Pokémon OveRevolution
Bienvenue sur le forum d'ORE ! Forum RPG basé sur l'univers de Pokémon qui se veut très permissif. Shiny, couleurs anormales, Fakemon... On peut jouer des Pokémon, des légendaires ou des humains !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Des nouveautés sont à prévoir, restez connectés ! De plus, un recensement a lieu en ce moment-même. C'est le moment d'actualiser vos comptes !

I would hurt a fly ft. Alucard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Lieux RP: Arc-En-Polis :: Zone Résidentielle
avatar

Identité
Rang: Criminelle solo
Inventaire: ///
Equipe:
Criminel Solo
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 45
Date d'inscription : 04/11/2016
MessageSujet: I would hurt a fly ft. Alucard Sam 1 Avr - 19:34
I would hurt a fly

ft.

Le soleil commençait toujours à flirter avec l'horizon quand 500 prêta enfin attention à l'heure. Il était bien rare qu'elle laisse ses volets ouverts, préférant travailler dans les ténèbres de son appartement exigu, mais PRX-C s'était plainte si bruyamment de cette mauvaise habitude qu'elle avait finir par céder. N'importe-quoi pour que sa Symbios ne cesse de se comporter comme une mère poule avec elle. Elle ne méritait clairement pas d'aussi bonnes intentions.  

La brune fronça les sourcils et cessa de taper sur son clavier, se laissant basculer en arrière pour étirer longuement son dos dans un soupir de fatigue. Rester assise toute la journée ne la rendait pas excessivement souple, c'est limite si elle n'avait pas l'impression de se tasser progressivement. Peut-être qu'elle aurait des problèmes de dos et de vu avant l'âge, à ce rythme-là. Mais ce n'est pas comme si la hacker s'était jamais imaginé vivre vieille. Elle manqua de trébucher en se levant de sa chaise de bureau, ayant des fourmis dans les jambes, et tituba jusqu'à la cuisine avec une infinie lenteur pour voir s'il lui restait quelque-chose dans le réfrigérateur.

Quelque-chose d'autre que des restes de bouffe à emporter.
Haha, c'était trop demander.

La brune lâcha un grognement de désespoir et finit par se résigner à des pâtes froides, un soda à moitié entamé et un yaourt ayant sans doute passé sa date de péremption. Parce qu'il datait de la dernière fois qu'elle avait fait les courses, et impossible de se souvenir si c'était cette semaine ou le mois dernier.

Ne ressentant aucune honte par rapport à ses habitudes catastrophiques, 500 commença à mâchouiller ses pâtes tout en retournant vers le salon à la recherche de vêtements pour sortir. Parce qu'il avait beau ne pas faire trop froid, elle ne mettrait pas le nez dehors en short et débardeur de pyjama. Enfin.. pas pour rencontrer un contact, en tout cas. Pour aller taper sur les nerfs de Riddle, c'était une autre histoire.

« 01, t'as pas vu ma veste ? » geignit-elle à travers l'appartement, sachant pertinemment que son Porygon-Z l'entendrait

La façon dont son Pokémon à moitié glitché se repérait dans cet appartement était franchement impressionnante. Pas que l'endroit soit immense, mais il s'en sortait mieux qu'elle. Il lui apporta une veste noire qu'elle aurait mis 10 minutes à trouver en à peine quelques secondes, et la jeune femme lui adressa un sourire reconnaissant avant d'aller enfiler un jean. Il faudrait qu'elle soit au moins présentable ce soir.

Oh, elle n'avait pas de rendez-vous, mais presque.

Un quart d'heure plus tard, la kalosienne arpentait une ruelle mal éclairée d'Arc-en-Polis, ses baskets produisant un bruit très léger sur l'asphalte. Son regard brun-doré alternait entre le chemin emprunté et l'écran bleuté de son portable. Voilà bien 5 minutes que son contact ne lui répondait plus, après lui avoir indiqué qu'il était bien au point de rendez-vous, soit une ou deux rues plus loin. La hacker se mordit l'intérieur de la lèvre, nerveuse: elle avait certes d'autres moyens de se procurer ces infos, mais Copper avait toujours été un bon contact. Précis dans ses infos et généralement à l'heure.

Pas comme elle, quoi.

500 accéléra le pas en dépassant un lampadaire qui étirait son ombre de façon inquiétante, ignorant le grondement mécontent de son Zoroark qui aurait préféré prendre son temps. Lithium était à deux pas derrière elle, se maintenant dans les ombres autant que possible surveillant les alentours de ses eux bleu glacé. Il était le Pokémon qu'elle emmenait le plus souvent lorsqu'il s'agissait de sortir à vrai dire. Passablement agressif mais surtout plutôt efficace lorsqu'il s'agissait combattre comme de se camoufler, le monstre était simplement son choix le plus stratégique.

« .. Hey, ça va ? » demanda-t-elle en kalosien lorsqu'il s'arrêta brusquement

Oreilles pointées en avant et posture ramassée, le Zoroark humait l'air en fronçant le museau, visiblement méfiant. Il devait avoir repéré une odeur qu'elle ne distinguait pas, aussi la dresseuse progressa-t-elle prudemment à côté de son monstre, bien qu'elle ne sache pas trop ce qu'il craignait. Du moins pas jusqu'à marcher dans une flaque plus collante qu'elle ne devrait l'être. C'est avec une moue dégoûtée qu'elle geignit 'j'espère que ce n'est pas un chewing-gum' avant qu'une odeur âcre ne la prenne à la gorge.

« Bordel.., marmonna-t-elle, Copper, c'est toi qui pues comme ça ? » plaisanta la hacker en continuant d'avancer

Elle tenta de marcher hors de la flaque mais il y en avait partout, aussi finit-elle par se résigner à nettoyer ses chaussures en rentrant. Lith avait à présent plaqué ses oreilles contre son crâne, un grondement d'avertissement montant dans sa gorge. Il foudroyait les ténèbres du regard, et elle ne savait pas ce qui le mettait aussi mal à l'aise, mais un mélange d'appréhension et d'excitation commençait à monter. L'adrénaline lui disait de fuir autant que de continuer.

Mais elle n'avait jamais été une fille prudente.

Lorsque son Pokémon s'arrêta net et se pencha sur une forme étalée à terre, cependant, elle commença à se demander pourquoi elle était venue. Passant son téléphone ne mode lampe torche, 500 eu un mouvement de recul en tombant sur un corps inanimé. Enfin, ce qu'il en restait. La chair était si cruellement mutilée qu'elle aurait sans doute peiné à reconnaitre Copper s'il n'avait pas porté son habituelle veste en cuir un peu élimée. Lacérée, désormais. Ses yeux couleur miel ne regardaient nulle-part et du sang coagulé massait ses cheveux bruns en de disgracieux amas.

Eh bien, elle ne s'était pas attendue à ce que l'odeur vienne réellement de Copper.

Un sourire un peu malsain étira les lèvres de la jeune femme tandis qu'elle s'accroupissait à la hauteur de son informateur. Inutile de prendre son pouls, à ce stade, et elle devrait certainement appeler les flics mais.. haha, pas besoin de leur donner une raison de plus de l'arrêter. Au lieu de ça, elle examina scrupuleusement les coupures, se demandant comment il avait pu en arriver là. Et surtout qui avait pu l'éliminer, la privant d'une source d'informations capitale. Son visage se mût en une grimace mécontente lorsque Lith se mit à grogner à nouveau, hérissant sa fourrure pour paraitre plus imposant.

«   Laisse-moi deviner.. c'est ton oeuvre d'art ? » demanda-t-elle en relevant la tête

A vrai dire elle ne voyait encore personne, mais un frisson désagréable courut dans son dos. Méfiante, la hacker descendit lentement une main vers la poche contentant un cran d'arrêt dont elle se séparait rarement. A l'origine il était destiné à Copper, au cas où il aie besoin de quelques menaces pour lui donner des informations mais maintenant c'était une autre histoire.

«  Mec, t'es pas cool, tu sais, soupira la kalosienne, J'avais besoin de lui, je trouve mes infos où maintenant ? T'aurais au moins pu attendre que je lui parle.. » de plaignit-elle, prenant cette situation avec tout le sérieux du monde

Cette soirée avait fort mal commencé de toutes façons, autant continuer sur cette voie. Se redressant, elle posa une main sur l'épaule de son Zoroark, lui indiquant de rester près d'elle tout en surveillant les alentours des yeux.


_________________
500 ways to lie
© .bizzle
500 fakes it in palevioletred
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 38
Date d'inscription : 07/01/2017
Age : 22
MessageSujet: Re: I would hurt a fly ft. Alucard Sam 1 Avr - 22:10
Ah, l’air de cette ville avait un petit quelque chose de plaisant en cette soirée, le moment idéal pour une sortie baignée par la magnifique lune, Alucard avait décidé d’enfiler son costume rouge habituel, song long manteau pour y ranger ses 2 fidèles pistolets qu’il laissa chez lui pour une fois et les Pokéballs de son escouade, qui pour ce soir allaient travailler un peu. Après quelques minutes de trajet, le mercenaire s’était installé le plus confortablement qu’il le pouvait sur un palier, et laissa sortir ses Pokémons. Sa cible était sur le point d’arriver et Alucard devait donner les indications pour l’équipe, il laissa sortir quelques mots, discrets, mais suffisamment fort pour que son équipe seulement n’entende :

« Voici les consignes, Inferno, Maly, vous surveillerez les alentours et plus précisément les coins des 2 immeubles autours de nous, Claw, tu te placeras légèrement au-dessus pour voir la scène, Coffin, inutile de te dire ta mission, je pense que tu sais déjà ce que tu dois faire, et toi Fang, l’ordre sera simple, clair, concis, Search and Destroy, je répète Search and Destroy. D’ailleurs voici ta cible… »

L’homme arrivait et semblait agité, il regardait souvent son téléphone, comme s’il attendait quelqu’un, Fang attendit d’avoir l’autorisation de son dresseur pour se lancer, approbation qu’il reçut quelques secondes après l’arrivée de l’homme. Fang lacéra à de multiples occasions sa cible ne lui laissant aucune chance et surtout le faisant de manière discrète, rapide, et surtout efficace. Puis un léger détail fit tiquer Alucard, le téléphone était tombé de la main de sa cible, et il venait juste de s’allumer, surement un message, le mercenaire envoya donc rapidement Claw pour le récupérer et lui amener. Un message était affiché et venait d’un certain « Contact », lui disant qu’elle arrivait. Et peu de temps après Une jeune femme, accompagnée d’un Zoroark arriva et marcha dans la flaque de sang formée par le corps de sa cible. Cette dernière ne semblait pas choquée de voir le cadavre de ce Copper, et semblait même savoir qu’Alucard était dans les parages, cela devait surement être dû au flair de son Pokémon ténèbres.

Après une longue plainte, la jeune frustrée de ne pas avoir eu les infos de son contact semblait poser la main sur l’épaule de son Pokémon, comme si elle cherchait à se protéger. En ce point elle semblait ressembler à Alucard, qui de toute son élégance, approcha seul, Fang voletant au-dessus de lui, inquiet pour son maître. Maly et Inferno semblaient s’être rapprochés un peu pour agir en cas de besoin et Coffin, pestait de ne pas pouvoir défendre son dresseur. C’est alors qu’il répondit enfin aux plaintes de la jeune femme :

« Bien le bonsoir à vous, comme vous l’avez si bien deviné cet œuvre d’art est la mienne où plus précisément celle de mon précieux Fang, qui n’attend qu’un geste de ma part pour vous dévorer la main que vous cachez, alors je vous en prie sortez la main de votre veste, et lâchez l’arme que vous tenez. Nous sommes civilisés voyons, et les informations que ma cible possédait n’étaient pas d’un grand intérêt, mais à qui ai-je à faire ? »


Pour prouver qu’il ne bluffe pas Alu fit rapidement signe à Fang qui plongea juste au-dessus de la main de cette dernière puis tendit une main afin de saluer amicalement la jeune femme qui lui faisait face, et attendait de voir ce qu’elle avait à répondre dans un premier temps, et dans un second voir si son équipe devait agir ou non...

_________________
Aucun d'entre nous ne pourrait reculer devant un ennemi. Approche alors ... Judas Priest !





Alucard vous sirote en #850606
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Criminelle solo
Inventaire: ///
Equipe:
Criminel Solo
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 45
Date d'inscription : 04/11/2016
MessageSujet: Re: I would hurt a fly ft. Alucard Dim 2 Avr - 15:50
I would hurt a fly

ft.

Plus elle scrutait les ténèbres, plus elle mesurait l'étendue de la merde dans laquelle elle s'était mise. Parce qu'il y avait assurément ses empreintes de pas dans cette flaque, maintenant, et lorsque les flics les trouveraient ça la rendrait suspecte. Déjà qu'ils en avaient après elle pour usurpation d'identité, vol, chantage, arnaque et violation de nombreuses lois sur la vie privée en ligne, la hacker n'avait pas terriblement envie d'ajouter 'meurtre' sur sa liste. Surtout qu'à tous les coups elle était la dernière personne avec qui Copper avait échangé des messages avant d'être réduit à une masse de chair sanguinolente.. Au pire, elle pouvait effacer l'historique de son portable. Et jeter ses chaussures.

Dommage, elles étaient plutôt neuves.

Lorsque les pas se rapprochèrent elle s'intéressa en premier à la masse qui voletait au dessus de la silhouette humaine, se détachant sur le ciel nocturne. Les menaces aériennes n'étaient pas exactement le domaine de Lithium, comme celui-ci le lui fit remarquer d'un grondement quelques octaves plus bas qu'à l'accoutumée. Ca ne lui plaisait pas. Sa dresseuse était rarement menacée aussi directement, même les flics ne l'approchaient pas d'aussi près. A la limite il y avait bien un ranger qui avait tenté le coup.. et qu'elle avait poussé d'un toit. Faut dire, il avait une tendance 'pokémon poule' très prononcée, avec elle. La brune força un sourire avec aisance, faisant courir sa main dans la fourrure du cou de son monstre pour caresser l'une de ses oreilles.

« Roh t'en fais pas, Lith, je suis une grande fille. » lui indiqua-t-elle dans sa langue natale

Elle savait qu'il 'préférait' l'entendre parler en kalosien, pour une raison obscure. Les sonorités le calmaient mieux. C'est sans doute ce qui l'empêcha de grogner avec agressivité lorsque l'homme se mit à parler. Etrangement cordial au vu de la situation, il admit le crime comme si de rien n'était. Comme s'il ne voyait pas une sorte de témoin comme un problème. 500 stocka l'information dans un coin de son esprit, interprétant assez simplement: il n'avait pas de soucis avec les témoins parce qu'il était soit totalement inconscient, soit certain de pouvoir les éliminer.

Aucune des deux options ne lui semblait bien plaisante.

La jeune femme pencha la tête sur le côté avec un sourire moitié coupable lorsqu'il mentionna une arme qu'elle ne manqua pas de sortir de sa poche d'un geste lent et délibéré. Ouais, parce que se faire dévorer la main n'était pas dans ses plans de la soirée: ça serait largement moins pratique pour taper sur son clavier. Désactivant le mode 'lampe torche,' elle rangea son téléphone dans l'autre poche de sa veste et s'apprêtait à répondre lorsqu'une masse fondit dans sa direction.

Oh, génial.

L'espace de quelques secondes, la kalosienne craignit de devoir dire au-revoir à sa vitesse d'écriture, mais le monstre se contenta de voleter au dessus de sa main. Dans le même instant, Lithium s'était faufilé derrière elle et se tenait en position ramassée, comme s'il attendait l'occasion de sauter sur le Nostenfer. Toujours le premier quand il s'agissait de combattre. Ses yeux brun-doré glissèrent de lui à son dresseur, méfiants, avant qu'un rire ne lui échappe.

« Wow, sois cool Fang-chou, je tiens à ma main, mine de rien ~, commença-t-elle tranquillement avant de s'intéresser au dresseur, Par contre je tiens à ce couteau aussi, donc au pire prend-le, mais je le lâcherai pas dans une flaque de sang: l'odeur met des siècles à partir. » fit-elle avec une étincelle de malice dans le regard

Après un bref regard assez peu inquiété au Nostenfer, elle s'avança d'un pas pour serrer la main de son interlocuteur avant de lentement lui tendre le cran d'arrêt toujours replié de l'autre. Elle trouverait bien un moyen de le récupérer, mais le laisser tremper dans des fluides corporels ? Certainement pas. Peut-être n'était-ce que la luminosité, mais elle avait l'impression de voir des yeux rouges fixés sur elle. Ca avait le mérite d'être inhabituel.

« Mais j'oublie mes manières, quelle étourdie ! s'exclama-t-elle en mimant un air dépité, portant une main à ses lèvres, Tu peux m'appeler 500, ou Five, même si certains préfèrent 'mon coeur'. Je suis.. elle fit mine de chercher le mot approprié, euh.. curieuse ? J'échangeais de bon procédés avec Copper ici présent. » répondit la jeune femme, désignant le corps sans vie

Ouais, de 'bons procédés', c'était un bien joli terme pour 'informations compromettantes'. Copper était une réserve apparemment sans fin à blackmail, typiquement ce qui lui était utile pour le chantage. Mais bien sûr elle n'allait pas lui dire ça. La hacker essayait toujours de savoir exactement ce qu'elle risquait, si oui ou non il était dangereux de rester là, si elle ne devrait pas faire le signe indiquant 'repli' à Lithium et simplement rentrer chez elle. Elle n'arrivait même pas à déterminer s'il la laisserait partir, pour tout dire.

500 l'étudia quelques secondes, sa moue tournant en sourire vaguement amusé. Elle savait bien qu'il y avait des tueurs dans cette région - ce qui évitait qu'on lui demande ce genre de boulot d'ailleurs-, mais elle ne s'attendait pas à tomber sur l'un d'entre eux un jour. Sa méfiance restait en éveil, mais difficile de dire que l'appréhension dépassait la curiosité.

«  Mais dis moi plutôt à qui j'ai affaire, demanda-t-elle en pointant un index dans sa direction, j'ai compris que t'étais pas exactement dans un service d'aide aux personnes mais.. ça m'éclaire pas beaucoup, je t'avouerai » termina la brune en haussant les épaules


_________________
500 ways to lie
© .bizzle
500 fakes it in palevioletred
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 38
Date d'inscription : 07/01/2017
Age : 22
MessageSujet: Re: I would hurt a fly ft. Alucard Mer 5 Avr - 13:07
La situation prenait une tournure plutôt … intéressante pour Alucard, sa première mission en Oniria fut un succès, et voilà désormais que son interlocutrice semblait ne pas être très inquiétée par l’assassin bien que son cerveau semblait travailler à plein régime. L’intimidation de Fang ne semblait pas la déstabiliser plus que cela du fait de sa réaction, elle tendit même le cran d’arrêt à Alucard lui demandant même de ne pas le faire tomber dans le sang, avec un léger amusement. Mais un léger détail avait fait tiquer Alu, qui fit un léger signe de tête à Maly et Inferno pour qu’ils encerclent le Zoroark qui semblait prêt à bondir sur Fang à la moindre occasion, le Pokémon ténèbres et sa dresseuse étaient désormais encerclés, puis un autre signe de tête et c’est Claw qui reprit la surveillance des alentours. L’instant qui suivit elle tendit une main à ses lèvres tout en énonçant que son nom était 500, jouant presque en exprimant le fait qu’on la surnomme mon cœur.

Alucard se fichait pertinemment des autres noms qu’elle pouvait porter, il enregistrait toutes les infos qu’il pouvait, et tout ce qu’il avait en ce moment, c’était un nom de code, et le fait qu’elle utilisait les infos de ce Copper, surement quelqu’un qui faisait chanter ses cibles, mais dans quel but ? Cela lui était encore inconnu. C’est alors qu’elle se permit de demander à Alu son nom, qu’allait-il répondre, cela ne prit quelques secondes pour que la réponse ne lui soit claire. Ses Pokémons étaient prêts à agir à la moindre occasion, du coup il n’avait pas à s’inquiéter. Il s’exclama donc toujours de manière calme et un peu distante :

« Eh bien chère 500, je m’appelle Alucard, et comme vous le dîtes si bien, je ne suis pas dans un service d’aide à la personne, enfin si, j’aide ceux qui ont la possibilité de me payer, mais cela ne me dit pas dans quoi vous travaillez, après tout si vous cherchez des infos compromettantes sur des gens, c’est que vous devez comme moi ne pas travailler dans un secteur très … légal je me trompe ? De plus, votre cran d’arrêt ne m’intéresse pas, vous pouvez le garder, toutefois rangez le et n’y touchez plus sinon mes camarades n’hésiteront pas à couper court … et je ne parle pas que de cette discussion. »

Toute son équipe était prête à agir, Fang voyait déjà son attaque Crochet Venin se poser sur la nuque de 500, Tandis Qu’Inferno et Malygos, préparaient respectivement un Poing de Feu et une attaque Représailles. Alucard tendit alors le cran d’arrêt vers 500 afin de lui rendre et surtout de voir comment cette dernière allait réagir, l’assassin était convaincu que 500 sentait le danger qui l’entourait. Il n’attendait qu’un seul geste déplacé de sa part pour faire le geste simple qui scellera la destinée de cette jeune femme. A voir ce qu’elle allait faire …

_________________
Aucun d'entre nous ne pourrait reculer devant un ennemi. Approche alors ... Judas Priest !





Alucard vous sirote en #850606
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Criminelle solo
Inventaire: ///
Equipe:
Criminel Solo
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 45
Date d'inscription : 04/11/2016
MessageSujet: Re: I would hurt a fly ft. Alucard Dim 9 Avr - 17:54
I would hurt a fly

ft.

Elle ne les avait pas vus approcher, mais son interlocuteur avait apparemment deux autres Pokémon qui surveillaient de près les mouvements de Lith, ne faisant que rendre le Zoroark plus nerveux qu'il ne l'était déjà. Un Maganon et un Ectoplasma, si elle distinguait correctement leurs formes dans la ruelle mal éclairée. Un grondement d'avertissement remonta dans la gorge du Pokémon Ténèbres, et sa dresseuse retint un soupir de frustration. La tension latente menaçait de comprimer ses poumons, et elle n'avait pas besoin de ça. Elle avait besoin de jeter ses chaussures, effacer l'historique de Copper, s'éloigner de son cadavre et prévenir son client qu'elle avait un contretemps.

Contretemps qui se prénommait Alucard.
Et qui continuait de la vouvoyer alors qu'elle avait spontanément utilisé la 2e personne.

Sans doute un tic.
500 avait plus l'habitude des injures que des politesses.

Elle battit exagérément des cils en plaçant une main sur son coeur d'un air faussement indigné lorsqu'il mentionna des informations compromettantes. Elle ? Jamais, pensez vous ! Innocente comme le Wattouat qui vient de naître. Son business était tout à fait honnête.

C'est du moins ce qu'elle se donna l'air de dire avant qu'un rire un brin amer ne lui échappe. Peut-être parce que sa propre comédie était ridicule. Peut-être à cause de la tentative d'humour de l'homme en face d'elle. En plus il lui rendait son couteau. Cette soirée avait l'air de prendre une meilleure tournure que prévu. La brune lui adressa un sourire en coin, s'inclinant plus que nécessaire avant d'accrocher son cran d'arrêt dans la poche arrière de son jean. Sait-on jamais, elle préférait le garder plus accessible que dans sa veste.

« Trop aimable Alucard, d'habitude on ne me laisse pas garder ce jouet ~ » elle ne mentionna pas qu'elle le récupérait tout de même à chaque fois

Un frisson désagréable la parcourut lorsque des lueurs s'allumèrent dans un coin de son champ de vision. Des flammes et quelque-chose de plus sombre. Les Pokémon proches de Lith préparaient des attaques, et ce dernier était à présent tellement hérissé qu'il semblait avoir doublé de volume, peinant à garder son calme quand le danger était si proche. Son Zoroark était nerveux par nature, peu conciliant avec les autres. La proximité le dérangeait à l'origine, mais les menaces ? Ca dépassait son seuil de tolérance.

Reculant de quelques pas dans sa direction, la brune alla passer un bras autour des épaules de son Pokémon, le tenant contre son flanc pour lui tapoter la tête. Il n'accepterait jamais de se calmer dans une situation pareille, mais elle ne pouvait décemment pas le laisser combattre. Il ne s'en sortirait clairement pas à bon compte. Pas contre autant d'adversaires, pas sans aide, pas sans effet de surprise ou ce genre d'avantages un peu déloyaux. La criminelle lui murmura quelques mots rassurants dans sa langue natale avant d'appuyer sur le bouton central de sa pokéball, réduisant le monstre à l'état d'une lumière rouge qui se fit bientôt emprisonner.

Elle prenait le parti de n'avoir rien pour se défendre.
Allez savoir où ça la mènerait.

Un jour, il faudrait qu'elle arrête de jouer avec le feu.

« Tu sais, si Lithium te faisait si peur il y avait des moyens plus 'civilisés' de me le montrer, cutie. Je veux dire, toutes ces menaces, wow, j'en tremble ! Je ne sais même pas me battre, mentit-elle sur un ton enjoué, levant les mains comme si on avait braqué une arme sur elle, encore moins contre plusieurs adversaires. » ajouta la hacker avec un léger rire, désignant les Pokémon d'un geste large

A vrai dire, la kalosienne ne savait pas comment elle allait se sortir de là. Son sourire ne l'avait pas quittée, mais elle ne voyait pas vraiment d'échappatoire. La force n'était pas une option compte tenu des Pokémon qu'elle avait sur elle. Son Zoroark était correct en combat, son Archéduc aussi, mais Fluff ? La Fouinar était bonne à être une une peluche et jouer les espionnes, rien de bien violent. Ses yeux dorés passèrent du tueur à son Nostenfer avant de scruter les ombres alentours, des fois que la voie soit libre quelque-part. Sans beaucoup de succès.

Ca ne lui plaisait même pas à moitié.
Mais l'adrénaline l'empêchait de paniquer.

« Cela dit tu m'as percée à jour, bien joué, je n'ai pas de médaille mais le coeur y est ! On est à peu près dans la même branche de métier mine de rien: je ne fais pas de bénévolat non plus. assura la jeune femme, Et peut-être bien que ce n'est pas légal.. ça expliquerait pourquoi les flics ne me lâchent pas, je pensais qu'ils avaient un crush.. »  plaisanta-t-elle avec un air faussement pensif

Peut-être que si elle ne postait pas ponctuellement des moqueries sur leurs serveurs, ils ne lui en voudraient pas autant, aussi. Mais 500 était une grande gamine. Ca trompait le vide l'occupait quand elle préférait la procrastination au travail.

«  Mais dis moi, tu avais un truc contre ce cher Copper ou c'est juste un job ?, s'enquit-elle en croisant les bras, Non parce que j'aimerais bien rentrer chez moi ce soir, t'vois, j'ai une pizza qui m'attend et les ruelles c'est pas confortable comme lit de mort.. surtout avec cette odeur. » dit la brune sur un ton trop désinvolte pour la situation

Mais l'odeur âcre du sang ne lui plaisait vraiment pas plus que ça. Elle n'en était pas à sa première scène gore, même si ça n'avait jamais été directement de sa faute, mais ça la prenait toujours autant à la gorge. Sans doute un dégoût instinctif.


_________________
500 ways to lie
© .bizzle
500 fakes it in palevioletred
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 38
Date d'inscription : 07/01/2017
Age : 22
MessageSujet: Re: I would hurt a fly ft. Alucard Mar 11 Avr - 23:32
Alucard avait le contrôle total de la situation, ses Pokémons étaient placés à des endroits stratégiques, leurs attaques pouvaient toucher soit 500, soit son Zoroark, ou toute autre personne qui se pointerait ici. Alucard venait de rendre son cran d’arrêt à la Hackeuse qui s’amusait à le provoquer, non il ne craignait pas son Zoroark, il voulait juste lui montrer que l’assassin ne rigolait pas lorsqu’il était dans son travail, d’ailleurs en parlant de travail il n’avait pas encore terminé son travail, après tout le cadavre trainait encore là, et la mare de sang aussi. Alucard fit donc signe à Coffin de descendre pour emporter le cadavre avec lui, le Spectre enferma ainsi l’homme dans son corps afin d’avoir la paix, il ne restait plus que la flaque de sang qui commençait peu à peu à sécher devant Alu, qui continuait d’écouter les dires de 500. Celle-ci n’avait toujours pas dit quel était son métier, mais il savait au moins une chose de plus, elle non plus ne travaillait pas dans la légalité. Chose peu étonnante, à la vue du rendez-vous qu’elle aurait dû avoir.

Alucard souriait intérieurement, était-elle très courageuse ou tout simplement inconsciente ? Après tout elle continuait de plaisanter et de rire alors que sa vie pouvait s’arrêter d’une seconde à l’autre. L’homme fit donc signe à ses Pokémons de reculer quelque peu, et d’arrêter leurs attaques. Les 2 cessèrent aussitôt et surtout reprirent leur positions initiales, seul Fang restait en standby surveillant les gestes de la jeune femme. Il espérait vraiment pouvoir planter ses crocs dans sa jugulaire, et y inoculer son venin, et ainsi la voir agoniser avant de rendre son dernier soupir. Mais Alu avait d’autres plans en tête, il comptait bien savoir quel était le métier de cette 500 :

« Mais dites-moi très chère, vous ne m’avez pas dit quel était votre métier, car sinon vous finirez comme votre ami … Copper bien que lui c’était pour le travail alors que vous, ça serait plus pour le plaisir d’entendre votre corps se tordre de douleur, tenter d’exprimer toute la douleur qui vous parcourrait, et surtout voir votre expression faciale se tordre par la souffrance avant de rendre votre dernier souffle. Ce serait un véritable régal je dois l’avouer. Mais qui sait vous pourriez surement vous rendre utile en fonction de votre réponse, alors choisissez bien vos mots… »

Alucard esquissa pour la première fois un sourire et ce-dernier semblait être pour le moins … inquiétant et des plus malsains. En effet, l’assassin était prêt à agir, mais Malygos semblait avoir vu du mouvement, quelqu’un approchait, Alu fit donc revenir Inferno, et Coffin dans leur Balls, et se replaça sur le palier, regardant 500 et lui posant une ultime question avant de préparer son départ dans les ombres :

« Souhaitez-vous continuer cette discussion plus loin ou coupons-nous court à cette rencontre, d’ailleurs si vous restez ici, je pense que vous aurez des soucis avec vos crushs… Pardon les policiers… »

Alucard attendit quelques instants de voir quelle solution allait prendre la Hackeuse, allait elle accepter de suivre l’assassin ou allait-elle prendre sa propre voie vers soit une arrestation, soit vers une fuite…

_________________
Aucun d'entre nous ne pourrait reculer devant un ennemi. Approche alors ... Judas Priest !





Alucard vous sirote en #850606
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Criminelle solo
Inventaire: ///
Equipe:
Criminel Solo
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 45
Date d'inscription : 04/11/2016
MessageSujet: Re: I would hurt a fly ft. Alucard Dim 14 Mai - 19:54
I would hurt a fly

ft.

Il fit disparaitre le corps de Copper dans un Pokémon qui ressemblait à un Toutenkafer, et elle ne put s'empêcher d'incliner la tête avec un tant soit peu de respect. Il n'aurait pas d'enterrement respectable, de ce qu'elle voyait. Certes, il n'avait rien d'une personne respectable, mais ça n'empêchait pas la kalosienne d'être révulsée par le traitement. Encore quelqu'un qu'elle connaissait qui disparaissait de la circulation.

Elle mentirait en disant que perdre la présence agressive mais au moins protectrice de Lith ne l'affectait pas; mais si ça lui évitait de se mettre dans la merde, 500 s'en passerait volontiers. La brune n'avait pas excessivement peur de ce qui pouvait lui arriver (elle l'aurait mérité), mais ses Pokémon étaient hors de question. Cette bande de bras cassés était à mi-chemin entre ses seuls 'amis' et ce qui se rapprochait le plus d'une famille au vu de la teneur de ses autres relations. Ils l'avaient suivie sans rechigner dans ses mensonges et combines douteuses, mais c'était à elle de prendre les responsabilités. Elle ne laisserait tomber personne pour une fois. Encore moins à cause de ses conneries. De sa fâcheuse tendance à chercher la merde parce que flirter avec le danger lui donnait assez d'adrénaline pour se sentir un peu moins morte.

Son instinct de conservation avait beau être ridiculement faible pour quelqu'un ayant survécu aussi longtemps, 500 accueillit le retour au calme des Pokémon avec un soupir pour soulagé qu'elle ne voudrait l'admettre. Une menace en moins. C'était tout de suite plus facile de respirer, la tension dans l'air se relâchant progressivement. Ses yeux dorés parcoururent l'obscurité une fois de plus, sa main menaçant d'aller se reposer sur le cran d'arrêt dans sa poche mais elle se retint de justesse en croisant le regard du Nostenfer.

Celui-là ne s'était pas calmé du tout.
Celui-là aimerait sans doute savoir quel goût avait son sang.

Ca lui arracha un sourire en coin
Peut-être qu'elle ne protesterait même pas.

Elle reporta son attention sur le dresseur lorsque celui-ci reprit la parole, insistant pour savoir exactement dans quoi elle bossait.. non sans incorporer une menace de plus. Ca aurait dû la mettre un peu plus sur les nerfs que ça. Sans doute ses épaules devraient-elles être plus tendues, son regard plus attentif et sa posture moins relâchée. Oui, si elle avait un instinct de survie décent, elle cesserait d'ignorer cette alarme qui criait 'danger' dans un coin de son esprit. Mais au lieu de ça, la kalosienne ne quitta pas son sourire, le laissant même passer d'ironique à amusé en à peine quelques secondes. L'entendre décrire comment il aimerait la voir mourir était plus amusant qu'effrayant, à son sens.

Peut-être parce qu'elle n'avait pas peur.
Peut-être parce que ses tremblements étaient essentiellement des à l'appréhension.

Ou peut-être parce qu'elle avait toujours eu un humour un brin tordu.

« Wow, kinky! Je pensais pas qu'on se connaissait assez pour ça ~ » dit-elle avec un rire dans la voix une fois qu'il eut fini sa tirade

Un éclair malicieux passa dans ses yeux d'or: non, elle n'allait pas lui faire le plaisir d'avoir peur. Non, elle n'était pas aussi effrayée qu'elle devrait l'être par ce sourire désagréable qu'il lui servait. Non, elle ne se sentait pas aussi en danger qu'elle devrait maintenant que Lith n'était plus à ses côtés.

Mais elle allait lui répondre quand même.
Parce qu'elle tenait vraiment à manger cette pizza ce soir.

« Mais si tu tiens tant que ça à ce qu'on se connaisse, je suppose que je peux développer., dit-elle sur un ton faussement indulgent, comme si elle lui accordait une faveur, Je suis un peu femme à tout faire. Si tu veux toutes les infos disponibles sur quelqu'un, je sais où chercher. Faire chanter une figure haut placée ? J'ai de quoi faire sous la main. Vider un compte en banque et en prime faire accuser quelqu'un d'autre ? Easy. Faire entièrement disparaitre quelqu'un du monde virtuel ? J'ai fait ça pour moi-même. Mon nom n'existe plus.   » expliqua rapidement la hacker

Une once de fierté avait glissé entre ses mots, et elle ne savait pas trop si elle était réelle ou forcée. Si elle était fière de tout le gore, toute l'obscure horreur dans laquelle elle avait trempé ses mains à plusieurs reprises pour arriver à ses fins. Ou si c'était simplement un autre mécanisme de défense. C'était mieux de se laisser croire qu'elle était fière d'être devenue comme ça que de s'avouer qu'elle aurait peut-être préféré un chemin plus 'normal'.

Pas le temps de s'intéresser à la question plus avant, cela dit: Alucard lui faisait remarquer que ses groupies favoris (aka la Police) semblait sur le point de leur tomber sur le dos. Aussitôt plus alerte, la jeune femme ne réfléchit que quelques secondes avant d'avancer jusqu'au bord de la flaque de sang puis enlever ses chaussures et les prendre à la main. Elle ne pouvait pas leur les laisser, mais elle ne pouvait pas non plus laisser de traces. Ses yeux passèrent rapidement vers le brun.

S'il courait, elle était prête.
Être en chaussettes ne l'avait jamais ralentie.

« J'ai comme l'impression que tu couperais court à autre-chose, si je te laissais maintenant, donc je vais te faire la joie de t'accompagner. Au moins jusqu'à m'assurer que mon cou est hors de danger, fit-elle en se mettant en mouvement pour quitter les lieux Et puis j'ai des chaussures à brûler, je ne vais pas rentrer tout de suite. »  ajouta-t-elle sur une note déjà moins enjouée

Elle les aimait bien, ces chaussures. C'est pourtant pieds nus qu'elle se mit à courir, ne jetant pas même un regard en direction du Nostenfer à l'air hostile parce que hell, s'il avait un minimum de bon sens, il ne l'ennuierait pas maintenant. Pas sûr qu'il en aie, mais elle préférait tabler sur des conclusions logiques. Sa main passa rapidement à sa ceinture pour en extraire la pokéball de Fluff. Sa Fouinad chromatique n'eut aucune peine à prendre le pas en cours de route, et la dresseuse lui ordonna de surveiller si, un peu plus en avant, il n'y avait pas de patrouille qui l'attendait. Pas qu'elle soit incapable de s'en débarrasser, mais ce serait.. fâcheux, qu'ils connaissent son visage.

Plusieurs fois, la Fouinard revint à elle pour indiquer où étaient les forces de l'ordre, mais apparemment ils n'avaient pas remarqué leur présence. Elle entendait des sirènes hurler à une certaine distance, et à un ou deux coins de rue, il lui sembla voir des lumières bleues et rouges flasher, mais sans plus. Bientôt, ils devraient être hors de danger.

Enfin, aussi hors de danger qu'on peut être avec un tueur à gages à proximité.

«  Et donc, tu as parlé de me rendre utile.., commença nonchalamment la hacker, Une idée de job ? Non, parce que je suis à peu près certaine de perdre la commande en cours, maintenant que je n'ai plus Copper. » fit-elle sur le ton de la réflexion.


_________________
500 ways to lie
© .bizzle
500 fakes it in palevioletred
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 38
Date d'inscription : 07/01/2017
Age : 22
MessageSujet: Re: I would hurt a fly ft. Alucard Mar 23 Mai - 11:43
La jeune femme qui faisait face à Alucard était bourré de courage, ou d’un brin de folie, difficile à dire, surtout vu ses réactions devant les propos du criminel. Mais après un poil d’attente, la jeune femme se décida enfin à répondre avec  sa façon bien à elle, encore une fois. A sa façon de décrire son métier, il était difficile de dire du premier coup en quoi consistait son job, mais après quelques secondes de réflexion, l’homme comprit qu’elle était hackeur, ce genre de personnes capable de manipuler un ordinateur avec autant d’aisance qu’Alu avec ses 2 revolvers. Une telle alliée pourrait être bien utile, et il réfréna quelque peu ses envies de meurtres et celles de Fang, via 2 sifflements bien distincts, le Nostenfer comprit les ordres et scruta depuis les cieux la route la plus sure. A ce-moment  précis, la jeune femme fit sortir un Fouinar qui lui indiquait par la voie terrestre les patrouilles de Police alentours, la combinaison des 2 Pokémons étaient assez efficaces pour s’échapper des plus tranquillement. Maly, et Claw suivaient tel une garde rapprochée le duo qui partait vers un lieu plus sûr.

Quelques minutes plus tard, après avoir suivi le chemin que le Nostenfer avait montré à son dresseur, Alucard et 500 se retrouvèrent dans une autre ruelle, plus calme, plus sombre mais aussi plus étroite, les 2 seuls moyens de partir étaient par les toits, ou par la voie qu’ils venaient d’emprunter. Le tueur à gage se posa alors sur un palier pour retrouver sa position habituelle, et son pseudo confort. La hacker reprit même la parole, afin d’en savoir plus sur les derniers mots d’Alucard. Ce-dernier ne put s’empêcher de lui répondre après avoir placé Maly près de l’entrée et Fang quelques étages au-dessus, afin de scruter les environs :

« En effet, comme je l’avais supposé plus tôt, vous pourriez m’être d’un grand service, en effet la personne qui m’a payé pour ce travail a voulu me rouler dans la farine, ce qui est quelque chose qui ne passe pas, je pense que vous êtes du même genre, ce que j’attends de vous très chère, se déroule en 2 étapes, first, vous me donnez toutes les informations que vous possédez à son sujet, second pillez donc son compte, et gardez donc 50% de ce qu’il aura perdu, de mon côté je m’occuperais de son cas, et je pourrais faire de même avec votre client si celui-ci n’est pas content. Oh ! Et by the way, voici la carte d’un pressing que je connais bien, ils vous rendront vos chaussures comme neuves sans rien savoir, dites juste que vous venez de ma part… »

Le criminel laissa apparaître pour la première fois un sourire presque « normal » sur son visage,  dans sa tête tout était clair, il avait devant lui une alliée de premier ordre, qui pourrait lui apporter bon nombre de contrats intéressants. Alucard posa ensuite sa tête le plus calmement du monde contre le mur attendant la réponse de la jeune femme…

_________________
Aucun d'entre nous ne pourrait reculer devant un ennemi. Approche alors ... Judas Priest !





Alucard vous sirote en #850606
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Criminelle solo
Inventaire: ///
Equipe:
Criminel Solo
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 45
Date d'inscription : 04/11/2016
MessageSujet: Re: I would hurt a fly ft. Alucard Jeu 27 Juil - 19:55
I would hurt a fly

ft.

Fluff et le Nostenfer d'Alucard ne travaillaient pas exactement ensemble, mais leurs actions combinées furent assez efficaces pour garder le duo hors de danger. La Fouinard finit par se ranger aux côtés de sa dresseuse lorsqu'ils eurent suffisamment distancé les patrouilles. Apparemment, ils ne les avaient pas repérés. Une chance, même si la hacker ne disait jamais non à un peu de challenge.

C'était sans doute ce qui la perdrait.

Ils trouvèrent du répit dans une ruelle étroite et obscure dont les lampadaires devaient avoir cessé de fonctionner il y a un moment. Un cul de sac, lui apprit l'agitation de Fluff lorsqu'elle revint vers la brune après avoir inspecté le périmètre. Voilà qui ne lui plaisait pas des masses. Mais la voie aérienne encore assez dégagés pour que son Archéduc puisse la tirer de là en cas d'urgence.. du moins, jusqu'à ce qu'Alucard y envoie son Nostenfer. La jeune femme s'efforça néanmoins de rester détendue: ils avaient fui les flics ensemble et elle avait encore sa tête, ça sonnait plutôt bien.

Le brun s'assit sur un palier tandis que son interlocutrice s'appuyait contre le mur d'en face. Ils étaient séparés d'à peine plus d'un mètre, et Fluff ne la lâchait pas d'une semelle depuis qu'elle avait repéré l'Ectoplasma à l'entrée de la ruelle. La chromatique n'était pas un Pokémon de combat, sa dresseuse le savait pertinemment. Elle était bonne pour le repérage mais n'avait probablement jamais affronté de monstre entraîné dans sa vie.

Heureusement que personne ici n'était hostile.
N'est-ce pas ?

Alucard lui expliqua une fois de plus qu'elle pouvait lui être utile, captant rapidement l'attention de la Kalosienne. Si ça pouvait lui permettre de s'en tirer entière, elle n'était pas du genre à faire des manières. Apparemment il était tombé sur un mauvais employeur. Compte tenu qu'il avait demandé la tête de Copper, difficile pour elle de s'imaginer le contraire de toutes façons, mais obtenir confirmation gagna un hochement de tête de sa part.

Il pensait qu'elle était pareil
Son sourire s'étira:
Elle était peut-être même pire que ça

La criminelle se pencha pour nonchalamment caresser les oreilles de sa Fouinard tandis qu'il lui détaillait sa proposition. Tout semblait être dans ses cordes, et la perpective d'en plus être 'payée' ne pouvait que la réjouir. Parce que certes, 500 avait un job en or qui l'amuserait beaucoup même sans rien à la clé, mais loin d'elle l'idée de cracher sur de l'argent. La mention de son client actuel la fit réfléchir l'espace de quelques secondes: c'était un type exécrable, mais il l'avait toujours réglée à temps. Elle préférerait ne pas avoir la réputation de tuer ses employeurs: ça les faisait fuir, curieusement.

Lorsqu'il lui tendit la carte de pressing, ses yeux dorés s'illuminèrent. Elle posa les chaussures en question à côté de Fluff pour l'attraper. Avec le peu de luminosité, difficile de lire l'adresse, mais la brune rangea précieusement le papier dans une poche de sa veste en cuir. Les bonnes adresses faisaient partie des choses qui lui manquaient sur Alera, principalement parce qu'elle ne quittait que peu son appartement. Elle hocha la tête, reconnaissante, répondant à son sourire avec enthousiasme.

« Parfait, je n'ai pas à faire le deuil de mes chaussures ~ » dit-elle en jetant un coup d'oeil à ses chaussettes maintenant sales

En même temps, ce n'était clairement pas fait pour traîner dans des ruelles. Mais elle resterait comme ça pour l'instant, histoire de ne pas mettre des traces de sang partout sur son passage. Peut-être qu'il était sec, mais autant ne pas risquer une erreur aussi stupide.

« Trop aimable, Alucard. Ne t'en fais pas pour mon client, je devrais pouvoir l'embobiner pour gagner du temps, assura-t-elle avec un clin d'oeil, Ca serait pas la première fois. Quant à ta proposition d'emploi.. ça a l'air très fun, je suppose que tu veux l'autre moitié de l'argent que j'aurai pillé.  » répondit-t-elle en cherchant son regard

Il faudrait qu'elle trouve le compte professionnel du tueur pour reverser ça dessus sous un déguisement légal. Un gain de loto, par exemple. Mais avec son prénom (ou peut-être était-ce un pseudo), la hacker ne devrait pas trop peiner à le trouver. Maintenant il ne lui manquait qu'une chose, pour démarrer une fois qu'elle aurait regagné son appartement et.. pris une douche.

La jeune femme reprenait encore lentement son souffle, bien que les battements de son coeur aient quitté leur rythme affolé de tout à l'heure. Ce n'était pourtant pas faute d'avoir l'habitude de fuir, bien qu'elle mette un point d'honneur à savoir se défendre au corps à corps aussi. En particulier depuis qu'un certain ranger avait failli lui mettre la main dessus.

« Il ne me manque qu'un détail, commença-t-elle en se penchant vers le brun Qui t'a engagé ? J'ai besoin d'au moins un nom. »  souffla-t-elle

Avec un nom elle pouvait trouver toutes sortes d'informations, clarifiées ou pas. Il fallait avouer que les flics étaient de plus en plus doués pour protéger leurs données, mais pas encore ors de sa portée. Certes, la kalosienne s'était plusieurs fois faite repérer, mais ils n'avaient pu la localiser. Encore moins venir l'arrêter.  

«  Oh, et donne-moi un moyen de te joindre, il faut bien que je te communique ce que je trouverai, dit-elle en se redressant, A moins que tu ne préfères qu'on se fixe un rendez-vous ? » ajouta 500 avec un clin d'oeil


_________________
500 ways to lie
© .bizzle
500 fakes it in palevioletred
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I would hurt a fly ft. Alucard
Revenir en haut Aller en bas
I would hurt a fly ft. Alucard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Entraînement d'Alucard
» Alucard [fini]
» Crypte d'Alucard
» It doesn't hurt me - Maaron
» Alucard Soker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon OveRevolution :: Lieux RP: Arc-En-Polis :: Zone Résidentielle-
Sauter vers: