1 2 3
Pokémon OveRevolution
Bienvenue sur le forum d'ORE ! Forum RPG basé sur l'univers de Pokémon qui se veut très permissif. Shiny, couleurs anormales, Fakemon... On peut jouer des Pokémon, des légendaires ou des humains !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Des nouveautés sont à prévoir, restez connectés ! De plus, un recensement a lieu en ce moment-même. C'est le moment d'actualiser vos comptes !

I haven't keikakued anything (^▽^) || NATE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Hors RPG :: Archives
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: I haven't keikakued anything (^▽^) || NATE Mer 16 Nov - 18:38
NOMRoyce
PrénomNate
Âge24 ans
Orientation sexuelleERROR 42
OrigineUnys
GroupeCivils
RangGamin louche
SpécialitéDresseur
Type préféréChess
Personnage sur l'avatarYata Misaki - K Project
Caractère & Physique


Vous voyez ce mec ? Oui, vous l’avez forcément remarqué. Que ce soit dans la rue, chez lui ou à un enterrement, il agira toujours manière extrêmement spéciale. Dans le meilleur des cas, il se curera élégamment le nez avec un regard bovin en imaginant des scènes cochonnes physiquement impossibles. Dans le pire des cas… oh, allez savoir, il pourrait bien dévaler la rue en caddie de supermarché volé, marcher sur les mains devant une caméra de surveillance extérieure (non sans renverser toutes les chaises du café le plus proche en tombant), ou être en train de se friter avec un ascenseur ayant manqué d’écrabouiller une grand-mère entrée trop tard.  

Zoomez un peu pour voir. Il est de taille moyenne, peut-être un peu plus petit que la normale sans que ce soit bien choquant, mais loin d’être faible. Il suffit de voir ses grands mouvements enthousiastes pour comprendre qu’il a de l’énergie à revendre… un peu trop peut-être, parce que monsieur est hyper actif ! Et ce n’est pas un euphémisme. Nate court partout, saute sur les tables, tente toutes les acrobaties possibles et imaginables. Bien sûr, il se plante ponctuellement et manque de tout casser, son dos compris… d’autant que c’est quelqu’un d’extrême ; si vous lui demandiez de sauter d’une falaise par défi, il le ferait. Mais il se remet très vite de ses quelques égratignures, étant naturellement assez solide… et sportif également. Ce n’est pas une montagne de muscles mais il en a clairement plus dans les bras que dans la tête ! Ce qui lui permet d’être très endurant (sérieusement, il ne s’arrête jamais), fort et de s’essayer sans trop de difficultés à nombre de sports (même si il n’y en a vraiment qu’un qui l’intéresse sur le long terme). Vous pouvez l’emmener à la mer comme sur un cours de tennis, il a de bonnes chances de s’en sortir. Ironiquement, il est extrêmement maladroit dans tout ce qui ne concerne pas le domaine sportif. Peut-être parce qu’il est bien trop distrait et qu’il n’a rien à gagner… il est même étonnant de savoir qu’un être aussi vif (pas d’esprit ; vif tout court) soit également capable d’être un glandeur monumental refusant de se lever de sa chaise pour prendre un paquet de chips, parfois. Mais ne vous en faites pas, il compense très vite ce manque d’effort.

Au niveau vestimentaire, on ne peut pas dire que le roux soit extrêmement créatif. Le jeune homme privilégie les vêtements confortables et pratiques. Pantalons noirs, chaussures usées… il ne fait pas vraiment attention à ses affaires, considérant que de toute façon, c’est fait pour être usé, tout ça. Il lui arrive régulièrement de porter des chemises, « parce que ça fait bogosse ! », mais elles sont la plupart du temps tachées ou au moins complètement froissées et à moitié ouvertes – on a vu plus classe, effectivement. Par-dessus, il met généralement un ou deux gilets, plus ou moins épais mais toujours assez souples pour le laisser libre de ses mouvements. Vous ne le verrez jamais porter du cuir ou des trucs du genre, beurk… en revanche, il aime bien ce qui est très ample et épais. Ne vous étonnez pas de le voir flotter dans un pull ou un sweat trop grand pour lui, il adore être à l’aise. Qui plus est, il y a de la place pour deux dans ces trucs, et si ce n’est pas extra, je ne sais pas ce que c’est !

Enfin, son visage est assez fin, et il fait clairement plus jeune que son âge, ayant des airs d’adolescent pas encore tout à fait formé (physiquement comme mentalement, d’ailleurs). La première chose qu’on remarque, c’est son grand sourire constant (et, si vous êtes à cheval sur les détails, le léger interstice entre ses incisives). C’est peut-être agaçant pour certains, mais vous n’y pouvez rien ; Nate rayonne de bonne humeur et rien ne peut l’empêcher de faire cette tronche d’abruti fini ! Et si ça peut vous embêter, bien sûr, il sourira d’autant plus. Son nez, légèrement en trompette, sépare deux grands yeux vermeils. Toujours brillants, comme animés d’un éclat beaucoup trop vif et inquiétant, de vrais soleils au milieu de son visage. Si vous avec une bonne vue, ou que vous êtes très proche de lui, vous pourrez peut-être constater quelques taches de rousseur éparses constellant ses joues, et il y en a pas mal d’autres sur son corps. Oh, parce qu’il est roux. Très roux. Des mèches de feu de longueur inégale encadrent son visage, certaines touchant à peine son front, d’autres tombant jusqu’à effleurer ses épaules.

Eh bien, je crois que c’est à peu près tout ! De toute manière, nous avons encore un long chemin à faire. Parce que je vous ai parlé de sa bouille d’ange, mais pas de sa personnalité. Si vous voulez fuir, c’est maintenant.

Nate n’est pas quelqu’un de déprimant, lugubre ou sinistre, vous l’aurez compris. C’est avant tout quelqu’un de très sociable ! Il peut aborder n’importe qui sans aucune gêne (sentiment qu’il ne semble pas connaître) et lui parler de tout et de rien. Alors oui, il vous fera part de ses problèmes existentiels, vous posera des questions d’un autre monde comme « Dis, c’est pas que ça m’est arrivé, mais si tu te réveillais bourré au fond d’une poubelle à côté d’un parfait inconnu de cinquante-six ans habillé en loques, tu ferais quoi en premier ? ». Et il flirtera, aussi, et pas qu’un peu. Ca l’amuse énormément et il n’est pas rare qu’il saute sur tout ce qui bouge. Souvent, c’est plus par jeu qu’autre chose, d’ailleurs… mais la frontière entre jeu et intentions réelles est mince, pas vrai ? Enfin, n’allez pas croire que c’est un Dom Juan, il entretient une relation plus proche avec ses magazines que n’importe quel mec réel. « C’est pas parce que t’as rien dans la tête qu’il faut la remplir de rêves érotiques ! » « Même si je rêve de toi ? » « C’est encore pire ! »

Nate, c’est le genre à dire plein de conneries sans réfléchir le moins du monde. Il pourrait insulter votre maman en rigolant parce qu’il ne le fait pas méchamment, et s’étonner lorsque vous le frappez dans la bouche. Il n’a pas vraiment conscience des choses et est beaucoup trop spontané pour son bien… il peut aussi être arrogant, mais généralement, c’est plus un jeu qu’autre chose et il se place rarement au-dessus des gens. « Je suis un génie ! » « Tu as juste mis un fil de fer dans ton nez avant de le faire ressortir par la bouche. » « Prix Nobel de biologie. » Ayant toujours été un mauvais étudiant, ses connaissances basiques sont assez limitées, mais l’apprentissage théorique ne le passionne personnellement pas. Disons qu’il a sa propre vision du bonheur, et qu’elle est loin des manuels poussiéreux… par contre, même si il ne fait pas beaucoup d’efforts et vit un peu paresseusement, il est très adaptable et n’hésite pas à sauter sur toutes les occasions. Il n’a pas de bonnes habitudes, mais pas de mauvaises non plus, et il n’a aucune difficulté à tout quitter du jour au lendemain si il sent que c’est la bonne chose à faire ! Il n’est pas vraiment anxieux au sujet de quoi que ce soit, en effet…

C’est d’ailleurs quelqu’un de très irresponsable qui vit au jour le jour. Il dépense tout son argent sans aucune considération et les appels à ses parents sont fréquents, quand bien même il devrait pouvoir survivre plutôt bien avec ses petits boulots… c’est juste qu’il adore remplir son appart’ de gadgets inutiles ! Et il avait vraiment besoin de payer ce resto super cher à son crush ! Et puis comment peux-tu ne pas résister à ces basket de sport, appuyez sur le bouton B pour courir à la vitesse de la lumière ? Le rouquin aime aussi beaucoup oser des trucs improbables et est très audacieux. Prendre des paris fait partie de son quotidien ; si vous le voyez se balader en caleçon-chaussettes dehors ou manger un truc clairement avarié (« C’était pas vert ça au début ? Pourquoi c’est blanc et ça bouge ? » « Je sais pas mais tu crois que le goût à changé ? Y’a qu’un moyen de tester ! »), c’est… peut-être un pari. Ou bien Nate en train d’être Nate.

C’est un très mauvais menteur. Il ne peut simplement pas cacher ce qu’il pense, ça se lit sur son visage, ça s’échappe de ses lèvres… il est donc quelqu’un d’assez honnête, n’ayant de toute manière pas trop le choix, bien qu’il soit rarement volontairement blessant. Simplement, il sera incapable de se retenir de rire si votre cravate est moche, et il vaut mieux ne pas regarder de sitcom à ses côtés si vous ne tenez pas à le voir s’étouffer de rire… Si on le voit parfois pleurer, du coup ? Mmh, pas vraiment. Mais il pourrait.

Enfin… il a l’air très irresponsable, il l’est, mais il a quand même de la considération pour les autres. Certes, il est assez malicieux et moqueur, mais c’est jamais bien perfide. Nate est ce genre de personnes à adorer les gens, allez savoir comment. Il voit toujours les bons côtés de chacun et a tendance à faire confiance extrêmement facilement… c’est aussi un ami dévoué qui fera tout pour vous remettre en forme si vous vous sentez mal. Il est lourd et envahissant, mais vous ne pouvez nier qu’il fait des efforts considérables. Il ne sera pas très adroit, mais il veut votre bien… quitte, parfois, à se calmer et à simplement vous enlacer jusqu’à ce que tout aille mieux, ou à être là, toujours là. Tant que sa mission n’est pas finie auprès de vous, l’agent Nate ne vous lâchera pas ! Je pense qu’au fond, c’est vraiment quelqu’un de gentil. Peut-être pas celui qui vous réconfortera avec la beauté de ses paroles, qui vous calmera par sa simple présence ou fera de votre vie un long fleuve tranquille, au contraire… mais un rayon de soleil, parfois aveuglant, mais aussi chaleureux et lumineux. Bien sûr… il reste à espérer que sa lumière ne se ternisse pas… car c’est sa naïveté qui pourrait bien causer sa chute.

• Adore spammer les gens à quatre heures du matin sur leur portable, et abuse totalement des emoji. Donne son numéro à toutes les personnes venues.
• Ses sports préférés sont le tennis et le volley-ball.
• C’est un dresseur doué qui gagne pas mal d’argent grâce aux combats, et qui songe souvent à partir faire la quête des badges. Cela dit, l’Institut ou toute autre école du type ne l’ont jamais intéressé. Il préfère être indépendant.
• Sait faire du skate et se ramasse très souvent.
• Porte parfois un bonnet noir et accroche souvent sa veste à ses hanches.
• A des dents de la chance et quelques taches de rousseur sur les épaules et les joues.
•  Ne comprend rien à la mentalité féminine, trop compliquée pour lui, mais essaie toujours d’être galant avec les demoiselles… de manière plus ou moins adroite. Il est bien élevé, quand même ! (non)
• Adore prendre des photos de lui, parler de lui, juste… il est très envahissant.

Histoire

L’histoire de Nate ? Oh, elle n’est pas passionnante. Le jeune garçon est né à Port Yoneuve, dans la région d’Unys, dans une famille pas vraiment riche mais loin d’être modeste. Que dire de son enfance ? Elle a été relativement banale, inutile de le cacher. Excessivement heureuse, vous la décrire en détail vous donnerait la nausée tant c’est guimauve !

Fils unique, il avait des parents aimants qui le laissaient vivre comme bon lui semblait. Ils avaient sans doute vite compris que leur fils ne serait pas Prix Nobel, le meilleur inspecteur du FPI ou le prochain leader de la Sylphe SARL… mais ça ne semblait pas les déranger plus que cela. Nate, c’était un gosse un peu idiot, pas le plus mignon, pas le plus sympathique, mais il avait quelque chose d’incroyable dès son plus jeune âge. Cette joie de vivre complètement imperturbable. C’était un vrai rayon de soleil.

Une sorte d’hyperactivité l’ayant toujours empêché de se concentrer sur les cours, on lui fit faire pratiquer différents sports assez jeune pour canaliser son énergie. Evidemment, ça n’eut aucune utilité et l’enfant semblait être plus énergique que jamais… mais ça lui plaisait beaucoup, bien plus que les études dans lesquelles il n’était de toute manière pas très bon. Un centre sportif non loin de chez lui lui permettait de s’essayer à ce qu’il désirait, et il montra un vif intérêt pour de nombreuses disciplines, n’en choisissant jamais vraiment une. Ne disposer que de bases et ne jamais approfondir ce qu’il connaissait, pour plutôt aller de nouvelle chose en nouvelle chose, semblait être un mode de fonctionnement qui lui convenait parfaitement. Cela lui permit également de s’occuper tout au long de l’année et avec n’importe qui ; très rapidement, il apprit à se lier d’amitié avec les gens au détour d’une partie ou d’un jeu quelconque. Mais ce qu’il préférait par-dessus tout, c’était les combats Pokémon.

Son premier fut une Chlorobule assez faiblard, du moins à l’origine. Mais, plein d’entrain, Nate se mit tout de suite en tête d’en faire le meilleur des Pokémon. Il commença donc à l’entraîner pendant tout son temps libre ; dès le début, ce fut plus sa bestiole qui s’occupa de lui que l’inverse ! Et dans la cour de récré, il devient rapidement un des dresseurs les plus doués. Pas forcément parce qu’il avait de bonnes stratégies, c’était un bourrin, mais parce qu’il était persévérant et s’adaptait à toutes les situations, et ça avait l’air de payer. C’était aussi le plus à fond dans ces jeux ; une fissure sur un arbre ? Les attaques de son Pokémon étaient si puissantes qu’elles détruisaient tout autour de lui ! Si il était battu, il promettait de revenir plus fort, si il gagnait, il félicitait son rival solennellement. Il encourageait ses amis, son Pokémon comme si sa vie en dépendait, avec de belles paroles un peu dénuées de sens. Et lorsqu’il fallait regarder un combat, il jouait les présentateurs, hurlant les actions de chacun des adversaires à s’en faire exploser la voix tout en prenant les paris.

Un été, celui de ses quinze ans, il décida de partir un peu sur les routes ! Puisqu’il ne tenait pas en place et voulait essayer, comme nombre de dresseurs, de devenir le nouveau Maître Pokémon, il demanda gentiment (et sans minauder… peut-être) de partir un peu, ne serait-ce que pour trois mois. Dans l’espoir qu’il devienne un peu plus responsable, ses parents acceptèrent assez vite, bien que gardant toujours un œil sur lui et surtout sur ses comptes durant le voyage. Quoi ? Quand votre enfant est capable de faire de la lutte avec un Ursaring sans hésiter et le sourire aux lèvres, vous faites bien de prendre des précautions !

Le rouquin en short quitta donc Port-Yoneuve pour se diriger vers la ville qui l’intéressait le plus ; Méanville. Pourquoi ? Parce qu’il adorait le Parc d’Attractions qu’on y trouvait ! Fidèle à ses priorités, Nate s’y dirigea donc en premier, préférant ne pas essayer d’affronter l’arène tout de suite avec son unique Pokémon désormais évolué. L’endroit était absolument fascinant, et en bon pigeon, l’enfant fut absolument ravi de gâcher toutes ses économies dans l’achat de tickets d’attractions et de nourriture assez sucrée pour vous donner le diabète. Il passa une journée entière dans ce paradis sur Terre. Le soir venu, une quinzaine d’heures, cinq peluches Pokémon et dix mille Pokédollars plus tard, il voulut aller dans la dernière attraction qu’il lui restait à tester : la fameuse grande roue. Une barbe à papa et une énorme portion de churros dans les mains, il entra dans une des capsules de la roue désormais presque déserte. Il se rendit d’ailleurs compte assez vite qu’il était seul avec une autre personne – un garçon de son âge, aux cheveux argentés et au regard turquoise. Bien sûr, le roux aurait pu profiter de cette absence de foule pour profiter pleinement de son tour de grande roue, mais étant trop sociable pour son propre bien, il préféra engager la conversation.

« Hey ! C’est beau, pas vrai ? C’est immeeeeense ! On n’a pas idée quand on est en bas ! Tu crois que si je fonce sur la fenêtre, elle se casse et je m’écrase vingt mètres plus b—
- Putain mais t’es qui ? Fous-moi la paix ! »

La réponse, bien plus désagréable que ce à quoi il était habitué, laissa Nate muet pendant… à peu près deux secondes. Suite à quoi il reprit la conversation avec ce garçon qui semblait fermement décidé à l’ignorer… jusqu’à ce que, arrivés au sommet, il cède.

« Ok, ok ! Moi, c’est Leo. Je suis en voyage. Plus ou moins. J’arrive pas à passer l’arène. Et je viens ici pour me détendre et me passer les nerfs, t’es content ? Donc laisse-moi ou pose moins de questions.
- Eh, t’es sympa en vrai ! Moi c’est Nate !
- Je sais, tu me l’as déjà dit cinquante fois…
- Dis, comme t’es passé par l’arène, t’aurais des conseils à me donner ? »

Leo avait hésité un petit moment avant de répondre… mais s’était finalement décidé à aider l’autre dresseur, qui de toute manière n’avait pas l’intention de le lâcher. « Seulement, une fois en bas, et en échange d’un combat, ok ? », condition que Nate accepta sans hésiter avant de se pencher sur la vitre pour faire des grimaces aux gens en bas. Une fois le tour terminé, Nate, des souvenirs plein la tête, voulut partir lorsqu’il fut rattrapé par Leo.

« Hey, tu voulais que je te donne des conseils ou pas ? Et tu me dois un combat.
- Han, c’est vrai ! J’avais oublié.
- T’es pas croyable, je te jure… »

Il lui expliqua ainsi le fonctionnement de l’arène (Nate n’étant même pas au courant du type que maîtrisait le Champion, Leo dut vraiment lui apprendre les bases). Suite à quoi ils firent un combat dans lequel le roux perdit de peu face au second Pokémon de l’ennemi, un Flamajou ayant un avantage de type évident. De cette expérience, le garçon aux cheveux d’argent en conclut qu’il ne gagnerait jamais le moindre badge avec un seul Pokémon ; il lui fallait une équipe digne de ce nom.

« T’es un peu gonflé de me donner des conseils alors que tu t’es fait laminer par le Champion ! avait dit joyeusement Nate.
- C’est toi qui m’as demandé de t’aider, tu te fous de moi ?! »

Mais finalement, Nate l’avait écouté, et ils étaient partis sur les routes à la recherche d’un nouveau compagnon. Compagnon qu’il trouva assez rapidement, d’ailleurs ! Si Leo lui suggérait de capturer des Pokémon de différents types faciles à entraîner, son compagnon ne l’écoutait absolument pas et flasha tout à coup sur un Emolga volant entre les arbres. Non sans hurler « je veux celui-là ! », Nate se précipita à sa poursuite, envoyant son Couverdure le chercher à grands coups d’attaques Plante. Ce fut au bout de plusieurs minutes de course effrénée qu’il eut enfin la riche idée d’endormir la créature volante, qui tomba brusquement de son perchoir, laissant au roux l’occasion de l’attaquer de son plein gré… et malgré un réveil assez rapide, l’Emolga ne sembla pas disposé à le fuir de nouveau, répliquant désormais de toute ses forces. Effort devenu bien inutile lorsque le jeune dresseur envoya sa Ball sur le rongeur, le capturant avec succès.

« Wow, génial, avait dit Leo en le rattrapant après un certain moment. Tu l’as eu. Tant mieux, parce que je t’aurais cassé la tête si tu m’avais fait courir pour rien. »

Fier de sa nouvelle acquisition, Nate passa plusieurs jours à jouer avec son nouvel ami, 14, avec lequel il s’entendait merveilleusement bien. Ce qui n’était pas sans agacer l’autre dresseur, qui le pressa pour poursuivre son aventure. Un peu à contrecoeur, Nate se dirigea vers l’arène… et, après un combat acharné, parvint à gagner son premier badge face à Inezia. Et, fort heureusement, Leo parvint à le décrocher aussi, avec un peu plus de facilités d’ailleurs !

« Bon… on a enfin eu notre premier badge. C’est chouette !
- C’est… génial. Je l’ai enfin eu.
- Mais maintenant ça m’ennuie ! Je préfère me faire plein de compagnons et voyager un peu au pif.
- Tu es le mec le plus lunatique que j’ai jamais vu !
- Si tu le dis ! Eh, Leo, tu veux venir avec moi ? »

L’autre dresseur avait semblé choqué par la proposition. Chose normale ; une personne comme Nate aurait très bien pu plaisanter, ou était capable de le jeter comme une chaussette peu après. Mais ce ne fut pas ce qu’il fit. Et n’ayant rien de mieux à faire, il accepta, non sans un soupir. Après tout, même si ce gosse était stupide et insupportable, il était doué. Et pas qu’en combat ; toutes les infos possibles et imaginables lui tombaient dans le creux de l’oreille, et peut-être parce qu’il était aussi stupide que ces bestioles, il s’entendait à merveille avec les Pokémon. De plus, là où Leo était malin et prévoyant, Nate était serein et s’adaptait à tout… en somme, ils formaient un bon duo. Et ils devinrent amis.

Bon, vous savez que les histoires d’amitié ne finissent pas toujours bien, mais… je pense que Leo ne regretta jamais vraiment son geste. Je vous l’ai dit, Nate est un rayon de soleil impossible à ternir. Et parfois, c’est assez agréable, malgré tout.

C’est ainsi qu’ils poursuivirent leur voyage dans la région d’Unys ! Leur prochaine destination fut la Ville Noire, puis Vaguelone… les villes s’enchaînèrent, les destinations aussi. Autant dire que sans la rencontre d’un ami en chemin, Nate n’aurait jamais pu aller aussi loin ; étant donné son talent et sa tendance à dilapider tout ce qu’il gagnait, il n’aurait clairement pas fait long feu sans. Ils s’arrêtèrent un moment à Vaguelone, d’ailleurs, pour profiter un peu de la mer notamment. Si Leo s’était plutôt préparé à lézarder au soleil, Nate était décidé à le faire participer à un maximum de trucs extrêmes et « fun ». Autant dire que l’argenté ne supporta pas très bien cette cure et manqua de se noyer deux fois par la faute de son ami. Vivre en compagnie de Nate était potentiellement dangereux. Cela dit, le roux garde un merveilleux souvenir de cette escale !

Ils partirent ensuite vers de nouvelles destinations, partant vers l’Ouest. Il a encore des photos de ce voyage, si vous voulez – Leo amait bien prendre des photos (Nate aussi, surtout des selfies, mais on reconnaît ses portraits à leur côté terriblement… flou. Une patte artistique particulière). Par exemple, vous verrez le roux en train de poursuivre le « monstre d’Entrelasque », course-poursuite épique à la fin de laquelle ils réalisèrent que ce qu’ils chassaient n’était rien de plus qu’un Chacripan perdu. Servir des sandwiches au Pont du Hameau  déguisé en soubrette, un grand sourire aux lèvres, et posant avec les clients des lieux. Puis à Janusia, poursuivant en courant les lumières bleues qui défilaient sur le sol, pensant qu’il pouvait être tout aussi rapide qu’elles. Leo en train d’essayer de le faire tomber du pont ferroviaire. Revenir à l’hôtel intégralement couvert de boue des marais de Flocombe. Chercher à grimper sur l’aile d’un avion de Parsemille, se battre en vain avec une sécurité musclée. Revenir de la Grotte Electrolithe avec des cheveux dans tous les sens, après s’y être perdu une semaine. Durant ce voyage, il se fit des tonnes de nouveaux amis, d’ailleurs, humains comme Pokémon ! Notamment un Baggiguane thug ainsi qu’une Kungfouine encore plus épuisée par lui que sa (désormais radieuse et done) Fragilady. Et enfin, il retourna à Port-Yoneuve, avec quand même trois badges en main. Les meilleures vacances de sa vie ! Enfin, c’est ce qu’il dit chaque année.

« Tu vis là ? avait fait Leo. Ah… je vais te laisser alors. Je rentre à Volucité… on n’a pas eu beaucoup de badges, mais c’était sympa, je suppose. Heh. On se reverra sûrement un jour… non ?
- Comment ça ? Bien sûr qu’on se reverra ! »

L’argenté avait eu l’air surpris par la réponse. Bizarrement d’ailleurs, puisqu’elle paraissait tout à fait évidente aux yeux de Nate.

« Je vais t’appeler tous les jours. Et puis, tu peux rester un peu, non ? Les vacances ne sont pas finies et je m’ennuiiiiiie !
- R-rester ? Et puis quoi encore ! Je vais pas squatter chez des inconnus !
- Mais on est amis ! Si je voulais te kidnapper, te torturer et t’enterrer dans une forêt, je l’aurais déjà fait ! Donc tu peux me faire confiance !
- C’est rassurant.
- Et j’ai un argument imparable pour te faire venir !
- Quoi donc ?
- LES GATEAUX DE MA MERE SONT SUPER BONS ! »

Habitué à ce genre de réponses stupide, Leo finit par céder à un rire amusé, et accepter à condition qu’il ne soit pas une gêne. Ils passèrent ainsi une semaine ou deux ensemble, chez Nate. Deux semaines très agréables, qui s’achevèrent trop tôt au goût du roux, d’ailleurs… suite à quoi son ami partit. Bien entendu, ce ne fut qu’un au revoir provisoire, puisqu’à peine Leo avait-il posé pied hors de la maison, Nate lui avait déjà envoyé un message.

SWAGNATE ʕ•ᴥ•ʔ  – (15:30) HEYYYYYY BAE COMMENT SE PASSE LE VOYAGE ? (≧▽≦)
Wants2Die – (15:31) Sérieusement
Wants2Die – (15:31) Tu es stupide omg
Wants2Die– (15:32) Mais merci pour tout ça. J’aurais aimé ne jamais avoir à rentrer
SWAGNATE ʕ•ᴥ•ʔ – (15:32) Mes beaux yeux te manquent déjà ? ~~~  ( ͝סּ ͜ʖ͡סּ)
Wants2Die – (15:33) Omg shuddup
Wants2Die – (15:34) ET ARRETE AVEC LES EMOJI
SWAGNATE ʕ•ᴥ•ʔ  – (15:34) (*>v<)ゞ*゜+

De son côté, Nate resta à Port Yoneuve et rentra assez rapidement en cours, au lycée par conséquent. Autant dire qu’à cet âge où on demande aux enfants de grandir un peu et d’abandonner leurs jeux pour commencer les choses sérieuses, il reçut nombre de réflexions de la part de tout son entourage. Qu’il grandisse un peu, cesse d’agir comme un gamin ! C’est bien de mener une vie agréable, mais il ne réagira pas de la même façon lorsqu’il sera incapable de trouver un travail. Tout le monde ne peut pas devenir Maître Pokémon, hein ? Et il ne pouvait pas faire grand chose, alors mieux valait bosser et élargir ses possibilités. Oh, et il pourrait arrêter de traîner avec des gamins ! Qu’il trouve une copine, je sais pas ! Et puis qu’il cesse de s’attirer des ennuis constamment. Il risquait vraiment de mal tourner. Ces accusations, répétées encore et encore, l’incitèrent à…

Ne rien faire du tout !

Nate restait absolument radieux, quoi qu’on lui dise. C’était presque énervant de le voir si heureux quelles que soient les circonstances. Insupportable. Ca ne vous ennuie pas, vous ? Suivre l’histoire heureuse d’un garçon qui voit toujours le bon côté des choses. Allez savoir quel est son secret, sa théorie du bonheur… peut-être qu’il s’aveugle lui-même en refusant de voir la réalité, serait capable de forcer un sourire et de se convaincre que tout va bien même en croulant sous une pluie de pierres et de haine ? Pourtant, il y croit vraiment ! Qu’il y a du bon en tout le monde, que la vie est un grand jeu, qu’on peut s’amuser de tout et de rien. Il y croit terriblement fort, et peu de choses peuvent ébranler cette conviction.

Il ne se souvient pas trop du lycée, à l’heure actuelle. Enfin, des cours, j’entends ; en revanche, il pourrait vous relater le moindre ragot, vous décrire en détail toutes les manières de ses 404 crushes, vous rapporter à la lettre ses conversations par portable avec Leo, ou les mille et unes conneries qu’il a dû faire. Autant dire qu’il n’avait aucun goût pour tout ce qui était académique, et fut assez sage pour ne pas essayer de tenter des études qu’il aurait de toute manière échouées. Il était doué pour trouver des petits jobs et des annonces intéressantes, et ça faisait un moment qu’il enchaînait les petits boulots, il se sentait capable de continuer comme ça un bon moment. Irresponsable, mais dans un sens, n’était-ce pas lucide de sa part ? Oh, et quant à ce qu’il ferait en cas de difficultés…

« Je m’adapterai ! Et au pire, j’aurai toujours quelqu’un pour m’aider. »

Ayant envie de voyager (même si rester chez ses parents toute sa vie ne l’aurait pas choqué plus que cela), il décida de partir un peu en voyage, rattrapant le coup dudit voyage en combattant et en trouvant des petits boulots. Sa première destination fut Kalos, dans laquelle il resta assez brièvement et qui fit office de test. Ce que vous avez besoin de savoir quant à son voyage ici, c’est qu’il se trouva un certain talent de serveur, et fit la une des journaux après un scandale au Palais Chaydeuvre. Par la suite, il alla un peu partout, que ce soit dans le désert de Rhode (où il manqua de se perdre et serait probablement mort dans des dunes de sable si il n’avait pas eu de la chance), à Sinnoh (où, cette fois, il manqua de mourir de froid… mais fut le premier homme à escalader le Mont Couronné en short et en tongs !), ou encore à Johto (où il passa littéralement tout le séjour à Rosalia, tentant de harceler les instances locales pour escalader une tour complètement brûlée, et les danseuses pour faire un spectacle avec elles ou au moins essayer leurs fringues cool).

Et enfin, Oniria !

Ca fait un petit moment qu’il y est, d’ailleurs, et il se fait plutôt bien aux lieux. Aujourd’hui, il est serveur dans un petit café louche, mais guette la moindre opportunité de changement, bien que ce job lui plaise. Il passe le clair de son temps à jouer aux jeux vidéos en bouffant des Takeschips, faire n’importe quoi dehors ou flirter, si ça vous intéresse. Pas vraiment glorieux, mais… il est heureux. C’est tout ce qu’il a, ce stupide rayon de soleil. Alors autant ne pas le lui arracher, pas vrai ?

Oh, et… en arrivant à Oniria, il y a bien un truc notable qu’il a pu faire. Capturer le meilleur de tous les Rattata.

A votre propos

Pseudonyme : Ce sera bae pour toi
Âge : Jsp compter
Commentaire : I need vodka now

Code règlement : RATTATA



EQUIPE POKEMON DE DEPART


Espèce : Fragilady
Surnom : Diana
Sexe : Femelle
Type : Plante
Nature : Rigide
Talent : Chlorophylle
Niveau : 28
Moveset : Danse-Folle, Mega-Sangsue, Vampigraine, Poudre Dodo

• Son premier Pokémon et le plus puissant, elle est une bonne combattante.
• De manière générale, elle fait office de maman de substitution et sans elle, il serait probablement incapable de vivre seul.
• Il lui arrive de voler l’énergie de Nate ou de l’endormir, histoire qu’il se calme ne serait-ce qu’un instant.
• Dès qu’on met un peu de musique, Nate et elle sont impossibles à arrêter et peuvent danser jusqu’à l’épuisement sur des airs random. Pas qu’ils soient doués cela dit… Tu parles d’une équipe de bras cassés.

Espèce : Emolga
Surnom : 14
Sexe : Mâle
Type : Vol/Electrique
Nature : Jovial
Talent : Statik
Niveau : 20
Moveset : Vive-Attaque, Chargeur, Frotte-Frimousse, Eclair

• Aussi étrange que cela puisse paraître, il n’est pas nommé ainsi à cause de son crush actuel au nom tout aussi étrange, mais fait référence à un personnage de dessin animé qu’il aimait étant enfant. Cela dit, il prend quand même ça comme un signe du destin.
• C’est un Pokémon adorable et très joyeux, avec lequel Nate s’amuse énormément. Sans doute le seul qui partage son énergie.
• Il arrive souvent à Nate d’avoir les cheveux électriques après s’être trop approché de 14 ou d’avoir frotté ses joues au rongeur.
• Il partage son amour des selfies et on trouve plein de photos du dresseur et de son Pokémon sur les réseaux sociaux.
Espèce : Baggiguane
Surnom : Al Capone
Sexe : Mâle
Type : Combat/Tenèbres
Nature : Malpoli
Talent : Impudence
Niveau : 18
Moveset : Vantardise, Feinte, Jet de Sable, Casse-Brique

• Al Capone est un thug, un vrai.
• Il a des biceps durs comme de l’acier et peut casser des briques avec.
• Il est aussi cool que Sasuke Uchihaltaria, son idole depuis qu’il regarde des animes avec Nate.
• Les rumeurs disent qu’il aurait un cœur tendre au fond, aimerait les émissions de cuisine pour ménagère,  aurait peur des Pokémon spectre et câlinerait son dresseur lorsque personne ne regarde. Mais personne ne le sait vraiment, car Al Capone est une créature très mystérieuse.


Espèce : Kungfouine
Surnom : Jumad
Sexe : Femelle
Type : Combat
Nature : Solo
Talent : Attention
Niveau : 25
Moveset : Yoga, Torgnoles, Bluff, Forte-Paume

• Jumad est, comme son nom l’indique plus ou moins, un Pokémon colérique, profondément exaspéré par son dresseur auquel elle met une torgnole bien méritée chaque fois qu’il fait un truc stupide (c’est à dire toutes les 11.25 secondes)
• C’est un des Pokémon les plus aptes au combat de Nate et celui avec lequel il gagne le plus de combats (et donc de fric). Ils s’entendent vraiment bien sur ce sujet.
•  Elle essaie, en vain, d’apprendre l’art du Yoga à Nate, mais monsieur semble trop hyperactif pour ça. La dernière fois qu’ils ont médité sous une cascade, il a fini par s’y doucher en chantant du Nicki Manzai.
Espèce : Rattata
Surnom : Mr. Cool
Type : Normal
Nature : Pitoyable
Talent : Aucun
Niveau : 5
Moveset : Charge

• Son Rattata, c’est le meilleur de tous les Rattata.


Quant aux niveaux des Pokémon, si vous voulez une échelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: I haven't keikakued anything (^▽^) || NATE Mer 16 Nov - 18:41

Edit: "Type préféré: Chess" JPP DE TOI OMG
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Criminelle solo
Inventaire: ///
Equipe:
Hackeuse/Voleuse
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 49
Date d'inscription : 04/11/2016
MessageSujet: Re: I haven't keikakued anything (^▽^) || NATE Mer 16 Nov - 19:05


And I choose you to be bae ;D -altho u already are-
Error 42. J'ai décédé.
Après tous ces facepalms à cause de ton histoire ça m'a achevée :'D

_________________
500 ways to lie
© .bizzle
500 fakes it in palevioletred
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: I haven't keikakued anything (^▽^) || NATE Mer 16 Nov - 19:41
Je ship Chess et Nate du coup.

All according to keikaku.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: I haven't keikakued anything (^▽^) || NATE Jeu 17 Nov - 12:34
WELCOME
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: I haven't keikakued anything (^▽^) || NATE Dim 20 Nov - 16:49
MERCI A TOUS ! \o/

Et ça devrait être bon pour la fiche, eheh~ Hâte de jouer ce dork aux côtés de l'autre owo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: I haven't keikakued anything (^▽^) || NATE Lun 21 Nov - 2:55
Bienvenue chez nous ~

Et je te souhaite une bonne validation, vu que, j'arrive trop tard pour dire "bonne chance pour ta fiche" ~

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin Pendulum
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 49
Date d'inscription : 17/10/2016
Age : 20
Localisation : ...
MessageSujet: Re: I haven't keikakued anything (^▽^) || NATE Ven 2 Déc - 13:36
Re-bienvenue !

La fiche est en cours d'évaluation petit Nate, ne t'en fais pas ! c'est juste qu'elle est plus longue que celle des autres alors on va moins vite *dead*

Mais déjà, niveau caractère et physique, il me semble que tout va bien. :f:

Sur ce merci de ta patience !

_________________
♦ Admin Pendulum ♦

Link attaque en #00CC00

Recap comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: I haven't keikakued anything (^▽^) || NATE Dim 4 Déc - 21:49
Les niveaux sont mis.

La validation est effectuée ! Je vais locker et déplacer une fois que tu m'auras confirmer pour les niveaux ♥

Je te mets ta couleur !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I haven't keikakued anything (^▽^) || NATE
Revenir en haut Aller en bas
I haven't keikakued anything (^▽^) || NATE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Galerie de Sasou ^^
» Non, je n'essaie pas de battre Nate ou Jenaiz! Ibuki Tsukino (terminé!)
» Nate Yassine Taylor || Finished
» Voila un grand dresseur , voila Nate River !
» Fiche relationnelle de Blaise J. Zabini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon OveRevolution :: Hors RPG :: Archives-
Sauter vers: