Pokémon OveRevolution
Bienvenue sur le forum d'ORE ! Forum RPG basé sur l'univers de Pokémon qui se veut très permissif. Shiny, couleurs anormales, Fakemon... On peut jouer des Pokémon, des légendaires ou des humains !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Une sirène au bord de la plage. (Libre.)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Lieux RP: La région :: Bords de mer
avatar
Pokémon Sauvage
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 37
Date d'inscription : 02/10/2016
MessageSujet: Une sirène au bord de la plage. (Libre.) Mar 15 Nov - 1:27
Depuis des jours d’exploration sur cette île m’avaient épuisé, pourtant je n’avais même pas fait le quart. C’était peut-être ma dernière expédition qui était rude. Enfin. Rien de mieux de se ressourcer en allant vers là où mon ami est moi nous nous étions laissé. C’était vers le rebord de la mer, que je n’avais eu le temps de trouver un abri pour nicher. Il fallait peut être en trouver une, qui sait. Je ne savais pas pourquoi mais surement que cette place m’avait séduite et y retourner ne me ferait pas de mal, malgré que je ne crois pas être un Pokémon d’eau salé. J’allongeais au long de la plage. Il faisait un matin radieux, le temps que je me trouve un endroit, les gens commenceront à se réveiller, comme que c’était le crépuscule. Le soleil commençait à se lever de plus en plus et c’était de toute beauté. Je n’avais jamais vu un tel levé de soleil au bord de la mer et je devais dire que je fus servie. J’avoue que les blessures et la fatigue m’avaient récompensé. Je me souvenais de quelque mot quand j’étais dans les montagnes froides et trouvais que ça serait l’idéal.

C’est alors que je trouvais une crevasse vers les parois rocheuses. Aguiché par cette trouvaille je me faufilai dans cette cachette peu caché et fit mon inspection. L’endroit sentait plusieurs race Pokémon eau et autre qui pourrais aimer être là donc il n’était pas rare d’en trouver ici. De toute façon, je ne crois pas qu’ils joueraient à faire dégager des Pokémons alors, autant en profité. Je me trouvais un coin tranquille, m’assis en lotus pour, enfin méditer. Mes sens étaient en alerte pour d’éventuels dangers ou des congénères mécontents. J’avoue que mon dos me brulait encore de cette blessure, qui était difficile à me concentrer et la fatigue ne m’aidait pas. Je restais à l’ombre pour peut être dormir si la volonté était trop forte. J’avoue aussi que c’est très difficile de maintenir cette positon sent tomber le museau vers le sol. Ça aurait été assez gênait, en effet. Je m’adossais le dot pour éventuellement dormir, si l’envie était trop grande, je devait me sentir en sécurité. Le son des vagues me berçait et les croisements d’oiseau de mer chantant, c’était paisible, malgré que quelqu’un pouvoir venir ici d’une minute à l’autre.

Ce moment me faisais penser quand Leonn prenait un moment de pause et que je pouvais sortir de ma pokéball. J’avoue que cela était une vraie libération. De pouvoir médité, nagé, selon les endroits que nous avions prit comme point de repos. Maintenant, je crois que cela serait pour toujours. Je n’étais pas prête à trouver un autre maître car personne ne pouvait égaler mon partenaire d’aventure. Il était tout pour moi. Je ne croirais pas qu’un personne débutante serait apte de m’avoir, je ne le permettrais pas pour mon soutien moral. Il faudrait qu’il ait cette étincelle que j’avais vue en mon défunt maître. Une détermination, une volonté d’avancer. Enfin bref, je n’étais pas méchante, mais il a des limite à se que je peux vouloir ou pouvoir endurer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Surveillant
Inventaire: Boomerang.
Equipe:
Surveillant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 101
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 186
Localisation : Nemossos
MessageSujet: Re: Une sirène au bord de la plage. (Libre.) Lun 5 Déc - 0:04

UNE SIRENE AU BORD DE LA PLAGE... (LIBRE)

Il n’y avait pas à redire, l’automne était bien là, j’avais bien fait de prendre mon coupe-vent pour me protéger de la brise marine. Aujourd’hui était un jour de repos pour moi, et comme d’habitude, ces jours-là, je l’avais commencé tôt en partant bien avant le lever du jour pour me promener. Est-ce une de mes habitudes d’avant ? Je n’en avais pas la moindre idée, je ressentais juste ce besoin. Circus était blotti contre mon torse dans la poche intérieure de mon sweat à zip asymétrique, prévu à cet effet. En me concentrant suffisamment, je pouvais sentir son cœur battre, il devait dormir à moitié, comme toujours, une part de lui rester en permanence en éveil, prêt à me défendre.

Longeant le rebord de la falaise pour atteindre la plage, je contemplais le magnifique spectacle, à ma gauche, le reflet du soleil étincelant en train de se lever qui mettait fin à la nuit. On pouvait facilement distinguer au loin, quelques bateaux, et d’autres formes qui devaient être de grand pokémon marin. Par moment, je l’arrêtais, le long de rebord, j’aurais pu sauter, je n’avais quasiment rien qui me rattacher à la vie depuis que j’avais perdu les souvenirs de mon identité. Pourtant en y réfléchissant, évidemment que si j’avais déjà des choses à perdre, je ne pouvais, ni faire ça à Tomoe, ni à Circus, ni à Tanguy, ni… à tous les autres. Pour quelqu’un de solitaire comme moi, se rendre compte combien on est attaché à autant de personne, c’était difficile à imaginer.

Le vent, chargé d’iode, était très frais mais vivifiant, je ne peux pas vraiment dire que l’électricité statique du pelage de Circus me tenait chaud, mais au moins, je n’étais pas que focaliser sur la sensation de froid. En arrivant sur la plage, j’aperçus un petit Krabby qui fonça dans l’eau en me voyant, mes yeux me piquaient un peu à cause de la brume marine. J’étais à un pas des premières vagues, j’observais le mouvement lancinant, tout en me demandant de quel côté j’allais continuer. Je poursuivis vers les falaises, pour observer les petites grottes creusées par la mer.

_________________
Je tente de me souvenir en #0000ee
{ Fiche de Présentation }   { Infos Rapides }   { Journal }
{ Dernière MàJ du journal 29 Janvier }
Clique Invité :
 
Autres Comptes : Naoki Arion ; Tomoe Shinrin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pokémon Sauvage
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 37
Date d'inscription : 02/10/2016
MessageSujet: Re: Une sirène au bord de la plage. (Libre.) Mar 6 Déc - 1:00
Une petite bourrasque de vent et les vague de la mer pouvaient être entendus dans mon petit coin. Ça ne me dérangeait pas. C’est plutôt que ça m’apaisait de plus en plus. Mes yeux se fermis doucement avec cette berceuse de mère nature. Je commençais à succomber au sommeille et aller aux bras de Morphée, un petit bruit d’un Crabby passa vers ma direction. Je n’étais point agacé, car l’endroit était pour tout le monde et de toute façon, il ne faisait que passer pour aller à l’eau, sans doute. Je ne faisais plus attention à cela. Quelque minute se passait. J’étais entre le rêve et la réalité. Je me souvenais d’avoir rêvé de mon Passé, quand j’étais Grenousse, j’avais le don ne pas trop me faire gronder par mon maître et de passer mon temps à roupiller quand je trouvais que j’avais trop donné. C’était le bon temps. Surtout un roupillons que j’avais sauvé les Pokémon blessé au Centre Pokémon. Je ne trouvais pas d’endroit ou dormir et j’étais tombé dans un camion où des bandits avaient volé des Pokémon. Je ne savais pas trop, avant, mais quand j’avais trouvé que ça bougeait trop, j’avais lancé une attaque Bulle d’O. C’était quand les Policiers m’on donné une médaille que je voyais bien que j’avais fait de quoi de bien. C’était le bon temps, c’est vrai. Et dire que Leonn ne savait pas trop ou se donner la tête. Je pensais souvent à dormir, dans ce temps là.

Tout semblait tranquille, mais des bruit de pas s’approchait de ma direction ou proche de là. J’avoue que je m’étais réveillé car c’est genres de bruit pouvait m’alerté d’un bipèdes ou d’un humain. Ma curiosité était plus forte que moi. Je me levais de mon coin pour aller voir se qui se passait. Je sortis à peine mon museau pour rester à l’ombre, enfin le moins visible possible. À ma plus grande surprise, un humain était face à la mer et les vagues. J’étais dos à lui. Je ne devais donc, ne pas faire trop de bruit pour ne pas l’alerter de ma présence, mais je me demandais ou il allait, je le suivis discrètement car je voulais m’assurai qu’il allait bien. Un humain mort sur ma conscience ne plait guerre et celui-ci, je ne sais pas, mais il parait sombre pensé ou quelque chose du genre. J’avançais doucement, mais il avait un branche qui avait été détruis par mon pas et fit un bruit qui résonnait un peu.


-Ha! Mince!...
croassa intérieurement, que l’homme ne comprendrait guerre mon dialecte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Surveillant
Inventaire: Boomerang.
Equipe:
Surveillant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 101
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 186
Localisation : Nemossos
MessageSujet: Re: Une sirène au bord de la plage. (Libre.) Ven 9 Déc - 22:41

UNE SIRENE AU BORD DE LA PLAGE... (LIBRE)

Je continuais d’avancer, assez lentement pour pouvoir observer le paysage, toujours perdu dans mes pensées. Mes pas laissé des traces sur le sable, je regardais par moment à mes pieds pour voir s’il n’y avait pas un coquillage. J’en vis assez peu, c’était marée haute après tout, je croisai cependant une petite branche, sans doute ramené par la mer… Depuis un peu plus d’une minute, je sentais que Circus était plus alerte. Soudain, il sortit sa tête, je baissai légèrement la mienne pour frotter mon menton sur son crâne en signe d’affection. Mais il ne se laissa pas faire très longtemps, il avait senti quelque chose. Ses oreilles, dont l’intérieur avait un reflet violacé, comme la plupart des Voltali, bougeaient dans tous les sens. En effet, alors que je continuais d’avancer, j’entendis derrière moi un petit craquement.

Circus était immédiatement monté sur mon épaule, prêt à intervenir. Face à moi, un ou une Amphinobi qui ne savait visiblement plus où se mettre. Le Pokémon émit un petit coassement caractéristique à son espèce. Puisque celui-ci était visiblement quelque peu déstabilisé, j’en profitai pour le détailler un peu. De par son physique et la position dans laquelle il était, je me suis vite dit qu’il devait s’agir d’une femelle. Circus était toujours juché sur mon épaule, la détaillant lui aussi, pas qu’il attendait mon feu vert ou quoi que ce soit, mais il restait toujours prudent, d’autant que le Pokémon devant nous n’avait montré pour l’instant aucune animosité.

Souhaitant que la rencontre se fasse sereinement, je chuchotai quelques mots à Circus qui m’écoutait sans perdre des yeux le Pokémon amphibien fasse à nous. Je me mis moi aussi à la regarder droit dans les yeux, le regard paisible.


_________________
Je tente de me souvenir en #0000ee
{ Fiche de Présentation }   { Infos Rapides }   { Journal }
{ Dernière MàJ du journal 29 Janvier }
Clique Invité :
 
Autres Comptes : Naoki Arion ; Tomoe Shinrin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pokémon Sauvage
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 37
Date d'inscription : 02/10/2016
MessageSujet: Re: Une sirène au bord de la plage. (Libre.) Sam 10 Déc - 19:27
Je me demandais bien si j’avais fais une erreur et voyant l’humain se retourner vers moi et un Voltali me faire face, le regarde me disant qu’il allait m’électrocuté si je faisais un mauvais pas, j’avais ma réponse à l’affirmative. Je ne déteste pas les types Électrique, mais disons qu’ils sont réputé à être en avantage avec les type eau et j’en fais partie de cette catégorie. Je restais debout à ma place, cherchant quoi inventé pour me sortir de là. Je regardais cet Étrange humain, qui me fascinait et qui me regardait d’un air nonchalant, calmant son Pokémon pour évité la bagarre, sans doute. Je me demandais bien ce qu’il se disait en me voyant car le regard de l’homme me faisait poser des questions. Côtoyer des humains dans ma vie, j’avais l’habitude, mais lui, il était un mystère pour ma personne. C’était la deuxième personne qui me donnait cet effet de curiosité. Avant, mon dresseur m’avait donné cette sensation là, vouloir le connaitre plus et savoir se qui me faisait tellement questionné et être attaché à lui, mais au final, je me suis rendu compte que c’était l’amour qui avait avec les Pokémons. Peu être que c’était ça ou quelque chose qui fait que les créatures se sentent bien. Je baissais légèrement la tête vers le coté, ne comprennent pas trop la situation. Mon inquiétude m’avais mis dans les ennuie et je devais plutôt remercier la chance qu’il n’avait pas l’intention de me capturer. Je voyais bien qu’il était intrigué, qui me piquaient ma curiosité.

J’avais eu en tête de venir le voir, tranquillement et essayer de communiquer avec lui, mais voyant le Pokémon Électrique en temps que garde du corps, il me faisait un peu froids dans le dos. Je n’osais pas confronter les ennuis avec des grosses griffures au dos. Je n’étais pas en état de santé et je n’avais pas de raison à me battre. Je devrais peut-être les laisser tranquilles. Je me tournai vers le coté pour jeter un dernier regard de mes yeux argentées à l’humain avant de me tourner, dos à lui pour m’éloigner. Mon dos était exposé de trois grands couts de griffe de Polagriff. C’était une bonne blessure qui durerait bien longtemps ça. J’avoue que sauter dans l’eau pour fuir vite était plus judicieux, mais je n’avais pas envie que mon dos brule avec l’eau salé de la mer. À ma démarche, il pouvait facilement me rattraper, mais je doute que c’était utile de fuir.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Surveillant
Inventaire: Boomerang.
Equipe:
Surveillant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 101
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 186
Localisation : Nemossos
MessageSujet: Re: Une sirène au bord de la plage. (Libre.) Mer 14 Déc - 19:31

UNE SIRENE AU BORD DE LA PLAGE... (LIBRE)

En définitive, les quelques secondes de réflexion du Pokémon en face de moi, m’avait donné une impression d’avoir duré l’éternité. Sans doute un peu effarouché par la présence et la réaction de Circus, ce que j’avais supposé être une femelle Amphinobi de par sa carrure se retourna, et rebroussa chemin en me jetant un dernier regard, de dépit peut-être... C’est alors que je vis dans le dos du Pokémon, de grandes lacérations. Elles n’avaient l’air ni superficielles, ni très profondes, juste suffisamment pour rendre le Pokémon un peu plus vulnérable. D’où pouvait-elle provenir ? D’un combat avec un dresseur peu scrupuleux ? D’un affrontement avec un autre Pokémon ? Ou bien d’une chute ? Au vu de la forme des blessures, et étant donné la nature plutôt agile de son espèce, j’étais peu convaincu par la dernière hypothèse...

En tirant légèrement le haut de mon sweat devant moi, et j’indiquai à Circus, il pouvait se réinstaller. Il laissa tout de même sa tête dépasser, toujours prudent. Je sortis alors les quelques baies Sitrus et Oran que j’avais dans mes poches en guise de petite collation matinale pour Circus et en lui demandant s’il acceptait d’en donner un peu au Pokémon sauvage que nous venions de croiser. Sans trop attendre sa réponse, alors que je voyais l’amphibien s’éloigner encore, je le suivis avant de l’appeler.

- Non ! Attend ne pars pas, reviens... Regarde, j’ai ça pour toi si tu veux ! Je ne te ferais aucun mal… Circus dit lui que c’est pour lui.

En prononçant ces mots, je montrais mes bras tendus avec quelques baies dans les mains. Circus, qui avait l’habitude d’être plutôt silencieux, héla à son tour le Pokémon, sans doute pour faire comme je lui avais demandé. Ne sachant quoi faire d’autre et pour ne pas le brusquer, je déposai deux trois baies en un petit tas, en gardant en réserve, avant de faire quelques pas en arrière. Finalement, je posai le genou à terre, pour observer sa réaction et surveiller le ciel. Après tout, on était au bord de la plage, tôt le matin, les Goélises et autres Pokémons volant du bord de mer n’étaient pas loin. Tout en observant, aidé de Circus pour la surveillance du ciel, je caressais tout doucement le menton de ce dernier.

_________________
Je tente de me souvenir en #0000ee
{ Fiche de Présentation }   { Infos Rapides }   { Journal }
{ Dernière MàJ du journal 29 Janvier }
Clique Invité :
 
Autres Comptes : Naoki Arion ; Tomoe Shinrin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pokémon Sauvage
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 37
Date d'inscription : 02/10/2016
MessageSujet: Re: Une sirène au bord de la plage. (Libre.) Mer 14 Déc - 21:51
Je m’éloignai de plus en plus, laissent les deux être tranquille. Je ne savais pas grand-chose sur eu et je pouvais être bête de penser à se que j’ai pensé pour ce dresseur. En plus le Voltali n’avait pas l’air de me trouver amical, mais je m’en moquais. Je suis peu accueillante et je le vaux pour ma discrétion et ma timidité. Je ne peux rien y faire non plus! J’étais trop fatigué pour me battre et de comprendre et la seule solution en tête était de rebrousser le chemin et ne plus en parler. Je croyais qui aurait continué son chemin, mais j’avais tore, en jugeant les bruits de pat qui essayaient de s’approcher de moi. Une seconde après j’entendis la voix de l’humain qui me suppliait de rester. Mais Pourquoi? Le son de ses mots m’avait sursauté et je me suis arrêté pour voir ce qu’il me voulait. Le Pokémon Électrique m’appelait pour dire ce que son maître avait dit. Ils m’offraient des baies, mais Pourquoi? C’est ainsi que je me suis dis qu’en me retournant, il aurait pu voir mes blessures au dos. Je restais à le fixer calmement, pendant qu’il mit les « offrandes » sur le sol, il recula et mit un genou sur le sol. Je le voyais regarder le ciel regardant des Pokémon volant en quête de nourriture. Je me demandais bien Pourquoi! Héhé!

Je pris quelque seconde pour observer la scène, curieuse que je suis et me disais qu’il n’était pas méchant, finalement. Je me dirigeais vers l’homme à la couleur du cuivre et décidai d’accepté les baies. Je commençais à avoir faim et j’étais curieuse de le voir aussi. Dès que je fus proche des petits fruit, je regardais le ciel regardant les quelque Goélises affamé et faible. Surement qu’ils doivent se battre contre les autre pour de la nourriture. Je regardai, en suite les bais et m’assis en lotus pour, par la suite, regarder l’humain et le Voltali, fit signe, en tapent sur le sol de du coup de patte avant, lentement, pour leur inviter de s’assoir. Bien quoi, faut être civilisé, même si on est Pokémon! Je n’étais pas élevé comme une bête de combat à 100%, quand même! Je pris un des baies attendit qu’il s’assoit avant de manger ma part. Je pointai le haut pour montrer deux Pokémon volant qui avait l’air affamé. Je regardais le Voltali pour Lui demander si je pouvais leur donner le reste.

-Amphinobi? (Puis-je leur en donner?) Demandai-je.

Ma voix était un peu roque à entendre, mais c’était plus doux et plus aigus que les mâles de mon espèce. Je n’avais pas un cou large comme tous les Amphinobi, mais c’était comme je suis. Surtout que je passe ma vie à seulement tiller pour m’exprimer. Enfin, ce qu’un humain entant de ma part.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Surveillant
Inventaire: Boomerang.
Equipe:
Surveillant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 101
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 186
Localisation : Nemossos
MessageSujet: Re: Une sirène au bord de la plage. (Libre.) Lun 19 Déc - 13:38

UNE SIRENE AU BORD DE LA PLAGE... (LIBRE)

Après un moment d’hésitation, l’amphibien se retourna, et se rapprocha. Je sentais sur ma peau, le souffle des embruns, et la capuche dans mon dos qui s’agitait au grès des quelques bourrasques du bord de mer. Alors que je commençais à divaguer dans mes pensées, je vis les mouvements du Pokémons qui s’était approché du petit tas de baies et semblait m’inviter à le rejoindre.

Sans trop attendre, mais assez lentement pour ne pas lui faire peur, je me rapprochai, il s’était installé en tailleur et observer les Goélises dans le ciel. Après avoir attaqué de manger l’une des baies, il désigna le ciel de son doigt, il voulait me faire comprendre quelques choses, j’essayais de comprendre. Puis, l’amphibien plongea ses yeux dans ceux de Circus, en prononçant le son caractéristique de son espèce, avec un ton qu’on aurait pu dire interrogateur.

- Volta, volta, liiiiii… jappa Circus en sortant de la poche, pour se mettre devant le petit tas lui aussi.

Il se saisit d’une baie dans sa mâchoire, et jeta sa tête vers le ciel en lâchant prise. Visiblement, il avait déjà dû faire cela avant. La baie ne monta pas très haut dans le ciel, mais l’un des Goélises, très alerte, fonça dessus, et le récupéra au vol. Admiratif devant cette scène, lorsque je descendis le regard, je vis que Circus était cette fois en train de dévorer une baie avec entrain. Je souris, c’était beau de voir l’entente de Pokémons qui à l’état sauvage aurait sans doute été dans les conditions de prédateur prédaté. Finalement, les quelques Goélises qui volaient au-dessus de nos têtes finirent par se poser, et avancer prudemment vers nous avant de prendre leur aise. Voyant que la collation s’était transformée en petit repas entre Pokémons, je sortis les quelques baies que j’avais gardées en réserve dans les poches.

J’étais détendu, serein, souriant, je fermai les yeux quelques instants, un frisson me parcourut. Ma vision était trouble, devant moi, je voyais un petit garçon entourer de Pokémon qui ressemblaient à des ours bruns avec des marques jaunes, il y avait aussi un petit ourson et d’autres pokémon. À mesure que j’essayais de détaillé la situation, elle m’échapper, devant plus flou, avant de définitivement s’estomper.
Je sentis quelques choses frotter mon genou, c’était Circus.

- Volta, jappa-t-il en me regardant tout en penchant la tête.

Je finis par lui répondre en posant ma main sur sa tête pour le caresser.

- T’en fait pas ça va, et vous alors c’était bon ? dis-je en les regardant un peu tous avec un grand sourire.



_________________
Je tente de me souvenir en #0000ee
{ Fiche de Présentation }   { Infos Rapides }   { Journal }
{ Dernière MàJ du journal 29 Janvier }
Clique Invité :
 
Autres Comptes : Naoki Arion ; Tomoe Shinrin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pokémon Sauvage
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 37
Date d'inscription : 02/10/2016
MessageSujet: Re: Une sirène au bord de la plage. (Libre.) Mar 3 Jan - 18:22
J’avais pus me faire comprendre par le Pokémon Électrique. Il avait sortit de sa cachète pour agir à ma demande. Dire que quand j’étais Grenousse, je me cachais dans le sac de mon maître, quand j’avais l’opportunité de sortir de ma Pokéball. Si Leonn avait un manteau comme celui-ci, il aurait bien longtemps que j’aurais fait pareille. Je le voyais prendre une baie, pointé le museau vers le haut et le lancer. Malheureusement, se n’était pas assez haut, mais un des trios l’avait vu et c’était dépêché pour le rattrapé. En suite, le reste était venu à la suite, voyant que c’était une invitation. Tout le monde se régalait. Moi, je les observais comme j’ai pris ma part. Un de ses volatile me regardait et m’amena une des baies pour un remercîment ou une pitié, mais je le refusais poliment, sous prétexte que je n’avais plus faim, comme je n’avais pas un gros appétit. Je voyais la scène et voyait que l’humain faisait de même, mais on dirait qu’il était dans une trance. Du coup, le Voltali l’avait vu et avait été le voir, se souciant de son ami. Par chance, il n’avait rien. Juste dans ses pensées. Je fus tout de même soulagé de cela, malgré que ce ne fût pas mon dresseur. Il nous demandait si on avait aimé notre repas et les goélises pialaient à l’affirmatif. Je ne contentais que hocher la tête pour dire oui et regarder les autres faires.

J’étais devenue timide à être dans un petit groupe. Je n’avais pas été entouré de tout cela depuis longtemps. Mes paumettes était devenue rouge écarlate me demandant quoi parler ou faire. Il était gentil pour un humain et je ne devrais pas m’en aller comme cela. Alors que les Pokémons vols et eau du reprendre la route, je regardais sur le sol, voyant le sable, pensant à un moyen de communiquer. Si mon maître m’avait bien éduqué à lire et à écrire, ça pourrait être utile. Je pris un de mes doigts, traçant des lettres, de façon que celui-ci me voie. Je lui écris,« :Qui es-tu? Et d’où tu viens?» ma syntaxe n’était pas la grande forme, mais je me débrouillais avec les syllabes et les consones. Je l’observais avec mon air interrogateur, espérant qu’il avait comprit se que je lui avais écris. Je pouvais bien faire des symboles avec mes main, mais je n’étais pas sûr de savoir le maitriser sans faire n’importe quoi et écrire c’était mieux, je trouvais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Surveillant
Inventaire: Boomerang.
Equipe:
Surveillant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 101
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 186
Localisation : Nemossos
MessageSujet: Re: Une sirène au bord de la plage. (Libre.) Sam 21 Jan - 23:54

UNE SIRENE AU BORD DE LA PLAGE... (LIBRE)


Les Goélises et l’Amphinobi avaient l’air satisfait, tout comme Circus qui grimpa sur moi. Les Goélises ne mirent pas longtemps avant de repartir dans les airs. L’amphibien était très calme, il semblait réfléchir en scrutant le sol autour de nous.
Puis au bout d’un moment, il se pencha doucement en avant, approchant sa main du sol avec un doigt tendu. Maladroitement, il commença à marquer le sol, à première vue, ça ne ressemblait pas à grand-chose, mais finalement en me concentrant, je vis tout ce qui pouvait ressemblait à des lettres ! C’était assez incroyable pour moi. C’est sûr qu’à la télévision, dans divers dessin animé, les réalisateurs n’hésitaient pas à donner la parole à des Pokémons mais là c’était devant mes yeux, je n’en revenais pas. Sans doute que le Pokémon face à moi avait dû être exposé depuis sa plus tendre enfance à des humains, peut-être avait-il un dresseur.

En prenant mon temps, je décortiquai le message, visiblement, le Pokémon me demander qui j’étais… A croire que cette question me poursuivait sans me laisser la moindre minute de répit. Je réfléchis quelques instants, que pourrais-je répondre… Je commençai par un sourire pour lui montrer que j’avais compris son message, puis je me redressai un peu, avant de me lever car la position assise que j’avais adoptée n’était pas des meilleurs et commençait à engourdir mes jambes.

- Pour tout de dire… je n’en ai pas la moindre idée pourtant crois moi j’aimerais vraiment pouvoir te répondre...

En finissant de parler, je lâchai l’Amphibien du regard pour observer le ciel qui commençait à être nuageux...

_________________
Je tente de me souvenir en #0000ee
{ Fiche de Présentation }   { Infos Rapides }   { Journal }
{ Dernière MàJ du journal 29 Janvier }
Clique Invité :
 
Autres Comptes : Naoki Arion ; Tomoe Shinrin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 10
Date d'inscription : 13/07/2016
Localisation : Partout et nulle part !
MessageSujet: Re: Une sirène au bord de la plage. (Libre.) Sam 10 Juin - 11:53
Il grogne, pas content pour un sous. Non mais c’est quoi encore cette prise de merde ? Putain, c’est pas comme ça qu’il va se faire de l’argent, ah ça non ! Va falloir remettre les pendules à l’heure de ces abrutis sinon ça va pas le faire. D’un geste dédaigneux, il fait sortir ses Pokemon. Les pauvres ont réellement l’air fatigués et à bout de force. Faut dire qu’il ne leur laisse pas une seconde de répit, à ces déchets ! Faut bien qu’il gagne sa vie en revendant les prises, non mais oh.

« -Putain mais vous servez à rien ! S’avez intérêt à me rapporter du gros cette fois parce que sinon j’vous jure qu’j’vous coupe un bras ou quequ’chose ! »

Les pauvres créatures frissonnent. Le plus grand, un Aligatueur, se met ensuite à donner des ordres. La Miradar ira en reconnaissance sur le bord de mer pour essayer de trouver quelque chose d’intéressant, tandis que le Roucoups survolera la ville. Leur but ? Trouver de malheureux Pokemon errants, ou pas, et les voler pour que leur monstre de dresseur puisse les revendre sur le marché noir. Ils n’ont pas le choix et chacun se méprise de devoir en arriver là.

Finalement, c’est la type Normal qui revient avec une « bonne » nouvelle : elle a vu une Amphinobi sur la plage, c’est leur meilleure chance aujourd’hui. L’occasion ne se représentera surement jamais d’avoir un tel pokemon à porter de patte. Ni une, ni deux, l’équipe s’avance sur le bord de mer, leur dresseur sur les talons, prêt à empocher le gain et l’argent qui en découlerait.

« -Ah putain ouais, celle-là va rapporter gros ! Aligatueur, Croc Givre ! »

Sans aucun autre chose, le starter Eau se lance sur son homologue amphibien, les crocs en avant. Les deux autres pokemon regardent, une réelle souffrance dans les yeux et du regret. Beaucoup de regret.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pokémon Sauvage
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 37
Date d'inscription : 02/10/2016
MessageSujet: Re: Une sirène au bord de la plage. (Libre.) Mar 20 Juin - 21:02
Je compris que l’humain était autant perdu que moi. Il n’avait pas l’air de savoir son passer et autre, alors que je lui ai simplement demandé son nom. Et où il était avant de venir ici. Présentement. En le regardant, il avait l’air un peu civilisé ou travailler dans une académie. Enfin bref, il était un peu amnésique je crois. J’effaçais le message que je lui avait écrit pour remplacer pas mon nom « :Ocella.» qui avait été donné par mon ancien maître et meilleur ami. Je le garde toujours depuis et je compte bien faire rappeler à qui que ce soit ou je ne répondrai de rien. Quand j’allais l’appeler, des bruies sourd de pas lourd courut dans ma direction est s’approchait dangereusement de moi. Dès que je me retournais, je vis un Aligatueur foncé sur ma personne. Je me levais pour m’éloigner mais je n’avais eu que le réflexe de mettre mon bras devant lui pour éviter la casse. Ça m’avait complètement blessé le bras, entrant dans ma chaire qui m’avait fait un crie de douleur sèche et rapide. Je devais me libéré tout suite!

Javais eu le réflexe de sortir un lame ténébreuse de l’autre main, pour me dégager. J’utilisais tranche-nuit et l’attaqua sur un de ses yeux et me lâcha le bras, me laissant m’éloigner pour me préparé à d’éventuelle attaques. Il ne me laissera pas ce bourge. J’ignorais se qu’il avait en tête, mais il n’était pas là pour rien celui-ci. Mon bras me faisait affreusement mal, mais ça serait plus si je ne faisais pas attention. Je me demandais si l’humain avait entendu, mais du coup je ne pouvais pas me retourner car, un faux pas et le crocodile en profitera pour m’attaquer de nouveau. Je ne le perdais pas de vu.

L’Aligatueur était furax et fonçais vers la direction. Je l’esquivais à chaque foie. Ce n’était pas m’on intention de le blesser, mais il va me cherché et va être humilié. Je sautais d’endroit en endroit pour que celui si ne m’atteigne pas. J’étais proche des rochers m’esquivait au dernier moment pour le voir foncé dans le tas. Il se cogna vers les rochers des infra culture de cette zone. Il était sonné, mais devrait revenir à lui dans peu de temps. Pourquoi me chassait-il? Je regardais autour de moi s’il n’avait rien de spécial. J’étais alerte mais je n’avais pas envie que quelque chose d’horrible vienne me troubler. J’avais peur, faut dire. Je vie au loin, un autre homme qui voulait n’avait pas l’air amical, surement en trin de taper du pied et des Pokémon qui avait l’air meurtris et faible. La peur était visible dans les yeux. Un braconnier, sans doute? Enfin, il n’avait pas l’air d’un dresseur ordinaire. Juste débile à souhait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Rang: Surveillant
Inventaire: Boomerang.
Equipe:
Surveillant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 101
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 186
Localisation : Nemossos
MessageSujet: Re: Une sirène au bord de la plage. (Libre.) Mer 12 Juil - 20:42

UNE SIRENE AU BORD DE LA PLAGE... (LIBRE)


L’amphinobi et moi, étions visiblement plongés dans nos pensées. Au bout d’un court moment, elle effaça ce qu’elle avait écrit puis dessina d’autre lettre, plus grosse, en majuscule. OCELLA. C’est ce qu’elle venait de marquer. Qu’est-ce que cela pouvait-il être. Puis au vu de mes réflexions précédant… Je pensai finalement avoir compris. Ce devait être son nom. Pour apprendre à communiquer ainsi, elle avait dû être au contact d’humain. Sans doute, lui avait-il donné un nom. Réfléchissant quoi lui répondre en fermant les yeux, je me replongeai dans mes pensées.

J’en fus vite tiré par l’exaltation de Circus. L’amphinobi était en train de partir en courant, elle s’enfuyait. Sorti de nul par, un Aligatueur aux dents acérées s’était mis à la courser. Il attrapa dans sa gueule le bras avec lequel elle tentait de se protéger. Sans perdre trop de temps, Ocella avait réagi par une attaque, ce qui lui permit de se dégager et de poursuivre sa fuite. Je ne compris pourquoi elle fonça droit en direction du mur rocheux que lorsque d’un bond, elle grimpa sur l’un des rochers de la falaise.

L’aligateur, en pleine vitesse ne put arrêter sa course et se cogna avec violence contre celui-ci. Pourquoi diable lui en voulait-il… Était-il jaloux de la nourriture que j’avais partagée avec elle et les Goélises ? Et surtout pourquoi Circus n’était pas intervenu, cela m’étonnait beaucoup de lui. Il était toujours sur mon épaule, les poils encore plus hérissés qu’à son état normal, le regard toujours plus aiguisé.

Il regardait tantôt en direction des deux et tantôt tournait la tête par moment pour regarder dans une autre direction. Soudain, je l’aperçus. Il y avait quelqu’un dans l’autre direction. Sans doute, le dresseur de l’Aligatueur. La mission donnée à Circus par son maître était de me protéger. Voilà pourquoi il n’avait pas réagi. Je serrai mon poing.

- T’occupes pas de moi va aider Ocella maintenant enchaine Vive Attaque et Rayon chargé !

Mon sang n’avait fait qu’un tour. Une pareille situation… J’aurais juré l’avoir déjà vécu. La question de qui j’étais continué de me poursuivre, mais je n’avais pas le temps. La fermeté de ma demande auprès de Circus avait dû jouer et il ne broncha pas vraiment bondissant de mon épaule à toute allure, non sans me jeter un regard pour voir ce que j’avais en tête. Je partis moi aussi à toute allure dans l’autre direction. Ce que j’avais présumé être un braconnier était à l’abri à côté d’une falaise. Le poing serré, je ne tardai à arriver à la hauteur de ce lâche qui n’eut même pas le temps réagir, et ce le prit en pleine face.

De l’autre côté. Les deux attaques successives de Circus avaient semble-t-il mit KO l’Aligatueur qui gisait maintenant sur le sol. Un peu sonné, il toussa. Je ne faisais même pas attention à ce qu’il y avait autour de moi. Je n’étais plus moi. Mais est-ce que je l’avais seulement été une seule minute depuis que j’avais perdu la mémoire ? Qui sait ? En tout cas, j’étais bien différent. Mes actions étaient mécaniques, totalement impulsives. Je le saisis par le col avec une force et une vitesse que je me surpris d’avoir, et le plaqua contre cette falaise.

Je ressenti en moi un sentiment bien étrange de nouveau. Je haletais de ma soudaine « fougue ». Progressivement, ma violence se dissiper pour laisser place à un regard abyssal.


_________________
Je tente de me souvenir en #0000ee
{ Fiche de Présentation }   { Infos Rapides }   { Journal }
{ Dernière MàJ du journal 29 Janvier }
Clique Invité :
 
Autres Comptes : Naoki Arion ; Tomoe Shinrin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une sirène au bord de la plage. (Libre.)
Revenir en haut Aller en bas
Une sirène au bord de la plage. (Libre.)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Seul sur la plage (libre)
» Au galop sur la plage... [Libre à tous les gentils !]
» RP dans la plage (libre)
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Djamila à la plage ( libre )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon OveRevolution :: Lieux RP: La région :: Bords de mer-
Sauter vers: