. Mais oublie ce que je viens de dire, car ma division n’a pas de sens à la base. Voilà, Missy. »

Pensant que la Time Lady devait être satisfaire à présent, le plus vieux aux cheveux grisonnants s’arrêta dans ses explications et attendit que son amie réagisse face à tout cela. Néanmoins, il y avait une question qui n’arrêtait pas de résonner dans la tête des quatre personnages. The Mistress pouvait-elle être une Elue sans le savoir ? Il fallait qu’ils vérifient cela après.

_________________
♦ The Traveller ♦

Ninth = #003865 ;       Tenth = #b21a22 ;  
    Eleventh = #b481c6 ;     Twelfth = #93afaf

Recap comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Criminelle Solo
Inventaire: //
Equipe:
Criminel Solo
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Date d'inscription : 08/04/2017
MessageSujet: Re: Ooooh Helloo ! Mer 5 Juil - 22:27
La tension avait finit par retomber sur le groupe de cinq personnes, enfin deux plutôt, non, argh ! Tout ceci n'avait aucun sens, et pourtant ! C'était bien là la pure vérité, l'incroyable réalité ! Le cerveau de Missy avait eu du mal à assimiler l'information, et en ce moment encore, elle entendait la petite voix de la raison qui lui murmurait que cela n'était pas possible, c'est un rêve. La Dame fit rapidement taire ce couinement plaintif d'un mouvement de tête. Après tout quand on y repensait, se séparer en quatre personnes distinctes n'était pas plus saugrenu que de voyager à travers le temps et l'espace… n'est-ce pas ?

Le plus important était le fait qu'elle avait retrouvé son ami. Elle était enfin à ses côtés, et cela la réconfortait, même si elle ne l'aurait avoué pour rien au monde devant ces messieurs. Franchement, cette discussion avait enlevé un poids du coeur de la seule femme, ce qui l'avait surprise. Après tout ce temps, elle pensait ses blessures irréparables. Le trou qu'avait causé l'absence de Doctor dans son coeur n'avait cessé grandir et grandir, jour après jour. Seule et perdue, la Time Lady avait appris à le combler avec de la haine, du remord, du désespoir. Ce que n'aurait jamais voulu son confrère. Ce qu'elle n'avait pas voulu non plus.

Mais le mal avait été fait. Malheureusement, aucun des deux n'avait la capacité de rejoindre le passé pour changer ce triste événement. Alors, il fallait vivre avec et continuer d'avancer, en tentant pourquoi pas de réparer cette erreur. Ce qui venait d'arriver, pour le plus grand bonheur de tous. Ce que Missy avait tellement attendu et redouté à la fois, ce qu'elle avait tant espéré et craint en même tant. Cela venait tout juste de se produire, à l'instant même où ils se sont réconciliés dans cette étreinte. La femme violette se sentait moins coupable à présent, tout comme elle se sentait moins énervée. Bien sûr, personne ne pourrait vraiment oublier toute la triste histoire. Mais au moins, l'issue était heureuse. Happy Ending. How disgusting.

Missy se mit à rire. Ses émotions devaient vraiment la chambouler à un point où elle arrivait même à être heureuse dans cette fin des plus guimauves et tendres. Ce n'était pas son comportement habituel, mais well, ce n'était pas une situation habituelle. Mais en se rendant compte à quel point la joie et le soulagement pouvait se lire sur son visage, The Mistress changea totalement de sujet et de manière. Détourner l'attention. La Lady ne pensait pas que Ninth tomberait dans le panneau, mais au moins elle avait essayé. L'instant touchant s'était fini lorsque le doux contact s'était rompu. A présent, elle redevenait la bonne vieille Missy d'autrefois.

Partant sur quelque chose de beaucoup plus léger, et surtout d'actualité, la belle demanda à ce que l'homme en veste de cuir lui présente ses companions. Si cette idée lui était subitement venue à l'esprit, c'était bien pour une raison particulière, bien que c'était aussi pour détendre l'atmosphère. A vrai dire, Missy semblait attirée inéluctablement par un de ces figurants en arrière-plan. Ninth restera toujours dans son coeur, ça il n'y avait aucun doute à ce sujet. Mais bizarrement, il n'intéressait plus tellement la Time Lady. Autrefois, elle l'avait réellement aimé. Mais dès que ses yeux limpides s'étaient posés sur ceux aussi glacés que les siens, sur ceux du plus vieux de la bande, ça avait été un peu comme un déclic.

Bref, le Time Lord avait souri face à la proposition, et sans tarder, il avait attrapé sa partenaire par le bras pour l'amener en face des trois exclus de la société. Missy tenta de rester plutôt neutre, mais plusieurs fois son regard glissa de l'un à l'autre, et lorsque le Doctor retourna dans son TARDIS, la personne la plus mauve et violette du monde fixa ses mouvements avec attention. Il revint peu de temps après, avec un Pokémon. C'était un Zarbi, mais pas n'importe quel Zarbi. Le ? lévita au-dessus de chaque homme, et la Reine du Mal ne put s'empêcher de lâcher un sourire. C'était vraiment comique, et c'est alors que la grande dame réalisa à quel point ils avaient tous les trois l'air encore plus stupide de près que de loin, ce qui agrandit encore plus sa bouche incurvée.

Ce fut celui au nœud papillon qui commença en premier. Il disait s'appeler Eleventh et déblatéra des inepties sans nom, ce qui agaça son interlocutrice, bien qu'elle n'en fit pas la remarque ni même la moue. Clairement, elle pouvait déjà dire que ce gars-là était celui qu'elle préférait le moins. Mais well, tout le monde ne peut pas plaire à tout le monde, même quand il s'agit d'un clone du Doctor.

D'ailleurs, Missy ne devait pas être la seule à être ennuyée, puisque le voisin du bow tie le coupa net. Lui, c'était Tenth. Plutôt handsome, et en plus il ne s'attardait pas sur des futilités, pas comme son prédécesseur. Mais bon, on ne pouvait pas dire qu'il regorgeait de charisme. En fait, il avait l'air aussi enfantin -ou presque- que Bow Tie Man. Tenth était peut-être moins excité du ciboulot, mais la Lady ne lui faisait pas confiance tout de même.

Puis vint enfin le tour du dernier. Twelfth. Missy répéta ce nom au moins une centaine de fois pendant qu'il parlait. D'ailleurs, la seule fille du groupe faisait semblant de ne pas l'écouter, comme si son speech l'ennuyait au plus au point. Regarder à droite et à gauche, faire un sourire un Ninth, se retourner pour voir les deux Pokémon s'amuser ensemble, ce n'était qu'une petite partie de ses diversions.

Puis finalement, vint un moment ou le vieillard se tut dans ses explications. C'était donc au tour de The Mistress d'agir. Pourtant, qu'est-ce qu'elle pouvait bien dire ou faire ? Certainement pas se présenter aux trois cocos, ça c'était hors de question ! Plus sérieusement, si elle avait bien compris le caractère de chacun, maintenant il fallait passer à autre chose. En remontant plus antérieurement dans la conversation, la criminelle se souvenait d'avoir parlé de cette histoire d'Elus. Et maintenant que le conflit était réglé, eh bien la dame avait bien envie d'en apprendre un peu plus. Qui sait, peut-être était-elle une Elue elle aussi ?

« Dites-moi, maintenant que le moment Bisounours et les présentations sont terminés, on peut peut-être passer aux choses sérieuses. Comme, je sais pas moi, chercher vos précieux Elus ? » Missy affichait un léger sourire, mais nul ne pouvait dire si c'était dû à du bonheur ou de l'agacement.

« Et qui sait, » La Time Lady s'approcha de Twelfth et passa derrière lui. Elle lui prit lentement et doucement le bras gauche de ses deux mains, comme si sa comparse ne voulait pas qu'il s'écarte. La dame violette le fixa alors droit dans les yeux, à mi-chemin entre un sourire et une grimace. Ce qu'elle pouvait s'amuser en cet instant, mais elle devait continuer de parler.

« Peut-être que je suis moi-même une Elue ? D'ailleurs, ça marche comment pour déterminer quelle personne est plus importante que tout le reste ? » La question n'était pas très subtile, et la réflexion de supériorité allait sûrement jeter un vent sur les garçons. Après tout, Ninth n'aimait pas favoriser quelqu'un plus qu'un autre, les guignols devaient être aussi du même avis. Et c'était exactement pourquoi la femme mauvaise avait tourné sa phrase de cette manière. Cette fois-ci, c'était vraiment un sourire méchant et rien d'autre.

Et puis, sans attendre une quelconque réponse, Missy relâcha le pauvre Doctor et claqua des mains. Elle se dirigea rapidement vers Ninth, mais passa devant lui sans prêter attention. En fait, la malicieuse dame s'arrêta sur le seuil du TARDIS, prête à bondir à l'intérieur, avec ou sans l'accord de son ami. Puis, la manipulatrice poussa un sifflement dans le but de rapatrier son Solaroc à ses côtés. Puis avec un superbe wink à l'attention des duplicatas de l'homme en veste de cuir, Missy posa une dernière question avant de pénétrer dans la cabine.

« So, shall we ? »

_________________
The Mistress behaves in #9700CC
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: The Traveller
Inventaire: TARDIS + Tournevis Sonique
Equipe:
The Traveller
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 323
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 20
Localisation : Inside the TARDIS
MessageSujet: Re: Ooooh Helloo ! Sam 16 Sep - 19:34



Doctor attendait, tous ses lui attendaient. La tension était encore palpable, même après tout ce qui venait de se passer. Une retrouvaille aussi inattendue prenait du temps pour être assimiler, c’était tout à fait classique et naturel. Pourtant, les deux Time Lords n’allaient pas en rester là, surtout pas Missy. L’homme savait bien que sa comparse avait surement de la suite dans les idées. Elle avait vieilli, tout comme lui, mais son esprit était toujours aussi vif et aiguisé que celui d’un Alakazam, The Traveller en était certain. Et puis justement, The Mistress se décida à reprendre la parole, alors qu’elle semblait quelque peu décontenancée juste avant.

Elle entama la conversation sur un sujet ardu : les Elus. Oh oui, Doctor reconnaissait bien là celle qu’il avait aimée. Sa fourberie, son intelligence et sa curiosité étaient égales à elles-mêmes. Missy voulait en savoir plus sur eux car elle pouvait certainement y tirer un avantage. Peut-être, après tout, qu’elle était un de ces Elus… Cela lui donnerait beaucoup de satisfaction, le quatuor en était convaincu. Pourtant, aucun ne se décida à dire quoi que ce soit, ayant trop peur de la réaction de la femme du temps. De toute façon, tout s’enchaîna rapidement. La Time Lady chuchota quelque chose et elle se déplaça derrière le plus âgé avant de lui attraper le bras. Comme si elle ne voulait pas qu’il s’échappe, comme si il lui appartenait. Elle plongea ensuite ses yeux bleus magnifiques dans les orbes gris de son ami d’antan et savoura l’instant. De son côté, Twelfth n’était pas rassuré. Il connaissait bien trop Missy pour l’être. Et dans le fond, les trois autres Doctors restaient silencieux.

La dame continua ensuite son speech pour en venir au vif du sujet. Etait-elle une Elue, et comment faire pour le savoir. Très bonne question. Mais Doctor connaissait déjà la réponse, sans toutefois être capable de lui dire de façon directe. Mais il fallait déjà passer à autre chose, comme d’habitude, la tempête Missy ne s’arrêtait jamais bien longtemps au même endroit. Elle lâcha le bras de Doctor qui se précipita à le ramener contre lui, comme si la femme venait de lui injecter du poison dans les veines. Il observa ensuite la Time Lady qui passa devant un Ninth impassible. Elle l’était tout autant. The Mistress ne s’arrêta pas et continua son chemin jusqu’au TARDIS. La voilà qui était prête à embarquer ! Missy ramena son Pokémon Soleil à ses côtés, fit un clin d’œil très suggestif, puis elle proposa à tout le monde d’embarquer. Ninth lui adressa un regard noir mais Tenth de son côté semblait plutôt amusé par la situation. Eleventh se chargea de récupérer le petit Zarbi et attendit l’accord ou le désaccord de ses autres cerveaux.

L’homme aux cheveux gris soupira. La Time Lady était toujours aussi venimeuse qu’avant. Il fit un grand geste avec ses bras, éprouvant son désaccord mais aussi sa capitulation.

« Fine. Tu connais le chemin. » Se contenta de dire Twelfth.

La femme brune devait être ravie à présent, elle avait ce qu’elle voulait. Enfin, pas tout à fait. Missy ne savait pas encore si elle faisait partie de la prophétie ou non. Et aucun des quatre n’avait l’intention d’en parler tant que ce fut possible. Ils attendaient donc que la dame s’engouffre dans la machine temporelle, tout en lui adressant des regards lourds de sens.

_________________
♦ The Traveller ♦

Ninth = #003865 ;       Tenth = #b21a22 ;  
    Eleventh = #b481c6 ;     Twelfth = #93afaf

Recap comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ooooh Helloo !
Revenir en haut Aller en bas
Ooooh Helloo !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ADRIEL ► Ooooh ! Il a les yeux de son papa ! Chéri, enlève les lui de la bouche...
» Ooooh un mignon petit chaton !! (PV Estelle Tsuky)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon OveRevolution :: Lieux RP: Arc-En-Polis :: Zone Résidentielle-
Sauter vers: